Les trois vertus théologales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les trois vertus théologales

Message par ananie le Ven 10 Fév 2012 - 21:51

Dans la terminologie chrétienne, les 3 vertus théologales sont des vertus reçues du divin.
C'est à dire qu'elles apparaissent de plus en plus en celui qui laisse la place en lui à sa nature divine.
Elles ne peuvent pas être créées par un effort.

Pour Saint Jean de la Croix, ces vertus sont le résultat de la purification des puissances de l'âme par la contemplation du divin. Ces trois puissances étant l'entendement (le mental qui comprends les choses, intellectualise), la mémoire (qui se rappelle, reproduit des souvenirs...), la volonté (qui produit principalement les désirs, les vouloirs personnels...).

La Foi : Elle correspond à la purification de l'entendement (du mental). Au début le méditant croit savoir ce qu'est Dieu et croit le comprendre. Mais plus il avance dans la contemplation, et plus son mental se retrouve comme dans une nuit. Il n'avance plus alors que par la Foi qui est l'abandon des conceptions qui seront toujours limitées pour définir la réalité absolue.

La Charité : Elle correspond à la purification de la volonté. Celui qui avance vers l'union divine, voit ses désirs peu à peu remplacés par un feu d'amour. Tout ce qui le guide n'est plus alors ce qu'il veut ou désir, mais l'amour de l'autre et du divin. Il ne veut plus rien pour lui-même.

L’Espérance : Elle correspond à la purification de la mémoire. L'Espérance est l'ouverture intérieure, la réceptivité aux biens d'en haut, divins, spirituels... Qu'on ne connait pas. C'est une ouverture à ce que le divin voudra bien nous donner, sans savoir à l'avance ce qu'il nous donnera. Elle s'installe lorsque nous nous vidons de l'espoir (espoir et espérance étant, selon cette terminologie très très différents, voir même contraires) qui consiste à attendre un plaisir limité, enregistré dans notre mémoire, que nous connaissons déjà.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Bruno C. le Sam 11 Fév 2012 - 10:23

C'est très intéressant. J'ai l'impression, en lisant cela, que l'enjeu est de se détacher de la recherche de maîtrise et d'avoir, au profit de l'abandon et l'être. Prendre conscience du matériel, du limité, de ce que je peux inlellectualiser et vouloir pour l'abandonner. On est bien dans cette dynamique de vieet de mort, puis de renaissance (caractérisée par l'ouverture).
Est-ce que ces trois vertus sont parallèles ou certaines se développent plus rapidement que d'autres ?
avatar
Bruno C.

Messages : 56
Date d'inscription : 26/12/2011
Masculin Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par ananie le Sam 11 Fév 2012 - 20:44

Oui je vois ça aussi comme ça.

Pour Saint Jean de la Croix il y a un ordre : l'espérance se développe en dernier car la mémoire est le dernier aspect de l'âme à se purifier.
Pour les autres vertus je ne me rapelle plus l'ordre mais je peux regarder.
C'est dans "La montée du Carmel" : un livre qui va vraiment très loin par rapport au chemin contemplatif. Peut être même au plus loin que l'on puisse aller...

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Nouraya le Dim 12 Fév 2012 - 4:34

ananie a écrit:
Dans la terminologie chrétienne, les 3 vertus théologales sont des vertus reçues du divin.
C'est à dire qu'elles apparaissent de plus en plus en celui qui laisse la place en lui à sa nature divine.
Elles ne peuvent pas être créées par un effort.
Bien que je ne doute plus du fait que la grâce divine est indispensable à tout cheminement spirituel, par contre j’ai l’intime conviction que nous devons déployer des efforts, dans un premier temps, afin que la grâce opère.
Pouvons-nous recevoir quelque chose que nous ne demandons pas ?
J’ai l’impression qu’il faut se mettre en quête, chercher, même si à la base nous n’avons pas la foi, afin de trouver ou de recevoir.
Bien entendu, je ne peux pas généraliser, car je pars juste de mon expérience personnelle.
Bonne journée Rose ,

avatar
Nouraya

Messages : 165
Date d'inscription : 24/11/2011
Féminin Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par ananie le Dim 12 Fév 2012 - 12:10

Oui Nouraya merci de cette précision.

En fait nous pouvons faire des efforts pour développer certaines vertus.
Par exemple, nous pouvons, par des efforts et depuis notre moi, développer par exemple la patience.
Mais la charité, l'amour divin ne peut pas être développé par un effort puisqu'il est au delà du mental (de même que la Foi et l'Espérance).

Cependant, comme tu le dis, cela demande un effort et un gros travail sur soi de s'abandonner au divin et de le laisser oeuvrer en nous.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Nouraya le Mar 14 Fév 2012 - 3:10

ananie a écrit:
En fait nous pouvons faire des efforts pour développer certaines vertus.
Par exemple, nous pouvons, par des efforts et depuis notre moi, développer par exemple la patience.
Mais la charité, l'amour divin ne peut pas être développé par un effort puisqu'il est au delà du mental (de même que la Foi et l'Espérance).

Je parlais juste des efforts à fournir pour se libérer de nos cogitations, afin d’accéder à la foi, car il n’est pas donné à tout le monde d’être croyant.
St jean de la croix parle du méditant qui croit savoir ce qu’est Dieu, or pour un athée par ex, Dieu n’existe pas et si les circonstances le poussent à le chercher, il va le faire avec son mental, mais il aurait fait un pas, ou fourni des efforts, [ il n’aurait pas à ce stade développé la foi, car elle est donnée ou offerte en réponse aux efforts sincères, déployés afin de la recevoir ou juste par la grâce].

Nous ne naissons pas croyants, nous le devenons. Mais afin que la foi s’installe, il faudrait auparavant reconnaitre les limites de notre mental, s’avouer et avouer à dieu : « je te cherche dans les écritures, partout autour de moi et je ne te trouve pas, et lorsque je crois te trouver je n’arrive pas à devenir croyant, à avoir la foi. Fais-moi un signe, fais de moi ce que tu veux », s’il y a une réponse à notre appel, il faudrait nourrir la foi, lui permettre de grandir en nous, à travers un travail constant sur nous même, la prière, les méditations, la contemplation, le service, la disponibilité de notre psychè et son ouverture à la voix du divin et à l’abandon total de notre volonté, à ce qui nous dépasse en toute confiance et humilité.

Ces vertus s’appliquent aux mystiques contemplatifs qui vivent loin du monde, peut-on continuer à vivre dans le monde une fois que nous avons purifié notre mental, notre volonté et notre mémoire? Et comment? I love you

avatar
Nouraya

Messages : 165
Date d'inscription : 24/11/2011
Féminin Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par ananie le Mar 14 Fév 2012 - 8:52

Nouraya a écrit:Je parlais juste des efforts à fournir pour se libérer de nos cogitations, afin d’accéder à la foi, car il n’est pas donné à tout le monde d’être croyant.
Oui j'avais compris il me semble :
Ananie a écrit:Cependant, comme tu le dis, cela demande un effort et un gros travail sur soi de s'abandonner au divin et de le laisser oeuvrer en nous.
Et pour moi la Foi ce n'est pas croire.

Ces vertus s’appliquent aux mystiques contemplatifs qui vivent loin du monde, peut-on continuer à vivre dans le monde une fois que nous avons purifié notre mental, notre volonté et notre mémoire? Et comment? I love you
Oui je crois que l'on peut tout à fait continuer à vivre dans le monde ainsi.
St Jean de la Croix explique qu'au début la purification de la mémoire peut poser quelques problèmes. Mais qu'une fois qu'elle est intégrée, plus de soucis : celui qui l'a purifiée se souvient de tout ce dont il a besoin de savoir au moment où il en a besoin.
Celui qui a purifié ces trois puissances n'est plus mu par son égo, mais par Dieu. C'est la seule différence.
Et être mu par Dieu ne veut pas dire que l'on perd pied avec la réalité et que l'on ne peut plus gérer le quotidien. Cela veut dire que ce que l'on fait est imprégné d'amour.
Et si on a peur pour sa survie en s'en remettant à Dieu, parce que l'on ne penserait plus à soi, il n'y a pas lieu de s'inquiéter : Dieu s'occupera de cela aussi et nous fera faire ce qu'il faut en ce sens. Il ne peut qu'améliorer notre vie, pas l'empirer.

Je ne dis pas tout cela d'expérience bien sur, mais je le tire de l'observation des grands mystiques (du passé ou du présent).

Et c'est vrai que St Jean de la Croix était un contemplatif, mais il a énormément agit dans le monde : il a réformé une partie de l'ordre du Carmel (avec Ste Thérèse d'Avila), créé et géré de nombreux monastères, confessé et guidé des centaines de moines et de nonnes... J'ai même l'impression que c'est beaucoup plus que n'en font la plupart des gens qui vivent dans le monde.

Et quand on regarde la vie de beaucoup de grands mystiques, on constate souvent une très grande activité dans le monde et une excellente gestion du matériel.
Même certains grands Hermites, après avoir été appelés à construire des monastères ou autre, on été tout à fait capable de gérer les choses.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Hermann le Mar 14 Fév 2012 - 20:48

[quote="ananie"]
Nouraya a écrit:Même certains grands Hermites, après avoir été appelés à construire des monastères ou autre, on été tout à fait capable de gérer les choses.
Oui, effectivement, au Moyen Age certains grands abbés, après avoir vécu une vie érémitique ou quasi-érémitique, ont été capables de maintenir la discipline monastique dans leur abbaye ou de gérer des patrimoines temporels impressionnants, ainsi que de superviser des travaux de défrichement et autres.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par ananie le Mar 14 Fév 2012 - 21:48

Oui, St Benoit est un exemple.
Il a vécu très longtemps dans une grotte, seul, et on lui apportait de la nourriture par un panier au bout d'une corde.
Il ne faisait que prier et méditer pendant des années, rien d'autre.

Puis, quand on est venu le chercher pour fonder des monastères, il y est allé.
Et il a géré les problèmes de nourriture, de construction, de rapport entre les moines, de discipline monastique, les conflits avec d'autres abbés qui voulaient le discréditer ou le tuer...etc etc.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Sophie le Mer 15 Fév 2012 - 10:54

Hier alors que j'avais pas mal de doutes qui revenaient, j'avais cette pensée dans ma tête, écho de trucs qu'on peut entendre aussi dans les "milieux spirituels", quand on demande de l'aide ou autre : "Il faut que tu aies la foi"...
Et je m'en voulais presque de pas réussir à "avoir cette foi".
Ca se retournait contre moi.

Puis j'ai repensé à ce post, les trois vertus de Dieu, et tout d'un coup j'ai réalisé que si elles étaient des vertus offertes par Dieu, elles n'étaient pas soumises à la volonté humaine, et que me dire à moi-même comme on "coache" quelqu'un "allez, aie la foi", ça n'avait pas vraiment de sens du coup...

Que là il s'agit peut-être de "rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu" Very Happy

Offrir son coeur au divin et s'ouvrir peu à peu pour qu'il puisse y déposer et y faire fleurir ces qualités spirituelles, la foi, l'espérance et la charité..
On ne peut pas contrôler cela, pas avec notre petit moi.

Dans le petit parallèle que j'avais essayé de faire avec le tarot et l'alchimie en rapport avec les vertus, le Soleil était la carte associée à la Foi.
Ce sont deux humains qui avancent sous le Soleil, ils avancent sur leur propre chemin en s'entraidant, éclairés par la lumière divine.
Le soleil est bien au-dessus d'eux, mais bien présent, eux avancent pas à pas, ils n'essayent pas de contrôler le soleil, ils sont presque nus, ils se dépouillent simplement de plus en plus en avançant.
L'un d'eux est aveugle, il ne peut donc voir la lumière du soleil qui est pourtant là partout autour. Et le deuxième a les yeux ouverts lui, il peut guider le premier.
Celui qui est aveugle finalement s'abandonne complètement, il se laisse guider.
On peut imaginer qu'il est dans un ressenti très fort intérieurement, un peu comme ce que l'on dit des aveugles qui développent fortement leurs autres sens, leur ressenti interne.

Je remets la carte ici juste pour le plaisir Very Happy


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Hermann le Mer 15 Fév 2012 - 11:46

Ah oui, moi aussi ça me rassure et ça m'éclaire, merci à vous. Sage
On ne peut tout bonnement pas se forcer à avoir la foi, puisque pour ça il faudrait déjà avoir foi en sa foi.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par ananie le Mer 15 Fév 2012 - 13:06

Maina a écrit:Puis j'ai repensé à ce post, les trois vertus de Dieu, et tout d'un coup j'ai réalisé que si elles étaient des vertus offertes par Dieu, elles n'étaient pas soumises à la volonté humaine, et que me dire à moi-même comme on "coache" quelqu'un "allez, aie la foi", ça n'avait pas vraiment de sens du coup...

Que là il s'agit peut-être de "rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu" Very Happy

Offrir son coeur au divin et s'ouvrir peu à peu pour qu'il puisse y déposer et y faire fleurir ces qualités spirituelles, la foi, l'espérance et la charité..
On ne peut pas contrôler cela, pas avec notre petit moi.
Oui c'est exactement ça.
On peut se mettre à nu et s'ouvrir à l'action de Dieu en nous (et faire des efforts pour cela), mais pas créer ces trois vertus par un effort humain. Sinon ce que l'on crée est limité et n'a rien de transcendant.

Ces trois vertus sont même déjà en nous. Mais elles n'apparaissent pas parce qu'il y a des couches par dessus. Quand on enlève les couches, elles apparaissent et on constate qu'elles ont toujours été là.

On peut faire une comparaison avec le fait d'être amoureux : on peut être amoureux, si on ouvre notre cœur à l'autre, mais en aucun cas on ne peut se forcer à être amoureux ou créer ce sentiment par un effort volontaire.
On va en créer une pâle copie, mais ce ne sera pas de l'amour.

De plus on ne peut pas "avoir la Foi", car la Foi est une question d'être et non d'avoir.
En fait plus on cherche à avoir la Foi et moins on l'a.
Plus on cherche à se dépouiller de nos illusions, de nos croyances et conceptions erronées et de tout ce qui limite notre être, et plus la Foi peut apparaitre, car elle n'est plus obstruée.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Sophie le Mer 15 Fév 2012 - 13:31

De plus on ne peut pas "avoir la Foi", car la Foi est une question d'être et non d'avoir.

exactement ! Very Happy

J'aime beaucoup tout ce que tu as écrit là, je trouve cela très réconfortant quelque part, dans le sens de se décharger de vouloir contrôler tout cela, simpement ouvrir son coeur, et se rendre de plus en plus accessible à ce qui vient du divin.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par ananie le Mer 15 Fév 2012 - 13:55

Oui, car vouloir créer par soi-même quelque chose qu'il est impossible de créer, cela crée énormément de tensions. Tensions qui n'auront jamais de fin, puisqu'il n'y a aucune solution en cette voie.

Et si c'est vrai pour la Foi, ce l'est également de l'Espérance et de la Charité.
Créer, par un effort volontaire, un amour divin c'est impossible.
On ne peut pas aimer comme Dieu aime. Personne ne le peut.
Par contre on peut se purifier, et plus on se purifie, plus cela laisse de la place en nous, et plus Dieu peut aimer à travers nous.

C'est pourquoi pour ma part, j'essaie de ne pas me prendre la tête avec un but à atteindre. Genre "je dois aimer comme ceci ou cela", "parvenir à la réalisation" ou autre.
J'ai fais ça à une époque, mais ça ne donne rien de bon.
Je cherche juste à voir de plus en plus mes ombres, mes souffrances, mes limites et à les purifier peu à peu.
J'essaie de ne regarder le but que pour pouvoir calmer mon orgueil et me dire qu'il reste encore pas mal de chemin à parcourir. ça permet juste d'avancer sans cesse et de ne pas s'arrêter.

Mais je crois qu'il ne faut surtout pas considérer le but comme quelque chose que l'on doit incarner le plus rapidement possible.
Le chemin c'est ici et maintenant, avec ce que nous sommes et toutes les imperfections que cela comporte.

Et heureusement que l'on voit des imperfections en nous, car tant que l'on en voit, cela veut dire que l'on peut avancer.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Sophie le Mer 15 Fév 2012 - 14:07

Je trouve cet échange très apaisant, et cela dessine un chemin vraiment simple à parcourir (pas forcément facile, mais simple, c'est à dire sans complication ou traficotage ou calcul mental).

Un peu comme dire : oui oui c'est par là... Very Happy
Non c'est pas forcément facile tout le temps, mais c'est par là quand même.

En fait je me rends compte pour ma part que ce qui me fatigue le plus ce sont les doutes, et le fait de me détourner du chemin parfois.
Quand on connait la route, on avance comme tu dis sans s'arrêter, et on peut dépasser beaucoup d'obstacles, car on est porté par le chemin lui-même.

Mes guides m'ont dit hier soir justement, avec beaucoup de bienveillance mais très directement : "arrête de regarder tes pieds quand tu marches dans la vie ! regarde aussi plus loin..... tu verras que beaucoup de choses te seront plus simples à vivre".


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Sony# le Lun 16 Avr 2012 - 19:33

Merci pour cet article très intéressant, je ne connaissais rien de ces trois vertus mais ça vaut le coup de prendre le temps de découvrir!

J'ai de toute évidence tout à apprendre dans ce forum, et c'est tant mieux Smile
avatar
Sony#

Messages : 62
Date d'inscription : 12/04/2012
Féminin Age : 25
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par solasido le Mer 18 Avr 2012 - 5:44

    Bonjour


      Gurdjieff expose ses idées sur les vertus théologales
      en les plaçant, comme chacun le peut sur un ennéagramme.





      1. L'espérance mêlée de crainte est faiblesse
      2. L'espérance mêlée de doute est lâcheté
      3. L'espérance inébranlable est force

      4. L'amour physique dépend du type et de la polarité
      5. L'amour émotionnel provoque le contraire
      6. L'amour conscient éveille le même en réponse

      7. La foi mécanique est stupidité
      8. La foi émotionnelle est esclavage
      9. La foi consciente est liberté


    Créons-nous un excellent aujourd'hui


solasido

Messages : 143
Date d'inscription : 28/02/2012
Masculin Age : 77

http://tarogramme.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Sony# le Mer 18 Avr 2012 - 5:59

Merci pour ce schéma intéressant solasido
avatar
Sony#

Messages : 62
Date d'inscription : 12/04/2012
Féminin Age : 25
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par solasido le Mer 18 Avr 2012 - 7:56

Bonjour Sony,


    Sony# a écrit:Merci pour ce schéma intéressant solasido

    En fait ce sont les idées de Gurdjieff à propos des vertus théologales
    qui retiennent mon attention.


    Elles se retrouvent avec les vertus cardinales dans l'oraison dominicale.




Bonne suite et souriante journée à toi et à tous

solasido

Messages : 143
Date d'inscription : 28/02/2012
Masculin Age : 77

http://tarogramme.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Sony# le Mer 18 Avr 2012 - 8:54

Effectivement je ne connaissais pas cette structure sous cette forme, je fais le lien à présent Smile Merci
avatar
Sony#

Messages : 62
Date d'inscription : 12/04/2012
Féminin Age : 25
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois vertus théologales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum