On devient ce que l'on contemple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On devient ce que l'on contemple

Message par ananie le Mar 2 Avr 2013 - 15:42

On devient ce que l'on contemple.

C'est sur ce principe que sont basées de nombreuses pratiques spirituelles : à force de méditer sur quelque chose, on développe dans son esprit, et on manifeste dans sa vie, les qualités représentées par la chose en question.


On retrouve là dedans entre autres choses la méditation sur :

- Les animaux dans le chamanisme : on s'identifie à un animal en dansant ou en le visualisant par exemple pour s'imprégner de sa force, de ses qualités.

- Des symboles comme par exemple les runes, ou les lames du tarots : là aussi cela permet de développer en soi les qualités représentées par la rune ou la carte du tarot.

- Des divinités ou Bouddha : En effet, méditer sur Shiva, le Bouddha de médecine, Jésus ou Marie... ou même les prier, ultimement, cela permet de devenir ce que l'on prie ou médite.

A force de concentrer son esprit sur quelque chose, on le devient.

Pas physiquement bien sur : si on médite sur Shiva, il ne va pas nous pousser des bras en plus (quoi que ça serait pratique) mais on va développer la bonté (en sanscrit "Shiva" ça veut dire "Ce qui est Bon").


Mais ce qui va s'imprégner en nous, c'est ce par quoi notre esprit est habité.

Par exemple si on médite sur la Passion du Christ en nous concentrant sur de la haine pour les gens qui ont crucifiés Jésus, c'est une tendance intégriste qu'on risque de développer.

Mais si on se concentre, comme beaucoup de Saints, sur l'Amour du Christ pendant sa Passion, c'est cet Amour qu'on va développer.

D'ailleurs de nombreux Saints ont somatisé dans leur corps les stigmates à force de méditer sur Jésus crucifié (finalement pour les 4 bras de Shiva c'est pas totalement perdu Very Happy ).

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: On devient ce que l'on contemple

Message par Greenman le Mar 2 Avr 2013 - 16:51

Les 4 bras, j'aimerais bien, ce doit être pratique. Very Happy

Je me souviens avoir lu une histoire d'un disciple qui, auprès de Ma Anandamayi, avait de gros problèmes de concentration car, dès qu'il fermait les yeux pour méditer, il avait la forme d'un singe devant lui avec des pensées instables.
ça amusait Ma Anandamayi qui riait en le regardant, car elle voyait intérieurement tout ça, bien sûr.
Au bout d'un moment, elle lui donna des conseils pour résoudre son problème (un mantra je crois, mais je ne suis pas sûr), en lui expliquant que cela lui arrivait car il avait très maladroitement médité sur le Dieu Hanuman (à forme de singe) dans sa vie antérieure, en s'attachant uniquement à la forme du singe, au lieu d'avoir une concentration sur le Divin. Ce qui fait qu'il avait développé en plus le mental instable de l'animal. Shocked Son problème disparut par la suite.

Une autre fois, toujours auprès de Ma Anandamayi, il y avait un méditant très respecté dans tout l'ashram, il passait pour très avancé car il méditait toute la journée sans bouger.
Ce qui générait des frustrations chez certains jeunes moines qui s'en plaignaient auprès de Ma : "nous avons beaucoup de mal à réaliser quoi que ce soit, malgré nos pratiques, et ce grand méditant, lui, est si avancé.. comment a t il fait bon sang ? Qu'a t il fait que nous n'avons pas fait ?"
Et Ma répondait invariablement : "vous ne devriez pas vous comparer à autrui, ni jalouser cet homme, parce que c'est incorrect, et parce que vous vous trompez."
Mais la même remarque revenait à chaque fois, jusqu'à ce que finalement, les gens se mirent à raconter que cet homme était désormais en Samadhi, et éveillé !
Il faut dire qu'il jouait le rôle avec sa grande barbe et son regard toisant et silencieux.
Ma démentit tout cela en allant trouver ce méditant pour lui indiquer des exercices différents et actifs, notamment de travailler.
Et aux autres qui lui demandaient pourquoi conseiller le travail à un être parvenu à un tel état d'éveil, Ma répondit :
"à force de demeurer dans la comparaison et la jalousie, au lieu de méditer, vous avez perdu tout discernement. En fait, cet homme n'est ni réalisé, ni avancé, bien au contraire, il a tellement considéré la méditation comme une occasion de paresse et un moyen de dormir, qu'il a développé une faculté rare de dormir ainsi, assis, pendant des heures, en tombant dans un état de torpeur parfaitement inutile qui n'a rien à voir avec la méditation : c'est un état très proche du sommeil. Ainsi, loin d'être un bon exemple pour vous, il est plutôt exactement le contraire de ce que vous devez faire en méditation."
Cet homme était tellement intoxiqué par cette paresse extrême qu'il avait pratiqué et contemplé qu'il lui fallut beaucoup d'efforts et la Grâce de Ma pour sortir de ce piège terrible. L'histoire ne dit pas s'il y est parfaitement parvenu d'ailleurs...

Swami Muktananda, lui, disait qu'on pouvait acquérir les qualités d'une personne en méditant sur elle. Qu'elle soit artiste, scientifique, philosophe, etc.

Pour la part d'expérience personnelle, je dirais qu'il n'y a pas besoin de penser à une qualité précise, s'il s'agit d'amour fort plutôt que de simple concentration. Car l'amour sincère est si fort qu'on s'imprégnera des qualités de la personne aimée, pour certaines d'entre elles seulement, les plus évidentes. Par exemple, un talent musical, une grande sensibilité pour telle ou telle chose, un gout, une compétence professionnelle, etc.
Je me souviens ainsi qu'à une époque, je m'entourais très fréquemment de mes neveux et nièces, que j'adorais, car j'adore les bébés, ainsi que les animaux d'ailleurs.. Je suis bien convaincu d'avoir développé ainsi par ce biais une certaine dose d'innocence, que je n'avais pas auparavant, ce qui est très utile en spiritualité....
Bon, après, on la conserve ou on la perd, selon notre attitude, mais c'est une autre histoire....

Hello

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: On devient ce que l'on contemple

Message par ananie le Mar 2 Avr 2013 - 18:37

J'aime quand tu racontes des histoires Greenman Love

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: On devient ce que l'on contemple

Message par Galadriel le Mar 2 Avr 2013 - 19:24

Bonjour,

Je partage votre avis sur le fait que l'on devient ce que l'on contemple, médite ou prie. L'histoire racontée par Greenman est très instructive, car je crois qu'elle montre que l'observation extérieure d'une attitude peut être trompeuse, dans le sens où il me semble que la pratique spirituelle est quelque chose d'intime, et que notre développement peut se trouver biaisé si l'on attache de l'importance à comparer les êtres entre eux.

Dans ma pratique, je m'interroge beaucoup par la prière et la méditation, mais aussi par la lecture de textes sacrés. Chaque instant de la vie est selon moi une opportunité de faire l'expérience de la vie, qui n'est pas dissociée de la pratique spirituelle. Vers quoi est-ce que je tends, quelles sont les valeurs qui m'inspirent et sur lesquelles je vais travailler, méditer et prier ? Voici quelques-unes des questions que je me pose régulièrement pour que les messages, en particulier de la Bible et du Christ, pénètrent en moi et prennent vie dans mon quotidien. En méditant, en priant et en m'interrogeant sur chaque aspect de ma vie et de la vie d'une manière générale, je me suis rendue compte que j'ai beaucoup changé. L'âge et l'expérience de la vie qui vient avec, bien que je sois jeune, m'apportent une meilleure compréhension et une meilleure assimilation des principes spirituels auxquels je me réfère.

C'est pourquoi j'aime m'entourer de certains symboles et images religieuses (quelques petits pendentifs offerts par mon compagnon qui représentent la rosace de Notre-Dame, une colombe, un ange, la Vierge, mais aussi une représentation du Curé d'Ars et deux cartes postales reprenant le Notre-Père et le Crédo de Foi qui ornent discrètement mon chevet), car quand mon regard se porte sur ces objets, un questionnement ou une prière surgit toujours, et j'ai pu remarquer que cela devenait une habitude : une situation nouvelle dans ma vie va me pousser à prier, méditer ou me questionner sur un principe spirituel, et m'aider à le rendre concret en moi et dans la vie quotidienne.
avatar
Galadriel

Messages : 40
Date d'inscription : 13/03/2013
Féminin Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: On devient ce que l'on contemple

Message par ananie le Mar 2 Avr 2013 - 19:36

Galadriel a écrit:C'est pourquoi j'aime m'entourer de certains symboles et images religieuses (quelques petits pendentifs offerts par mon compagnon qui représentent la rosace de Notre-Dame, une colombe, un ange, la Vierge, mais aussi une représentation du Curé d'Ars et deux cartes postales reprenant le Notre-Père et le Crédo de Foi qui ornent discrètement mon chevet), car quand mon regard se porte sur ces objets, un questionnement ou une prière surgit toujours, et j'ai pu remarquer que cela devenait une habitude : une situation nouvelle dans ma vie va me pousser à prier, méditer ou me questionner sur un principe spirituel, et m'aider à le rendre concret en moi et dans la vie quotidienne.
Oui ce genres de choses peuvent parfois paraitre trop simples à certains, mais lorsque l'on se sert des images et symboles pour se relier à la présence du divin, ces petites choses sont vraiment efficaces et utiles.


Dernière édition par ananie le Mar 2 Avr 2013 - 19:55, édité 1 fois

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: On devient ce que l'on contemple

Message par ananie le Mar 2 Avr 2013 - 19:46

Sainte Thérèse d'Avila conseillait de porter toujours sur soi une image de Jésus ou de la Vierge Marie et de lui parler régulièrement, de l'embrasser, de se confier à elle...

Cela permet de se rappeler toujours sa présence.

Elle conseillait aussi d'imaginer que dans tout ce que nous faisons dans notre vie, Jésus se trouve à nos côtés et nous accompagne.

Si on adapte à notre époque : Il fait la queue au supermarché avec nous, occupe le siège passager quand on conduit, nous regarde cuisiner...etc.

Ce sont des petits moyens qui aident à se relier le plus souvent possible à la présence divine.

Réciter un mantra tout au long de la journée est aussi un excellent moyen.
Voir ici :
http://www.forumspirituel.fr/t971-reciter-un-mantra?highlight=mantra

Et plus on s'installe dans une présence divine, plus on devient un avec elle.

On pourrait aussi dire : Plus on s'installe dans la présence divine par la concentration sur un symbole qui la représente (la prière, le mantra, l'image...) puis nous sommes purifiés de tout ce qui recouvre et obscurcit cette présence divine qui est déjà là au centre de notre être.

Mais l'important effectivement est de se relier à la présence qui est au delà du symbole et de ne pas s'attacher au symbole pour lui-même.
Cependant, je trouve qu'il faut un peu d'entrainement pour cela.
En tous cas, pour ma part il m'a fallu persévérer dans la pratique avant de commencer à y ressentir la présence divine.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: On devient ce que l'on contemple

Message par mutation divine le Mer 31 Juil 2013 - 22:53

Oui et la pub ou la tele l'a tres bien compris:combien de reportage contre la drogue ou l'on voit des jeunes gens en train de se rouler un petard?Des pub contre le tabac montrant une belle bouche sensuelle,les dents blanches,S'ALLUMANT une cigarette,pas un vieux pas rasé en train de l'ETEINDRE,non,subtil...

Et que dire de la comtemplation de film porno,violent,ou auxmeurs legeres?C'est pareils,a force de les regarder,on en devient accros....

Tout cela va dans ton sens,Ananie,illustre bien que l'on devient ce que l'on contemple...
A+
avatar
mutation divine

Messages : 27
Date d'inscription : 21/07/2013
Masculin Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: On devient ce que l'on contemple

Message par ananie le Jeu 1 Aoû 2013 - 10:56

mutation divine a écrit:Tout cela va dans ton sens,Ananie,illustre bien que l'on devient ce que l'on contemple...
C'est un autre aspect, mais cela ne va pas forcément dans mon sens.
Je parlais plutôt de cela associé à la pratique spirituelle.

Pour ma part je ne suis pas pour l'évitement des images télévisuelles, même celles qui sont étiquetées comme "négatives".
Selon moi cela permet de faire un travail sur soi en observant bien tout ce que ces images éveillent en nous.

Certains chemins évitent ce genre d'images, mais pour ma part je préfère travailler en faisant avec.
Parce que le problème ce ne sont pas ces images extérieures mais ce qu'elles éveillent en nous.

Sinon pour ma part je suis aussi tombé sur des spots anti-tabac qui ne montrait pas du tout les fumeurs à leur avantage.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: On devient ce que l'on contemple

Message par mutation divine le Mer 2 Oct 2013 - 20:17

Une chose est sure,cette phrase est tres vraie,tres simple,et tres profonde!
avatar
mutation divine

Messages : 27
Date d'inscription : 21/07/2013
Masculin Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: On devient ce que l'on contemple

Message par Le_Chat le Dim 15 Déc 2013 - 14:47

Bonjour,
En parcourant le net je suis tombé sur ce conte de Chateaubriand:

"C'était un petit village perdu dans la montagne, perdu au pied d'un immense rocher qui le dominait de sa masse granitique et dans lequel avait été sculptée par la nature une gigantesque figure humaine. Cette figure régnait sur toute la contrée non seulement par ses dimensions exceptionnelles mais par ses traits grandioses empreints de noblesse et de bonté.

Au-dessous d'elle l'imperceptible amas de maisons s'accrochait comme une grappe de champignons vieillis ; mais voici ce que sous ces toitures humaines on se plaisait à dire : on disait qu'un jour un homme viendrait d'une bonté merveilleuse et ressemblant trait pour trait à l'homme de la montagne, pour exercer sa vertu et répandre dans le hameau d'inoubliables bienfaits.

Or parmi tous les enfants du hameau, il en était un sur qui l'antique tradition exerçait une séduction étrange. Cette histoire transmise de père en fils s'était gravée dans sa mémoire ; il en avait conçu dans son cœur une émotion si vive qu'il ne cessait d'y réfléchir ; et de jour en jour il levait irrésistiblement son regard vers la royale figure qui dominait le mont. Le matin, le soir, avant et après son travail, à chaque instant, s'arrêtant même au milieu de ses jeux, il fixait les yeux sur l'homme de la montagne et plus il le regardait et plus il l'aimait, et plus il l'aimait et plus il lui ressemblait."

source: http://agora.qc.ca/dossiers/Contemplation
avatar
Le_Chat

Messages : 347
Date d'inscription : 05/06/2012
Masculin Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: On devient ce que l'on contemple

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum