Les illusions du new-age

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les illusions du new-age

Message par ananie le Ven 15 Mar 2013 - 20:01

Rappel du premier message :

J'ouvre ce sujet pour présenter différentes idées défendues par le new-age et qui sont à mon sens tout à fait régressives, éloignant du divin au lieu d'en rapprocher.

Le channeling :

Beaucoup d'enseignement du new-age se justifient par le channeling.

Les personnes qui canalisent des messages ne sont pas forcément très évoluées spirituellement. Mais elles disent transmettre des messages de Jésus, l'Archange Michel, ou des entités qu'elles disent lumineuses comme Kryeon (ce qui à mon sens demanderait vérification). Du coup elles disent que comme ces messages viennent de ces êtres ils sont justes et guident vers le divin.

Mais le channel ne pourra jamais transmettre, quoi qu'il en dise, un message qui va au delà de son état de conscience.
Selon moi, il ne va « entendre » que ce qui l'arrange.
Ainsi les messages qu'il transmettra ne seront que la petite partie de ce qu'il a pu capter de l'entité lumineuse (dans le meilleur des cas), parce qu'il a lui-même réalisé cette petite partie en lui, à laquelle vont s'ajouter toutes ses limitations personnelles.

Le message sera donc toujours teinté des limitations de la personne, et le suivre nous mènera à développer ces mêmes limitations.

Si par exemple une personne a toujours été rejetée dans son enfance lorsqu'elle faisait une erreur, et qu'elle n'a pas fait un profond travail sur elle-même, elle ne va pas être en mesure d'accepter ses propres erreurs. Du coup, elle va se créer un système idéologique où l'erreur ne peut exister. Ainsi elle va par exemple dire que tout est parfait, qu'on ne fait jamais d'erreur. Et cela enlèvera toute possibilité de remise en question et donc d'évolution.
Et bien quand cette personne va faire du channeling, elle transmettra cette idéologie, et ne pourra jamais recevoir quoi que se soit qui va à l'encontre de ces idées.



L'idée que tout est parfait  :

Voilà encore une idée du new-age : Tout est parfait, ainsi un viol, un meurtre, une agression, vont servir une cause plus grande et avoir des conséquences positives.
Ainsi on ne peut pas faire d'erreur (ce qui arrange bien comme je l'ai écris au dessus, lorsque l'on refuse toute remise en question).

Il est vrai que lorsque l'on est en présence du divin, nous pouvons transformer tous les événements qui nous arrivent en possibilités d'évolution. Mais le fait que la puissance divine puisse les transformer ne signifie pas que la personne à l'origine de grandes souffrances pour elle même ou autrui n'a fait aucune erreur et n'aura pas à en subir les conséquences.

Parfois les personnes qui soutiennent cette idée disent « tout est Volonté de Dieu », mais en même temps, ils croient profondément au libre arbitre.
Sauf que cela est complètement antinomique : si tout est la volonté de Dieu, où est le libre arbitre ? Il n'y en a aucun puisque Dieu dans ce cas là impose sa volonté.
Il faut choisir entre les deux : soit tout est volonté de Dieu, soit le libre arbitre existe et on peut faire la volonté de Dieu, ou pas.



L'idée qu'il faut sortir de son corps, aller au delà de son corps pour être spirituel :

Encore une incohérence : Le new-age critique avec raison certains points de vue chrétiens extrémistes qui prônent parfois un rejet du corps (je précise que si ce rejet existe chez certains chrétiens, il est en contradiction avec les enseignements de la tradition chrétienne) ; pourtant, il développe parfois l'idée que pour arriver à une réalisation spirituelle il faut oublier son corps, ou même en sortir pour découvrir des mondes spirituels.

Mais les mondes en questions sont des mondes psychiques.
La spiritualité authentique ne consiste pas à aller au delà du corps pour rejoindre le divin (ce qui suppose que le divin et le corps son séparés), mais à faire descendre le divin dans le corps, pour l'incarner pleinement.



Le rejet des émotions :

Alors que les traditions spirituelles authentiques prônent le fait d'écouter et d'accepter peu à peu tout ce que nous sommes pour le purifier progressivement, le new-age parle de ne se concentrer que sur l'amour et la lumière, en chassant de son esprit tous les sentiments de colère, peine, peur...etc.
Mais en faisant ainsi, tout ce à quoi on aboutit c'est à un refoulement : on tasse bien au fond de soi tout ce qui s'oppose à l'idée que nous nous faisons de ce que ressent un être réalisé, mais on développe un amour totalement faux, sans aucune profondeur.
Car un amour vraiment profond ne peut s'obtenir que par une confrontation avec nos ombres, et une transmutation progressive de celles-ci.



La théorie systématique du miroir :

Le new-age prône l'idée que toute personne qui nous dérange est en fait un reflet d'une zone d'ombre que nous portons en nous.

C'est parfois une réalité, mais ce n'est pas systématique comme le disent les partisans du new-age.

- Parfois quelqu'un va nous déranger parce qu'il manifeste un défaut que nous avons et que nous refusons de voir. Effectivement.

- Mais parfois aussi quelqu'un va nous déranger parce que son attitude touche quelque chose que nous n'avons pas résolu en nous. Par exemple quelqu'un de très affirmé, de manière extrême, va nous poser problème parce que nous avons tendance à nous écraser devant ce genre de personne. Mais ici le soucis c'est le fait d'avoir du mal à s'affirmer justement, et pas du tout le fait que nous sommes nous aussi très affirmé, bien au contraire. Il n'y a pas de miroir au sens où l'entend le new-age ici.

- Parfois aussi l'autre nous dérange parce que son attitude est nuisible pour lui-même, autrui et nous. Ce qui nous dérange c'est alors toute cette souffrance générée. Il peut même y avoir une forme de compassion très profonde dans ce genre de dérangement. Une compassion qui nous poussera à agir pour limiter autant que possible toute la souffrance engendrée.



L'utilisation de la pratique spirituelle uniquement pour obtenir des choses de l'égo :

De très nombreux auteurs du new-age enseignent comment obtenir ce que l'on veut pas la prière, la visualisation...etc. Il suffit de demander avec sentiment, ou de lâcher prise.
Ce ne sont pas de mauvaises idées, lâcher prise et prier en vivant pleinement la prière sont de très bonnes choses. Mais ici elles sont complètement détournées de leur but premier.

La véritable prière ne consiste pas à contrôler l'énergie spirituelle, ou Dieu pour obtenir ce que nous nous voulons, mais elle consiste à nous ajuster au divin et à la volonté divine, pour trouver la paix intérieure, l'amour et le véritable bonheur.

La pratique spirituelle vise avant tout une purification de l'être et une mise en contact avec le divin pour vivre de plus en plus dans sa présence.
Lorsqu'elle ne sert plus qu'à obtenir plus d'argent, un meilleur travail, une maison, une compagne ou un compagnon...etc, on n'est plus dans la spiritualité.

De plus il n'y a que lorsque l'on s'harmonise avec le divin que l'abondance se manifeste naturellement dans notre vie à tous les niveaux. Lorsque l'on pratique une spiritualité pour trouver uniquement l'abondance, et obtenir des choses matérielles, ça ne fonctionne jamais.



L'idée que l'on peut contrôler les évènements de notre vie par la pensée positive :

Si je pense que tout va bien se passer, alors tout va bien se passer.
Mais même quand on pratique cela de manière très juste et avec intensité, la vie se charge rapidement de nous ramener à la réalité et de nous montrer que nous ne pouvons pas tout contrôler.

De plus cette croyance que l'on peut, par notre pensée, nos sentiments ou autre, contrôler les évènements qui surviennent dans notre vie, génère énormément de culpabilité ("si je vis des choses désagréables, ou qu'on m'agresse, c'est de ma faute"), et de stress ("si je peux contrôler ma vie par ce que je pense, il faut que je fasse sans cesse attention, que je pense toujours positif, que je passe mon temps à projeter du positif, sinon le malheur va m'arriver").

Mais l'idéal à mon sens, si l'on veut trouver le bonheur et la paix, c'est plutôt de réussir à accepter la vie comme elle est, avec ses joies et ses peines, en vivant l'instant présent sans trop se projeter.
Or le fait de croire que l'on peut contrôler les événements qui nous arrivent nous éloigne de cette acceptation de ce qui est, et de la paix profonde qui nait de cette acceptation de l'agréable et du désagréable.



Voilà, c'est un début, mais il y a largement matière à continuer je pense.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 9:42

MarieAnne a écrit:C'est pourquoi je dis qu'il importe de compléter ce qui se dit et qui peut dévier, dans le new-age, par ce que nous nous connaissons des traditions, plutôt que de critiquer les personnes qui enseignent dans le new-age
Je suis d'accord et c'est ce que je tente souvent de faire, de compléter. J'ai ouvert de nombreux sujets en ce sens.

Mais je crois qu'il est extrêmement important de dénoncer les erreurs qui renforcent l'égo, afin d'éviter qu'elles prolifèrent.

C'est d'ailleurs ce que tu fais à ta manière quand tu dis qu'il ne faut pas critiquer les personnes qui enseignent le new-age. Ou quand tu critiques d'autres points de vue (mais je ne te le reproche absolument pas, et je ne me place pas comme supérieur, j'argumente, c'est tout) : tu essaies de dénoncer des points de vue qui te semblent venir de l'égo.
Exactement comme je le fais ici. La seule différence c'est que notre point de vue n'est pas le même.


Sinon sur les applications pratiques dont on parlait plus haut, c'est justement le new-age qui en manque cruellement à mon sens.
La spiritualité traditionnelle au contraire est pleine d'applications pratiques, autant dans la pratique spirituelle que dans la vie de tous les jours.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 10:52

La confusion du new-age entre amour et valorisation

L'amour inconditionnel ne peut pas être produit par un effort du mental. Pur y accéder, il faut transcender l'égo.

Du coup, les enseignants du new-age ont tendance à confondre amour inconditionnel et valorisation : ils vont toujours valoriser leurs interlocuteurs, essayer de ne jamais s'opposer à eux. Ils vont se dire "tout être est parfait", "je suis dans l'amour inconditionnel", "je ne critique pas", "je ne vois pas les défauts"...

Mais l'amour c'est vouloir de le bien de l'autre. Ce n'est pas le valoriser.
On peut très bien exercer une critique par rapport à quelqu'un avec douceur, tout en continuant à l'aimer.

On peut voir les défauts de quelqu'un et l'aimer malgré ces défauts, tout en les reconnaissant comme des défauts.
C'est l'amour inconditionnel.

Considérer les gens comme parfaits pour pouvoir les aimer, c'est un amour conditionnel : il faut considérer les gens comme parfait et ne pas voir leurs défauts pour les aimer.
ça suppose qu'on ne peut pas aimer quelqu'un si on voit ses défauts.

D'ailleurs beaucoup de gens qui sont dans le new-age disent aimer de manière inconditionnelle, mais concrètement, ils n'aiment souvent que les gens qui pensent comme eux.

On ne peut pas créer l'amour inconditionnel : il faut accepter avec humilité de reconnaitre que l'on n'y est pas (et je ne prétends absolument pas y être moi non plus). Puis pratiquer, prier, exercer une purification de soi qui, peu à peu, fera apparaitre cet amour divin.

Mais d'abord il faut reconnaitre qu'on n'y est pas, et que l'on ne peut pas arriver, par ses efforts personnels et volontaires, à y être.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par lounaaa le Jeu 21 Mar 2013 - 12:51

Je suis entièrement d'accord avec ça, il est pour moi aussi illusoire de se prétendre dans l'amour inconditionnel dès lors qu'il y ait exigence tout court. (de comportement, d'attente, de perfection, de force sans faiblesses... etc)
Je ne crois pas que le new-age soit le principale moteur de ce genre d'illusions, il me semble que nombres de gens très croyants et parfois très pieux sont dans le même schémas : c'est pour moi la différence entre les personnes religieuses et les personnes spirituelles. Si aucun travail intérieur n'est fait, je crois que peu importe le support des convictions, c'est toujours à ce même niveau que se vivront les relations.

Toutefois, j'emet un petit bémol sur ma vision de la valorisation. Je ne crois pas qu'il soit nocif dès lors qu'il est juste, ou dans une optique positive. "Oui, untel a ce defaut, et cette faiblesse, mais elle est aussi comme çi et comme ça". Pour moi, ce n'est pas de l'hypocrisie, mais de l'équitabilité. Valoriser pour moi, c'est reconnaitre les valeurs, pas réfuter les défauts. Je pense que chacun détient les siennes propres, personnellement, elle me touche plus profondément que leurs mauvais côté. En cela, je valorise l'individu! sunny
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 15:38

Lounaaa a écrit:il me semble que nombres de gens très croyants et parfois très pieux sont dans le même schémas
Je ne trouve pas.
Que ce soit chez les catholiques ou les bouddhistes que j'ai pas mal fréquenté, je n'ai presque jamais entendu dire "je suis dans l'amour inconditionnel". Ils ont d'autres défauts, mais c'est rare qu'ils se prennent pour des Saints ou des Boddhisattvas et se croient capables du même amour.

Leur défaut serait peut-être dans l'autre sens : avoir tendance à se dire "ça ne sert à rien que je fasse des efforts puisque je n'arriverai jamais à ce stade".

Tandis que chez les personnes qui sont dans le new-age presque tout le monde ne cesse de répéter "je suis dans l'amour inconditionnel".

Cette tendance à la survalorisation et à faire abstraction de ses propres zones d'ombres est à mon sens très caractéristique du new-age.

D'ailleurs les enseignements du new-age n'invitent jamais vraiment à aller voir ses ombres, son orgueil, ses limitations... Ou alors extrêmement rarement et du bout des lèvres.
Alors que les enseignements traditionnels le font beaucoup.

Valoriser pour moi, c'est reconnaitre les valeurs, pas réfuter les défauts.
Dans ce sens là je suis d'accord.
Et il me semble que j'essaie de le mettre en pratique. D'ailleurs il me semble que j'ai du te valoriser quelques fois.

Et les enseignements traditionnels ne sont pas opposés à cela. Ils conseillent souvent de reconnaitre les qualités d'autrui et de l'exprimer.

Mais la valorisation extrême présente dans le new-age c'est justement la négation des défauts. Et c'est ça qui pose problème selon moi.

On tente d'aimer les autres et soi-même en niant les défauts.

Mais dès que cela n'est plus possible de nier des défauts qui deviennent trop évident on tombe dans l'agressivité (quand ça concerne les autres) ou la dépression (quand ça concerne soi-même).

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par Chimère le Jeu 21 Mar 2013 - 16:04

Tandis que chez les personnes qui sont dans le new-age presque tout le monde ne cesse de répéter "je suis dans l'amour inconditionnel".

J'ai envie de dire "ah bon"... Neutral
Je n'ai pas l'impression que tu parles du même "new-age" qu'il m'arrive de lire, et que tu as une idée très "figée" des auteurs et des personnes qui composent ce qui est finalement un courant très hétéroclite.
Je comprends mal comment il est possible de mettre d'ailleurs des auteurs tellement disparates et n'ayant rien à voir les uns avec les autres dans un même sac.
Du coup, j'avoue ne pas réussir à trouver un angle pour répondre à tes posts...
avatar
Chimère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/07/2012
Féminin Age : 34
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 16:17

Chimère a écrit:Je n'ai pas l'impression que tu parles du même "new-age" qu'il m'arrive de lire, et que tu as une idée très "figée" des auteurs et des personnes qui composent ce qui est finalement un courant très hétéroclite.
J'ai cité ailleurs les auteurs dont je parlais pour être plus précis.
Et ce sont les auteurs qui défendent le genre d'idées que je dénonce dans ce sujet.

Je ne rejette pas nécessairement le new-age dans son ensemble, mais une certaine vision de la spiritualité que j'ai explicitée ici.
Surtout que comme tu le dis chacun mets derrière ce mot sa conception propre.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par Chimère le Jeu 21 Mar 2013 - 16:21

Certes, mais pour ma part, je trouverais plus lisible de citer clairement dans le post "la conception de xxxx", d'après tel auteur... parce que New-Age demeure un terme très générique.
avatar
Chimère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/07/2012
Féminin Age : 34
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 17:46

J'ai cité des auteurs : Greg Braden, Kryeon, Drunvalo Melchisedech, Franck Hatem.

Mais on me reproche d'être imprécis alors que je suis le seul à avoir cité des auteurs (à part toi mais juste avec Conversation avec Dieu, il me semble, à moi que je confonde avec quelqu'un d'autre, ce qui est très possible), et à avoir décrit très clairement les idées que je rejetais.

Sinon les conceptions que je cite sont partagées par de nombreux auteurs new-age, donc c'est difficile de citer tel ou tel auteur à chaque fois.

Et l'important pour moi de toutes façons ce n'est pas de rejeter tel ou tel auteur, mais de dénoncer des idées précises et de montrer en quoi elles sont nuisibles. Ce que je fais ici.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par Chimère le Jeu 21 Mar 2013 - 19:00

Oui, c'est moi qui ai cité Walsch...
Après, je ne te "reproche" pas d'être imprécis... je dis juste que c'est parfois difficile de démêler ce qu'est le NA, ou de parler du "même".
Pour ma part, quand tu as cité les Reptiliens, je me suis demandée ce que ça venait faire là parce que pour moi, c'est plus dans les théories du complots et dans l'ufologie. Mais bon, je suppose que les 2 "classements" se valent, c'est juste une question de référencement personnel...
avatar
Chimère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/07/2012
Féminin Age : 34
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 19:36

Chimère a écrit:c'est juste une question de référencement personnel
Oui c'est ça.
Ce que je dénonce c'est ce que j'appelle le new-age et je sais bien que c'est personnel.
Mais j'ai essayé de définir précisément ce que j'entendais par là.

Après pour se comprendre ça serait peut-être bien que chacun cite des auteurs qu'il considère new-age et disent pourquoi il défend leurs théories ou les rejette.
Sinon c'est difficile d'avancer.

Parce que jusque là on me dit "il ne faut pas rejeter le new-age".
Je veux bien, mais c'est quoi qu'il ne faut pas rejeter ?

Si ce sont les idées que j'ai citées, j'ai déjà donné mon point de vue très clairement.
Mais si c'est autre chose, ça serait bien de préciser.

Tu n'es pas la seule à me faire cette remarque d'être imprécis.
Je veux bien, mais pour l'instant je n'ai pas vraiment mieux en stock.

De plus j'ai beaucoup de mal avec le fait que l'on me fasse des remarques que l'on n'applique pas soi-même.
Pour moi il y a une certaine incohérence là dedans, et ça empêche d'avancer dans le débat.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par Kouen le Jeu 21 Mar 2013 - 20:46

ananie a écrit:

De plus j'ai beaucoup de mal avec le fait que l'on me fasse des remarques que l'on n'applique pas soi-même.
Pour moi il y a une certaine incohérence là dedans, et ça empêche d'avancer dans le débat.

C'est normal Ananie...tu es un Bélier !! clown

Comme ceux sont des états de conscience, c'est difficile à partager,
à expliquer, car chacun se définit selon son propre degré spirituel,
ce qu'il ressent, où il en est, et il impossible de se mettre à la place
de l'autre pour lui même , de plus les évolutions ne se font pas toutes
en même temps et de la même façon, c'est comme dans une classe
d'école, enfin...c'est ma manière de voir les choses derrière mon écran ! Wink

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 20:51

Kouen a écrit:C'est normal Ananie...tu es un Bélier !!
Non un Poisson ascendant Lion. Very Happy (Je ne crois pas à l'astrologie tropicale).
Et que l'astrologie soit tropicale ou sidérale, le signe qui définit le caractère pour les astrologues c'est surtout l'ascendant (qui reste Lion pour moi quelle que soit l'astrologie).
Mais dans les horoscopes on voit surtout le signe solaire parce que tout le monde le connait. ça fait plus vendre.

Mais je trouve que lorsque l'on demande à quelqu'un de faire un effort il faut que soi-même aussi on essaie de faire cet effort au préalable. Sinon on n'a aucune légitimité pour le demander.

Par contre je n'ai pas compris le lien avec ce passage :
Comme ceux sont des états de conscience, c'est difficile à partager,
à expliquer, car chacun se définit selon son propre degré spirituel,
ce qu'il ressent, où il en est, et il impossible de se mettre à la place
de l'autre pour lui même , de plus les évolutions ne se font pas toutes
en même temps et de la même façon, c'est comme dans une classe
d'école, enfin...c'est ma manière de voir les choses derrière mon écran !

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par Kouen le Jeu 21 Mar 2013 - 21:03

Arf...ce n'est pas mieux !! pig

Eh bien je parlais de "nous" tous, des personnes qui
cheminent ou non vers une recherche spirituelle, de quelle
façon est ce possible d'aborder les différents angles d'approche
en chacun de nous...!! Wink
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 21:08

Kouen a écrit:Eh bien je parlais de "nous" tous, des personnes qui
cheminent ou non vers une recherche spirituelle, de quelle
façon est ce possible d'aborder les différents angles d'approche
en chacun de nous...!!
J'avais compris, mais ce que je n'ai pas compris c'est le lien avec ce que j'ai dis au dessus.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 21:19

A propos des critiques exercées envers le new-age, beaucoup de courants traditionnels les ont exercées, reprochant au new-age de reprendre leur enseignement mais en le déformant et en le dénaturant complètement :
Des enseignants de Chi Qonq, Yoga, Ayurveda, Médecine Chinoise par exemple.

De nombreux chamans amérindiens se sont également insurgés contre le new-age qui utilise leur spiritualité à des fins mercantiles en ne respectant absolument pas l'esprit de cette spiritualité.

Tout cela pour dire que même les représentants des courants où le new-age puise des choses se disent trahis et bafoués par ce genre d'enseignement.

En effet les déformations sont nombreuses, par exemple sur le système énergétique des chakras, des corps subtils, ou alors sur le détournement des pratiques chamaniques qui ne visent plus que l'acquisition de pouvoir psychiques, ou se centrent autour de la prise de drogues.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par Kouen le Jeu 21 Mar 2013 - 21:20

Je ne sais plus du coup..tu me fais perdre le fil de ma pensée..!! Suspect

Le lien étant celui d'une idée commune, d'un partage conceptuel !


I love you
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 21:23

Sur la notion de maîtres ascensionnés aussi je crois qu'il faut être prudent.

Le new-age a pris des apports et des noms de maîtres reconnus dans les spiritualités traditionnelles.
Là, aucun soucis.
Par contre il a aussi apporté tout un tas de nouveaux noms, reçus en channeling.
Dont personne ne connait la réalisation, ni même la vie (si tant est que le "maître" en question ait vécu sur terre).

Or quand on se relie comme ça à des noms, on appelle des énergies.
Et en ce sens, je crois qu'il est important de bien savoir à quelle énergie on se relie, car cette énergie on va aussi l'éveiller en soi.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 21:23

Désolé Kouen, je n'arrive pas à voir le lien avec ce que je disais. Embarassed

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Jeu 21 Mar 2013 - 21:38

Encore une belle qui est sacrément ancrée dans la tête de beaucoup de gens, parce qu'on nous répète ça comme une vérité depuis longtemps.

La notion que quoi que l'on choisisse, on évolue toujours. Et la notion de vieilles et jeunes âmes.

Encore une idée qui permet de se dire que l'on ne fait jamais d'erreur, et de ne surtout jamais reconnaitre que l'on s'est trompé.
Quoi qu'il arrive, on évolue.

Même lorsque l'on nuit, cela nous apprend des choses, nous permet de savoir ce que c'est de faire ce mal et ensuite de comprendre les gens qui le font, ou alors cela nous permet de comprendre que cela nous était nuisible a nous aussi.

Mais voilà certaines personnes sont réalisées depuis longtemps, d'autres pas.

Alors on dit qu'il y a de jeunes et vieilles âmes, comme ça cela résout cette contradiction (sinon si tout le monde évolue sans cesse pourquoi certains se réaliseraient plus tôt ?).

De plus cela permet de se sentir faire partie d'une élite, parce que forcément, si on est dans le new-age, on est une vieille âme.

Bon c'est une théorie, admettons.
Mais le soucis, c'est que les personnes qui défendent ces théories disent que cela vient des théories orientales sur la réincarnation.
Ce qui est totalement faux.

Pour les orientaux, il n'y a pas de vieilles et jeunes âmes.
(Je passe sur l'opinion non dualiste orientale qui dit que rien ne meurt ni ne nait ni se réincarne, c'est un autre sujet, là je reste dans la dualité de l'incarnation).

Pour les orientaux l'âme et éternelle. Et éternelle dans le futur mais aussi dans le passé. Nous avons toujours existé et existerons toujours.

Pour eux, tous nous existons et nous réincarnons depuis toujours.
Passant par des univers successifs avec des phases de création et de destruction, par des incarnations animales, humaines, infernales... Sans cesse et sans cesse et ça recommence.

Nous avons donc tous le même age selon les orientaux. Nous avons tous l'éternité d'années.


Alors que pour le new-age et la théosophie de Blavasky la réincarnation se fait en spirale, comme une évolution constante (donc on ne peut pas se tromper ou faire des erreurs), pour les orientaux c'est un cercle clos, dans lequel on tourne en rond, et dont il faut sortir pour trouver le Bonheur.
Parce que si on ne fait rien pour en sortir, on peut tourner longtemps, très longtemps... Pour les orientaux on tourne même depuis des temps sans commencement. Et l'éternité selon moi c'est supeeeeeeeeeeer longtemps. Very Happy

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par Hirloe le Jeu 21 Mar 2013 - 21:56

Ananie a écrit:Après pour se comprendre ça serait peut-être bien que chacun cite des auteurs qu'il considère new-age et disent pourquoi il défend leurs théories ou les rejette.

Pour moi le NA ça serait :
Blavlastsky : je n'ai pas adhéré à sa théorie de race-racines ni à cette idée de transmission via les "Mahâtmas"
Bailey : Je n'adhère pas aux concepts de maîtres ascensionnés, de grande fraternité, de serviteurs du monde, etc...
Et donc tout ce qui en dérive directement.

Je connais pas grand chose du NA, ni Greg Braden, ni Kryeon, ni Drunvalo Melchisedech (entrevu seulement, j'ai jamais réussi à lire) ni Franck Hatem.
J'en ai pas d'autres qui me viennent, désolée...

Franz Bardon, est-il NA ? J'ai survolé et j'ai trouvé des choses intéressantes...
Notamment le fait qu'il propose un travail sur soi avec pour support un journal personnel à tenir avec le plus de sincérité possible (qualité, défauts...). J'ai trouvé l'approche très pertinente à bien des égards. C'est loin, je n'en ai pas plus de souvenir que ça.
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par Chimère le Jeu 21 Mar 2013 - 22:11

Je crois avoir déjà écrit ce que je comprenais pas New-Age, pour ma part : c'est à dire ce qui a trait au fameux passage au Nouvel Age, à l'Ere du Verseau. Après, je ne dis pas que certaines choses s'y rattachent, mais cela demeure du "New-Age" par destination...
Et pour moi, Blavatsky et Bailey, c'est de la Théosophie, pas du New-Age... (même si je crois qu'il y a des références au passage à un nouvel âge, n'empêche que bon, elles ont dirigé la Société Théosophique toutes les 2).

Oui, c'est très une distinction très précise et un peu psychorigide, mais j'aime bien quand on appelle un chat un chat... pas juste un félin... Smile (parce qu'on ne peut pas dire qu'un tigre et un chat, c'est pareil)

avatar
Chimère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/07/2012
Féminin Age : 34
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par lounaaa le Jeu 21 Mar 2013 - 22:12

Bien sur que l'on évolue toujours! du moment qu'on avance...
Reste à définir si c'est en bien ou en mal, mais présenté comme tel, chaque seconde est une évolution. As t-on le droit à l'erreur? Dieu merci, sa miséricorde nous le permet... Peut être qu'il s'agit ensuite de tirer le meilleur parti de celles ci, et non s'y asseoir, si l'on empreinte le chemin de la lumière. Mais quand bien même... cela reste une évolution...
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par Hirloe le Jeu 21 Mar 2013 - 22:16

Chimère a écrit:Et pour moi, Blavatsky et Bailey, c'est de la Théosophie, pas du New-Age... (même si je crois qu'il y a des références au passage à un nouvel âge, n'empêche que bon, elles ont dirigé la Société Théosophique toutes les 2).
Pour moi, c'est d'elles dont vient principalement l'impulsion du new age...
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par ananie le Ven 22 Mar 2013 - 4:55

Hirloe a écrit:Franz Bardon, est-il NA ? J'ai survolé et j'ai trouvé des choses intéressantes...
Franz Bardon je ne le classerai pas dans le new-age pour ma part.
Plutôt dans le courant hermétisme - magie.

Effectivement il y a des choses intéressantes.
Mais après le côté magie pour contrôler les choses me dérange un peu.

Cependant je ne peux pas lui appliquer les critiques que j'exerce vis à vis du NA.

Pour moi, c'est d'elles dont vient principalement l'impulsion du new age...
Oui selon moi aussi la théosophie c'est la racine du new-age.
Tous les enseignements NA reposent sur la doctrine théosophique.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par Chimère le Ven 22 Mar 2013 - 8:31

Ah je ne dis pas le contraire. Mais il demeure que dans mon esprit, ce sont 2 choses distinctes (reliées, mais distinctes).
avatar
Chimère

Messages : 325
Date d'inscription : 25/07/2012
Féminin Age : 34
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les illusions du new-age

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum