Relations amoureuses et spiritualité

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Relations amoureuses et spiritualité

Message par Hermann le Ven 18 Nov 2011 - 17:36

Donc, à la demande d'Ananie, je lance une ébauche sur ce sujet qui nous concerne tous, et qui nous pose à tous le plus de problèmes, ou pas loin : les relations amoureuses.
D'autant plus, peut-être, quand on est engagé dans une démarche spirituelle, du moins quand on débute comme moi.
Pas évident de faire de la relation amoureuse un outil de libération et non un outil d'aliénation.


Comment concilier relation amoureuse et quête du divin ?

Je pense qu'il faut se garder de voir la relation amoureuse comme une fin en soi.
Se garder d'idéaliser, sacraliser, déifier, l'être aimé. On le fait souvent sans s'en rendre compte. Tout comme, pour un philatéliste acharné, Dieu c'est les timbres. Dans le sens où c'est la cible privilégiée voire unique de son amour, de son énergie.
Une créature finie et une relation finie ne peuvent nous mener à l'infini, à l'absolu.
Toutefois, comme toute relation humaine, et comme toute expérience terrestre, une relation amoureuse peut être un tremplin susceptible de nous aider à progresser spirituellement (autant qu'humainement, bien sûr).
Sans doute plus que la plupart des autres expériences et relations, puisque la relation amoureuse est la plus intense, et celle qui réveille le plus nos vieilles blessures. Mais est aussi une bonne occasion d'en prendre conscience et de les guérir.


Une relation amoureuse est-elle compatible avec l'amour universel ?

Je pense qu'on peut aimer tout le monde, à divers degrés, mais que notre partenaire amoureux est la personne qu'on aime le plus. Mais pas l'unique objet de nos attentions.
Il faut donc voir l'être aimé comme quelqu'un de privilégié, qu'on ne délaisse pas, mais sans pour autant en faire le centre de notre monde.


Comment concilier amour inconditionnel et amour "romantique" ?

Là ça pose de nombreuses questions, et de nombreux problèmes.

Par exemple arriver à accepter la personne telle qu'elle est, sans pour autant accepter son comportement quand il ne nous parait pas juste.
Aimer la personne pour ce qu'elle est, et non pour ce qu'elle peut nous apporter.
Donner pour donner, par amour, et non en espérant un retour, ne serait-ce que de la reconnaissance. Sans pour autant se sacrifier pour l'autre.
Ne pas aimer l'autre parce qu'on ne s'aime pas et qu'on espère que l'autre va nous aimer en retour et donc nous permettre de nous aimer.
Se respecter tout en respectant l'autre, s'affirmer sans écraser l'autre.
Voir la relation amoureuse comme un moyen de s'épanouir et de progresser, et non comme un acquis procurant confort et sécurité (affective voire matérielle).
Etc.

Plus facile à dire qu'à faire tout ça, hein. Laughing
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par ananie le Ven 18 Nov 2011 - 20:06

MAGNIFIQUE post !!!! Sage Sage Sage

Franchement je trouve qu'il y a tout !

Et comme tu le dis toi même : plus facile à dire qu'à faire.

Tout est là, après l'intégrer dans son vécu cela prend du temps.


Je vais juste rajouter une réflexion personnelle. Je ne sais pas si elle est juste ou pas, mais cela va alimenter le débat et me permettra peut-être de réajuster certaines choses si besoin :
Je crois qu'il n'y a pas d'âme sœur. Je ne crois pas en une personne qui serait faite pour nous... parfaitement ajustée à nous en tous points dès le départ.
Je crois que l'on construit une relation, une histoire et un ajustement mutuel, à deux, et que c'est cela qui construit la force de la relation.

En bref : je crois au fait de construire quelque chose à deux et pas au prince ou à la princesse charmante.
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Hermann le Ven 18 Nov 2011 - 20:21

Merci !
Mais ce n'est qu'un point de départ, il y aurait tellement à dire...
Et ça pourrait être bien en effet qu'on mette des choses concrètes à faire qui pourraient aider chacun à mieux vivre les relations amoureuses.


Oui, bien dit.
Et ça ajoute un aspect intéressant.

Je ne crois pas non plus à une personne qui nous est destinée, encore moins une personne qui serait idéale, qui serait parfaite pour nous sur tous les points. De toute façon, idéal, par définition, ça correspond à une image mentale. Le fait d'idéaliser l'autre, c'est-à-dire à croire ou vouloir qu'il corresponde à cette image, ou à rechercher inlassablement quelqu'un qui y corresponde, est une perte d'énergie et surtout une source de souffrances pour tout le monde.
Je crois qu'à cet égard, pour parler de manière plus pragmatique, il est important, au début d'une relation amoureuse, que chacun se définisse face à l'autre le plus sincèrement et honnêtement possible, sans chercher à cacher, enjoliver ou inventer, sans chercher à vouloir plaire à l'autre quitte à mentir, sans avoir peur de décevoir l'autre. Parce que si on fait ça, on le décevra beaucoup plus, et de manière douloureuse, quand il s'apercevra de la duperie (souvent involontaire).
Souvent, quand on rencontre quelqu'un ou qu'on commence une relation, on se cherche avant tout des points communs, on a tendance à dire "ah oui, moi c'est pareil !", mais on se cache les différences, et on exagère les points communs. Et on ne montre que nos meilleurs côtés.

Je crois encore moins à la princesse charmante qu'à l'âme soeur (même si l'idée est séduisante). De toute façon, je pense que des âmes soeurs, si âme soeur il y a, on en a plusieurs, ça dépasse le contexte amoureux, ça peut même être une personne du même sexe.
Je crois aussi que le plus important, c'est ce qu'on fait de la relation, plus que le degré de perfection de la personne.
On peut être avec quelqu'un qui est bourré de qualités supposées importantes à nos yeux mais faire n'importe quoi dans la relation. Et l'inverse.
Ceci dit, il est bien évident que certaines personnes vont nous plaire plus que d'autres et, surtout auront plus de chances de pouvoir construire une relation avec nous.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par ananie le Ven 18 Nov 2011 - 21:18

Quand je parlais de la princesse charmante, c'était juste une autre expression pour désigner l'idéal de l'âme sœur.

Sinon ben... je n'ai rien à ajouter à ce que tu as dit Hermann. Je suis juste parfaitement en accord avec toi et tout y est il me semble.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Hermann le Ven 18 Nov 2011 - 21:23

Oui, c'est vrai que j'ai distingué les deux, mais peut-être que ça revient au même, ça s'inscrit juste dans deux registres culturels différents, pour désigner la même chose ou presque.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par ananie le Ven 18 Nov 2011 - 21:30

Hermann a écrit:Oui, c'est vrai que j'ai distingué les deux, mais peut-être que ça revient au même, ça s'inscrit juste dans deux registres culturels différents, pour désigner la même chose ou presque.
Pour ma part je confonds les deux expressions, mais je pense que pour certains cela peux désigner deux choses différentes.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Hermann le Ven 18 Nov 2011 - 21:40

J'ai l'impression que dans prince/princesse charmant(e) (bon, en vérité, le féminin n'existe pas...), il y a la notion de soumission, en tous cas d'allégeance, ou de quelqu'un qu'on attend désespérément. Quelqu'un censé nous sauver ("un jour mon prince viendra...").
Alors qu'une âme soeur serait quelqu'un qui arriverait dans notre vie de manière plus impromptue, et avec qui on aurait une relation plus sur un pied d'égalité : être heureux ensemble, et non que cette personne nous rende heureux par un pouvoir qu'elle aurait.

Par ailleurs, si on prend âme soeur d'un point de vue plus spirituel, ou étymologique, il y a l'idée que c'est quelqu'un qu'on a déjà connu dans nos vies antérieures.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par ananie le Sam 19 Nov 2011 - 9:55

Hermann a écrit:J'ai l'impression que dans prince/princesse charmant(e) (bon, en vérité, le féminin n'existe pas...), il y a la notion de soumission, en tous cas d'allégeance, ou de quelqu'un qu'on attend désespérément. Quelqu'un censé nous sauver ("un jour mon prince viendra...").
Beaucoup conçoivent l'âme sœur de cette manière, sans que cela soit complètement conscient.
C'était aussi mon cas à une époque, même si je ne me le disais pas comme ça.

Sinon je n'ai encore jamais rencontré de couple qui fonctionnaient sur la durée et qui n'avait pas eu plusieurs prises de tête pour s'ajuster l'un à l'autre.
Il y a toujours des trucs qui ne vont pas, mais cela permet de faire du couple une voie d'évolution.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Hermann le Sam 19 Nov 2011 - 11:18

ananie a écrit:Sinon je n'ai encore jamais rencontré de couple qui fonctionnaient sur la durée et qui n'avait pas eu plusieurs prises de tête pour s'ajuster l'un à l'autre.
Il y a toujours des trucs qui ne vont pas, mais cela permet de faire du couple une voie d'évolution.
Exactement, je suis bien d'accord.
Tu soulèves un point très important.
Contrairement à ce qu'on croit et dit toujours, les "prises de tête", les disputes, les crises, sont non seulement inévitables, mais aussi nécessaires et même salutaires.
Ce sont des caps à passer (mais pas en les ignorant) qui permettent aux deux partenaires de mieux se découvrir, au sein du couple et même individuellement, et donc d'avancer effectivement, là encore non seulement dans la relation amoureuse mais aussi en tant qu'individus.
A condition bien entendu que ces disputes soient acceptées mais aussi bien gérées, ce qui est déjà plus dur à faire.

Il y a un très bon livre, vraiment très intéressant, original et stimulant, qui parle de ça et de bien d'autre choses, je le recommande à tout le monde, il permet d'avoir une vision plus juste et plus profonde des relations amoureuses :
http://www.souffledor.fr/boutique/produits_chemin-de-l-amour-conscient-le__3280.html
Par contre le livre est bourré, mais alors bourré de coquilles. Laughing

Sur les relations amoureuses il y a également deux passages substantiels et très instructifs (mais d'un point de vue encore plus spirituel que cet ouvrage, et plus systématique) dans les Conversations avec Dieu et surtout dans le Pouvoir de l'instant présent.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par ananie le Sam 19 Nov 2011 - 16:28

Hermann a écrit:Contrairement à ce qu'on croit et dit toujours, les "prises de tête", les disputes, les crises, sont non seulement inévitables, mais aussi nécessaires et même salutaires.
Ce sont des caps à passer (mais pas en les ignorant) qui permettent aux deux partenaires de mieux se découvrir, au sein du couple et même individuellement, et donc d'avancer effectivement, là encore non seulement dans la relation amoureuse mais aussi en tant qu'individus.
A condition bien entendu que ces disputes soient acceptées mais aussi bien gérées, ce qui est déjà plus dur à faire.
Oui, d'ailleurs une étude récente montre que les couples qui se prennent la tête de temps en temps tiennent beaucoup plus longtemps sur la durée et sont bien plus stables que les autres.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Sophie le Lun 21 Nov 2011 - 23:46

Je me suis rendue compte aussi récemment, suite à certaines observations (que je n'avais pas le même comportement avec mon compagnon, même inconsciemment, quand on était seuls ou quand y'avait du monde avec nous), qu'un gros écueil du couple peut être aussi l'image qu'on cherche à en donner.

J'ai réalisé, que j'avais encore un peu "bêtement" ou façon petite fille, dans mon inconscient, une belle image modèle du joli petit couple, et que cela plombait complètement la sincérité entre mon ami et moi dès l'instant où nous étions avec d'autres personnes.
Des problèmes surgissaient qui n'existaient pas quand nous sommes seuls tous les deux.
Comme si toute la fluidité entre nous était rompue, et c'était dû au fait inconscient de vouloir encore paraître, cette fois non plus individuellement, mais en couple.

Et si je regarde rétrospectivement, je me rends compte à quel point j'ai déjà vu ça plein de fois aussi autour de moi, sentir quand on est avec un couple que quelque chose "cloche", qu'ils ne sont pas tout à fait naturels, qu'il y a comme un "théâtre" qui se joue pour les autres et qui les éloigne l'un de l'autre.




Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par ananie le Mar 22 Nov 2011 - 7:36

Oui il peut y avoir cela.
Et en même temps il peut exister une intimité dans le couple que l'on ne souhaite pas nécessairement faire partager aux autres.
Pour ma part ce qui me permet de rester sincère en couple et face aux autres, c'est de préserver aussi en partie cette intimité et de ne pas montrer complètement aux autres notre vie couple.
A part montrer une fausse image ou montrer son intimité, on peut aussi ne pas tout montrer de notre couple je crois.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Lydie le Mar 22 Nov 2011 - 7:40

Je pense qu'il est bon de ne pas trop montrer l'intimité d'un couple, ça le protège en quelque sorte des autres.
avatar
Lydie

Messages : 444
Date d'inscription : 07/11/2011
Féminin Age : 53
Localisation : Perpignan

http://www.lydie-bonnet.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Sophie le Mar 22 Nov 2011 - 10:37

A part montrer une fausse image ou montrer son intimité, on peut aussi ne pas tout montrer de notre couple je crois.

Oui tout à fait....
Le juste milieu quoi Very Happy

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Hermann le Mar 22 Nov 2011 - 19:23

Je suis d'accord Maïna, j'ai souvent remarqué ça.
Y compris sur moi-même, j'ai tendance à être différent en public, moins affectueux et plus taquin avec ma copine. Laughing

Mon ex m'a carrément dit une fois "je veux que nous donnions une image idéale de notre couple", ça veut tout dire. Laughing
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par air le Mar 22 Nov 2011 - 20:10

Ce qui se passe à mon avis, dans les relations avec les autres lorsqu'on est en couple, c'est qu'il y a une part de nous qui tente, consciemment ou non, de faire passer des "messages" que l'on ne parvient pas à faire passer dans l'intimité du couple.

Par exemple parce que dans l'intimité l'autre risquerait de se vexer, alors qu'en public, il le prendra plus facilement avec dérision.

Mais je ne pense pas non plus que ce soit une très bonne habitude. Autant avoir le courage d'aborder calmement et clairement les choses lorsqu'on est seuls, en couple, et en évitant de brusquer l'autre et de susciter des réactions trop vives.

coeur
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Hermann le Mar 22 Nov 2011 - 20:14

Oui, je suis tout à fait d'accord Air, dans les deux cas, j'ai remarqué ça aussi.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Sophie le Dim 27 Nov 2011 - 13:37

Je crois aussi que dans le "travail" d'un couple, dans son dialogue, sa manière de se construire, il doit passer à un moment par le fait de construire sa propre façon d'être en couple en s'affranchissant de tous les modèles précédents (modèles parentaux, modèles sociaux etc...).

Et ceci ne peut se faire qu'en intime, entre les deux personnes impliquées, cela fait en fait partie intégrante de l'intimité du couple.
C'est à dire : qu'est-ce que nous deux, nous qui sommes uniques, et dans notre couple qui est aussi unique, on appelle couple ? quelle est la nature de notre relation, de notre lien l'un envers l'autre ? qu'est-ce qu'on met dedans ? qu'est-ce qu'on n'y met pas ?

On a la tête polluée par tout un tas de modèles du couple qui est comme ci ou comme ça, que si on fait ça on est pas un "vrai" couple, ou autre.

Cela peut générer des "mises au point" très profondes et parfois très difficiles, qu'il faut surmonter par le dialogue, l'écoute, le plus possible, mais aussi le fait de s'exprimer, et là encore - cf le post sur les limites - connaître ce qu'on veut ou ne veut pas, ce qu'on peut vivre ou pas, non à cause d'un simple refus mental ou egotique, mais pour se respecter pleinement soi-même.

Ceci étant je crois qu'on ne peut pas non plus toujours les surmonter, et que c'est dans ces cas-là que l'on peut voir si sous la relation il y a une fondation solide et durable, ou pas.

Certaines relations sont dans notre vie pas forcément pour construire à long terme, mais comme des initiations pour nous apprendre à savoir ce qu'on veut et ce qu'on ne veut pas.

Mais finalement, là en parlant du couple, je pense qu'on peut reporter ça sur tout type de relations, l'amitié par exemple, qui est une autre forme de l'amour et de relation "privilégiée" et particulière qu'on a avec quelqu'un.
Chaque amitié, comme chaque couple, doit trouver sa propre forme, son propre contour et contenu, en fonction des deux personnes qui sont partie prenante.

Il arrive aussi que l'on rencontre des personnes qui nous bousculent beaucoup parce qu'elles nous proposent de changer notre façon de voir le couple, et là pour le coup, d'actualiser nos limites. Ce que l'on croyait ne pas pouvoir vivre, tout d'un coup se rendre compte qu'on a évolué entre temps, et que maintenant c'est possible et que comme "par hasard", on rencontre cette personne à ce moment-là, avec qui on peut faire évoluer sa vision du couple.




Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Hermann le Dim 27 Nov 2011 - 14:37

maïna a écrit:Je crois aussi que dans le "travail" d'un couple, dans son dialogue, sa manière de se construire, il doit passer à un moment par le fait de construire sa propre façon d'être en couple en s'affranchissant de tous les modèles précédents (modèles parentaux, modèles sociaux etc...).
Exactement, remarque très importante, mais j'ai remarqué aussi que le fait de rejeter, consciemment ou inconsciemment, le modèle parental du couple (qui est le plus prégnant), plutôt que s'en affranchir, conduit souvent soit au même résultat (reproduire les erreurs de ses parents) soit à des résultats plus catastrophiques, avec une bonne dose de conflits intérieurs et de chaos.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par ananie le Dim 27 Nov 2011 - 14:38

Je suis d'accord avec tout cela.
J'aurais juste dit que la relation de couple est très différente par rapport aux limites de la relation d'amitié.

Parce que dans une relation d'amitié, nous ne vivons pas forcément avec la personne et ne couchons pas forcément avec non plus.

Dans le couple, il y a une fusion des énergies qui fait qu'il me semble qu'il est plus difficile, et à mon avis pas forcément souhaitable, de supporter l'égo de l'autre.

Être patient en attendant que l'autre change oui, mais encore faut-il qu'il le veuille, qu'il soit en cheminement.

C'est un peu loin du "il faut accepter l'autre comme il est, ne pas chercher à le changer...". Mais je crois que lorsque l'on est sincère avec soi-même et conscient de ses limites, nos positionnements ont nécessairement un effet sur l'autre.
Et cet effet est généralement bénéfique pour l'autre, si nous sommes à l'écoute de nous mêmes au plus profond tout en étant dans le respect de l'autre.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Sophie le Dim 27 Nov 2011 - 15:20

Complètement d'accord avec toi Ananie Very Happy
Et avec Hermann aussi.

Pour moi il faut effectivement s'affranchir, s'émanciper, des modèles mais pas les rejeter sinon on produit le même résultat qu'en y adhérant.

Dans le couple, il y a une fusion des énergies qui fait qu'il me semble qu'il est plus difficile, et à mon avis pas forcément souhaitable, de supporter l'égo de l'autre.

Oui, c'est certain que l'interaction dans le couple ne permet pas autant de "latitude" disons avec les egos et schémas de l'un et de l'autre que dans l'amitié, où chacun rentre chez soi et peut être dans sa propre énergie sans vivre tout le temps avec l'autre.

D'ailleurs, au niveau énergétique aussi, subtil donc, y'a des trucs qu'on ne perçoit pas toujours quand on vit avec quelqu'un, mais qui peuvent avoir impact énorme, et créer beaucoup de problèmes, c'est la manière dont l'un et l'autre "expansent" ou gèrent sa propre énergie, notamment dans son lieu de vie.

Avec mon compagnon, nous avons eu à conscientiser cela à un moment, parce que même quand on était en accord sur un plan conscient, psychologique etc.... y'avait un truc qui continuait à bugger et on comprenait pas.
C'était un problème énergétique.
Moi de par ma façon d'être, et les restes de schémas aussi encore de mon vécu, j'avais tendance à répandre mon énergie un peu partout, sans même le faire exprès. Il ressentait donc, à un niveau très subtil qui n'avait rien à voir avec mon intention vis à vis de lui, comme s'il était pas chez lui, comme s'il baignait tout le temps dans mon énergie à moi, parce que je l'expansais partout dans la maison.
Et il y a eu plusieurs "phénomènes" énergétiques comme ça, qu'on a eu à "régler" en quelque sorte.

Quand j'ai pris conscience de cela, j'ai pu par mon intention réguler mon énergie.
En fait pour moi c'était venu du fait que même en couple, j'avais toujours eu la sensation de vivre seule, donc j'occupais tout l'espace chez moi, puisque je m'y sentais seule, donc je considérais inconsciemment mon lieu d'habitation comme chez moi, uniquement.
Mon ancien compagnon, ayant un mode de fonctionnement totalement effacé, me laissait complètement là-dedans, donc forcément on ne s'est jamais confrontés là-dessus, mais cela générait un fonctionnement par exemple où il ne prenait aucune part à ce qui se passait dans la maison, et je ne comprenais pas pourquoi. Je le lui reprochais même, mais je n'avais pas conscience que, en plus de ses propres choix à lui bien sur dont il était responsable, il y avait aussi que énergétiquement je ne lui en laissais pas la place tout simplement.

Donc le fait de vivre avec mon compagnon actuel m'a appris à recompacter mon énergie et à ne pas la laisser "planer" ou "traîner" partout.
Lui inversement a dû apprendre à prendre sa place, énergétiquement parlant, c'est à dire à s'expanser plus qu'il ne le faisait, sans attendre que ça soit moi qui lui donne une place.

Et là je parle vraiment pas de trucs "psychologiques" ou même dans la communication etc... je parle vraiment de la manière qu'on a de canaliser et gérer notre propre énergie, sur un plan invisible.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Hermann le Dim 27 Nov 2011 - 15:41

Ahlala ça me parle vraiment ce que tu dis là.
Moi aussi j'ai tendance à répandre mes énergies partout, d'occuper le terrain, de m'immiscer dans tous les coins, de me disperser, d'aller dans toutes les directions, etc. Je ne suis pas vraiment sobre, simple et concis, même si parfois je peux l'être.
D'ailleurs chez moi, pour m'en tenir à un exemple concret et visible, j'ai des tonnes de livres, disques, guitares, ou plus récemment pierres, qui débordent de partout.

Ce qui là encore est paradoxal chez moi puisque je suis quelqu'un de timide et effacé.

Ça fait peu de temps que je commence à me rendre compte de ce problème d'énergies trop puissantes et débordantes, et je commence à peine à mieux les gérer, canaliser.
Pour prendre un exemple très simple, avant je marchais tout le temps très vite, mais depuis un an je me suis mis à marcher le plus lentement possible, au début c'était dur, mais je m'y suis tenu, et ça change pas mal de choses.
Faut dire aussi qu'il y a encore peu de temps je ne savais même pas que j'avais des énergies, qu'il y avait des énergies partout. Laughing

Mais est-ce que ce problème d'énergies qui se répandent ne révèle pas aussi un certain besoin de contrôle, inconscient ?
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Sophie le Dim 27 Nov 2011 - 15:54

Moi aussi je me sentais timide et effacée, et je pense que le fait de répandre mon énergie partout c'était aussi un truc "compensatoire".
Ca se rééquilibre depuis que j'ai commencé à reconstruire la confiance en moi, et la conscience que j'ai pas besoin de m'étaler partout pour qu'on me voie.
J'ai eu pendant de nombreuses années le sentiment d'être invisible.
Du coup je pense que je répandais mon énergie inconsciemment pour être vue.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Hermann le Dim 27 Nov 2011 - 15:59

Oui, et je pense que c'est la même chose pour moi, sauf que ça ne fait que très peu de temps que je suis conscient de tout ça et que je travaille dessus.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Kenzo le Dim 27 Nov 2011 - 16:14

Hermann a écrit:Ahlala ça me parle vraiment ce que tu dis là.
Moi aussi j'ai tendance à répandre mes énergies partout, d'occuper le terrain, de m'immiscer dans tous les coins, de me disperser, d'aller dans toutes les directions, etc. Je ne suis pas vraiment sobre, simple et concis, même si parfois je peux l'être.
D'ailleurs chez moi, pour m'en tenir à un exemple concret et visible, j'ai des tonnes de livres, disques, guitares, ou plus récemment pierres, qui débordent de partout.

Ce qui là encore est paradoxal chez moi puisque je suis quelqu'un de timide et effacé.

Ça fait peu de temps que je commence à me rendre compte de ce problème d'énergies trop puissantes et débordantes, et je commence à peine à mieux les gérer, canaliser.
Pour prendre un exemple très simple, avant je marchais tout le temps très vite, mais depuis un an je me suis mis à marcher le plus lentement possible, au début c'était dur, mais je m'y suis tenu, et ça change pas mal de choses.
Faut dire aussi qu'il y a encore peu de temps je ne savais même pas que j'avais des énergies, qu'il y avait des énergies partout. Laughing

Mais est-ce que ce problème d'énergies qui se répandent ne révèle pas aussi un certain besoin de contrôle, inconscient ?

C'est marrant, je m'y reconnais pas mal aussi ... Hé bé !
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relations amoureuses et spiritualité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum