avant de mourir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avant de mourir

Message par azerty le Ven 27 Juil 2012 - 21:47

bonjour j'aimerais savoir ce que vous inspire cet article?

Sujet: Un article qui fait réfléchir (regrets avant de mourir ) Mar 7 Fév 2012 - 12:50
Les regrets les plus souvent évoqués avant de mourir

Une infirmière a enregistré au cours de sa carrière les ultimes confessions de malades en phase terminale. Réalisme, fondamentaux et regrets éternels à l'aube du grand départ.
Et si ce jour était le dernier? Cette question existentielle à la fois commune et universelle a été le point de départ d'une enquête informelle réalisée par une infirmière australienne attachée au département des soins palliatifs.

Témoin "privilégié" des derniers moments de l'existence, Bronnie Ware a passé des années dans l'antichambre de la mort au chevet des malades et le partage régulier de ces moments de sincérité absolue l'a encouragée à transmettre à son tour le fruit de ces dernières confidences sur son blog personnel (anglais).

Relayé par le quotidien britannique The Guardian, Bronnie Ware présente un message universel: le témoignage simple, réaliste et empreint de sagesse du patient conscient de son sort. Retour sur les cinq regrets les plus souvent évoqués et commentés par l'auteur de cette enquête.

1. "Si seulement j'avais eu le courage de vivre ma vie, et non celle que l'on attendait de moi"
"Le regret majeur, selon Bronnie Ware. Quand une personne réalise que le rideau est sur le point de tomber, elle regarde en arrière avec objectivité et ne peut que constater le nombre de souhaits non exaucés. Les choix de la vie sont alors remis en question. "

2. Si seulement je n'avais pas travaillé autant
"Tous les hommes m'ont confié ce regret, celui de ne pas avoir vu grandir ses enfants ou de ne pas avoir passé suffisamment de temps en famille à cause du travail."

3. Si seulement j'avais osé dire ce que je pensais
"La plupart des gens refoulent leurs envies et leurs pensées profondes pour rester en paix avec les autres. En résulte une vie médiocre et le sentiment d'être passé à côté de son destin. En outre, il ne faut pas négliger les conséquences sur la santé de l'amertume accumulée pendant toutes ces années..."

4. Si seulement j'étais resté en contact avec mes amis
"Beaucoup regrettent sur leur lit de mort l'amitié perdue au fil du temps, ce temps qu'ils n'ont pas consacré à l'alimenter, trop concentrés sur leur propre vie. Tout le monde regrette ses amis au moment de mourir..."

5. Si seulement je m'étais laissé le droit d'être heureux
"Ce regret m'a particulièrement étonnée. De nombreux patients ont réalisé à la dernière minute que le bonheur était un choix! Coincés dans de vieilles habitudes confortables et de vieilles considérations, neutralisés par la peur du changement et des faux-semblants, ils regrettent d'avoir pris la vie avec autant de sérieux.

Un témoignage à l'attention des vivants, assurément !
[i]
avatar
azerty

Messages : 56
Date d'inscription : 06/07/2012
Féminin Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Greenman le Sam 28 Juil 2012 - 4:06

Et bien, je trouve tout ça remarquable de lucidité, en particulier les points 1 et 2 (le 5 étant inclus dans le 1, je crois, d'une certaine façon).

Le 4, bah.. ça dépend de chacun.. si on n'est plus avec des amis, c'est qu'il y a une raison aussi, peut être, je ne sais pas..

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Lamdi le Sam 28 Juil 2012 - 4:20

Ces regrets, je les vis aujourd'hui. En particulier, les points 1, 4 et 5.

Je me sens mort à l'intérieur. Quelques fois la vie s'éveille à travers la relation. Et je rechute dans l'introspection. Abîmé par une envie de perfection.

avatar
Lamdi

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par azerty le Sam 28 Juil 2012 - 6:26

Greenman a écrit:Et bien, je trouve tout ça remarquable de lucidité, en particulier les points 1 et 2 (le 5 étant inclus dans le 1, je crois, d'une certaine façon).

Le 4, bah.. ça dépend de chacun.. si on n'est plus avec des amis, c'est qu'il y a une raison aussi, peut être, je ne sais pas..

oui je pense que chacun peut se reconaitre plus ou moins dans chacun de ces points...
mais personelement j'ai beau etre consciente de tout ça bien avant de mourir (j'espere) il m'est quand meme souvent difficile de me liberer de toutes ces prisons qui entravent la vie!
avatar
azerty

Messages : 56
Date d'inscription : 06/07/2012
Féminin Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par lola83 le Sam 28 Juil 2012 - 9:49

oui , c'est un beau sujet , personellement je suis bien consciente de cela depuis quelques années déjà et j'ai fait en sorte de ne pas avoir de regrets , j'ai pris des risques mais maintenant je mène vraiment la vie qui me plait entouré de personnes que j'aime et qui m'aiment

je peux mourir en paix ! Very Happy
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par air le Sam 28 Juil 2012 - 10:00

Lamdi a écrit:Ces regrets, je les vis aujourd'hui. En particulier, les points 1, 4 et 5.

Je me sens mort à l'intérieur. Quelques fois la vie s'éveille à travers la relation. Et je rechute dans l'introspection. Abîmé par une envie de perfection.
C'est une bonne chose je trouve de les ressentir à ton jeune âge. Plus on réalise cela jeune, plus on a le temps et l'opportunité de corriger la trajectoire et de ne pas avoir de regrets à l'heure de notre trépas.

Rose
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Sophie le Sam 28 Juil 2012 - 10:04

Le travail sur la mort est vraiment essentiel je crois, non pas pour entretenir des pensées morbides, mais pour apprendre à vivre justement.
J'ai fait récemment une expérience comme cela, de me placer en position de "mourir bientôt", et faire le point alors, de mon ressenti, mes regrets éventuels, tout ce qui pourrait surgir à ce moment-là.

J'avais déjà essayé de faire cela avant mais je n'y avais jamais réussi parce que cela réveillait tout de suite des angoisses, et aussi parce que je l'avais pris de manière trop définitive, trop extrême, comme si le fait d'y penser allait vraiment le faire arriver.

Mais là, en le prenant seulement comme une expérience intérieure, je l'ai vécu sereinement, et j'en retire les bénéfices petit à petit, comme un constat de là où j'en suis, des choses qui sont claires en moi et de celles qui ne le sont pas.

Cela a aussi beaucoup relativisé l'importance de certaines choses, et "ré-arrangé" certaines priorités en moi.

Je crois que l'on peut faire ce genre de travail régulièrement, en faisant simplement attention à ne pas tomber dans un truc purement mental et théorique, mais en se centrant vraiment sur le ressenti.
Ce n'est pas grave d'avoir peur de la mort, ou de ressentir des regrets pour telle ou telle chose au moment où on fait l'expérience.
Au contraire, c'est justement une manière d'accéder à une connaissance plus juste et plus profonde de soi, qui vient comme un soutien ensuite.

En gros, pour résumer, et avant même de parler d'expérience très "spirituelle" ou transcendante ou autre, je pense que travailler sur la conscience de sa propre mort remet déjà bien les idées en place, et clarifie énormément à l'intérieur de soi.

Je crois aussi que cela fonctionne mieux quand on va "globalement bien", je veux dire quand on n'est pas en pleine tempête émotionnelle, parce qu'alors ça accentue surtout les émotions, en créant un stress qui n'était pas du tout utile à ce moment-là.
En plus, ça me semble logique que quand on va pas bien du tout, on ressente une panique intérieure à l'idée de mourir, en se disant : "purée si je dois mourir, je veux pas mourir dans cet état-là, je veux mourir en paix", et cette paix semble tellement lointaine à ce moment-là que ça crée un désarroi supplémentaire qui du coup peut rendre l'expérience inutile ou inefficace.

Mais quand on se sent globalement bien, je pense que l'on peut avoir la sérénité d'esprit nécessaire pour envisager sa propre mort, en en retirant les bienfaits, tout en sachant que ça reste "théorique" de se placer dans cette position de mourir bientôt, mais ça n'est pas grave, ça fait quand même remonter des ressentis auhtentiques en soi.
Un peu comme la suspension d'incrédulité quand on lit un bouquin Very Happy
Une part de notre cerveau sait que c'est une histoire, mais qu'est-ce que ça peut faire ? on n'en ressent pas moins toutes les émotions et les sensations que cela nous procure.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Highlander le Sam 28 Juil 2012 - 11:16

Sophie a écrit:Le travail sur la mort est vraiment essentiel je crois, non pas pour entretenir des pensées morbides, mais pour apprendre à vivre justement.
J'ai fait récemment une expérience comme cela, de me placer en position de "mourir bientôt", et faire le point alors, de mon ressenti, mes regrets éventuels, tout ce qui pourrait surgir à ce moment-là.

J'avais déjà essayé de faire cela avant mais je n'y avais jamais réussi parce que cela réveillait tout de suite des angoisses, et aussi parce que je l'avais pris de manière trop définitive, trop extrême, comme si le fait d'y penser allait vraiment le faire arriver.

Mais là, en le prenant seulement comme une expérience intérieure, je l'ai vécu sereinement, et j'en retire les bénéfices petit à petit, comme un constat de là où j'en suis, des choses qui sont claires en moi et de celles qui ne le sont pas.

Cela a aussi beaucoup relativisé l'importance de certaines choses, et "ré-arrangé" certaines priorités en moi.

Je crois que l'on peut faire ce genre de travail régulièrement, en faisant simplement attention à ne pas tomber dans un truc purement mental et théorique, mais en se centrant vraiment sur le ressenti.
Ce n'est pas grave d'avoir peur de la mort, ou de ressentir des regrets pour telle ou telle chose au moment où on fait l'expérience.
Au contraire, c'est justement une manière d'accéder à une connaissance plus juste et plus profonde de soi, qui vient comme un soutien ensuite.

En gros, pour résumer, et avant même de parler d'expérience très "spirituelle" ou transcendante ou autre, je pense que travailler sur la conscience de sa propre mort remet déjà bien les idées en place, et clarifie énormément à l'intérieur de soi.

Je crois aussi que cela fonctionne mieux quand on va "globalement bien", je veux dire quand on n'est pas en pleine tempête émotionnelle, parce qu'alors ça accentue surtout les émotions, en créant un stress qui n'était pas du tout utile à ce moment-là.
En plus, ça me semble logique que quand on va pas bien du tout, on ressente une panique intérieure à l'idée de mourir, en se disant : "purée si je dois mourir, je veux pas mourir dans cet état-là, je veux mourir en paix", et cette paix semble tellement lointaine à ce moment-là que ça crée un désarroi supplémentaire qui du coup peut rendre l'expérience inutile ou inefficace.

Mais quand on se sent globalement bien, je pense que l'on peut avoir la sérénité d'esprit nécessaire pour envisager sa propre mort, en en retirant les bienfaits, tout en sachant que ça reste "théorique" de se placer dans cette position de mourir bientôt, mais ça n'est pas grave, ça fait quand même remonter des ressentis auhtentiques en soi.
Un peu comme la suspension d'incrédulité quand on lit un bouquin Very Happy
Une part de notre cerveau sait que c'est une histoire, mais qu'est-ce que ça peut faire ? on n'en ressent pas moins toutes les émotions et les sensations que cela nous procure.

C'est notre crédo en maçonnerie; "pensez à la mort"...
avatar
Highlander

Messages : 30
Date d'inscription : 28/07/2012
Masculin Age : 117
Localisation : Les Hautes terres d'Austrasie

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par air le Sam 28 Juil 2012 - 11:30

"La mort est notre principale conseillère", disait Don Juan à Carlito Old man
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par tijani le Sam 28 Juil 2012 - 20:25

air a écrit:
C'est une bonne chose je trouve de les ressentir à ton jeune âge. Plus on réalise cela jeune, plus on a le temps et l'opportunité de corriger la trajectoire et de ne pas avoir de regrets à l'heure de notre trépas.

air a écrit:"La mort est notre principale conseillère", disait Don Juan à Carlito

vivre chaque jour comme si c’était le dernier ....
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Soudhamani le Dim 29 Juil 2012 - 22:43

...La mort n’existe pas ! la mort n’existe pas !
Tout sur terre évolue et se métamorphose ;
L’aile du papillon de la larve est éclose ;
La poudre du chemin, que soulèvent nos pas,
Se transforme et devient fruit, graminée ou rose.

Tout est fécond, coteau, val, fange, arbre embaumé.
Tout palpite, le luth, le flot, l’aile, la feuille,
Le printemps qui sourit, l’automne qui s’endeuille ;
Le lourd rocher muet est lui-même animé ;
Tout vit, le grain qui germe et la fleur que l’on cueille.

Et les mondes lointains dont sont peuplés les cieux,
Et pour qui notre terre est moins qu’une étincelle,
Gravitant dans l’éther où leur flamme ruisselle,
Sans suspendre jamais leur cours majestueux,
Prouvent l’éternité de l’âme universelle.

La mort n’existe pas ! la mort n’existe pas !
Le père disparu dans l’enfant vit encore ;
Le cœur broyé conserve une fibre sonore,
Et ce que nous nommons, en tremblant, le trépas,
Au lieu d’être un couchant, est un lever d’aurore.

Ceux que nous chérissions ont clos leurs yeux lassés,
Et dorment en un coin du sombre cimetière.
Ils sont ensevelis à jamais sous la pierre,
Mais ils vivent toujours, car les doux trépassés
Au soleil éternel ont rouvert leur paupière.

Non, ils ne sont pas morts. Ils vivent désormais
Dans un lieu plus serein, une sphère plus ample.
En laissant derrière eux un immortel exemple,
Ils ont, un jour, atteint le sommet des sommets
D’où leur œil, enivré d’infini, nous contemple.

Ainsi que des oiseaux ils se sont envolés
Vers un ciel plus clément, vers un bord plus fertile.
Ils ont enfin trouvé l’impérissable asile.
Pour aller revêtir les manteaux étoilés,
Ils ont laissé tomber leurs vêtements d’argile.

Ils nous aiment toujours, ils nous suivent partout.
Ils sont restés pour nous les compagnons fidèles,
Attachés à nos toits comme les hirondelles.
Et parfois nous croyons entendre tout à coup
Le timbre de leur voix et le bruit de leurs ailes.

Et lorsque nous tombons ployés par les regrets,
Lorsque nous gémissons sous le poids de la chaîne
Qu’au bagne de la vie incessamment l’on traîne,
Ils viennent se pencher, la nuit, à nos chevets,
Et nous croyons sentir sur nos fronts leur haleine.

Des bords mystérieux où commence le ciel
Ils nous disent de fuir le terrestre esclavage :
Tels de blancs albatros, dans l’ombre d’une plage,
De moment en moment jettent des cris d’appel
À des oiseaux restés sur un autre rivage.

Et, guidés par leurs voix, soutenus par leurs bras,
Nous gravirons, un jour, la montagne éternelle,
Après avoir brisé l’enveloppe charnelle
Qui nous fait chanceler si souvent ici-bas...
Mais quand donc sonnera cette heure solennelle ?

Quand donc va retentir dans les airs notre glas ?
Quand donc, chers trépassés, viendra la délivrance ?
Quand donc auront enfin cessé les durs combats ?
Qu’importe le moment ! Nous gardons l’espérance...
La mort n’existe pas ! la mort n’existe pas !



William Chapman — Les Aspirations
avatar
Soudhamani

Messages : 63
Date d'inscription : 13/12/2011
Féminin Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Greenman le Lun 30 Juil 2012 - 0:21

Bel échange et joli poème Soudha, merci à tous ! I love you

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 53
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Lamdi le Lun 30 Juil 2012 - 0:49

coeur Soudha
avatar
Lamdi

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par lola83 le Lun 30 Juil 2012 - 9:02

quel beau poème ! cheers (même si je trouve que la vie ici bas peut être belle )

merci Soudha Love
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Marylo le Lun 30 Juil 2012 - 9:33

Beau sujet.

Profond aussi comme un miroir tout noir qui nous effraie et qui, une fois franchi, se trouve être une porte vers la continuité de ce que nous vivons ici mais ailleurs et autrement.

La mort, je l'ai approchée à plusieurs occasions ici bas : les êtres chers qui sont partis préparer le chemin ou un jardin avant moi ; mes animaux qui ont été autant d'enfants chéris qui m'ont quittés ; la période de sècheresse professionnelle que je viens de traverser et qui a été comme une petite mort professionnelle.

A chaque fois, ces circonstances ont été l'occasion d'avancer plus loin dans mon approche de ce que la vie est vraiment pour moi et d'en modifier les priorités.

La mort, j'ai toujours pensé que je n'en avais pas peur et que cette transition se passerait bien. Il y a peu de temps, j'ai réalisé (après une lecture) que l'ego vivait la mort très mal et que ce passage s'accompagnerait d'angoisses certainement. Je pense qu'à cette occasion, je "fabriquerai" des regrets ... ce sera une dernière tentative pour résister à ce que l'égo prend pour une annihilation.

Pour le moment, je n'ai pas de regrets de ce que j'ai vécu. Chaque expérience à été riche d'enseignements et si je ne l'avais pas vécue, ni acceptée où en serais-je aujourd'hui ? Certainement à angoisser pour tout ce qui "risque" de m'arriver et tout ce qui m'arrivera un jour : la mort en tête de ce cortège lugubre Thinking

Soudhamani : magnifique poème
Marylo
Love Tree
avatar
Marylo

Messages : 303
Date d'inscription : 10/11/2011
Féminin Age : 58
Localisation : Essonne

http://eclaircreative.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Marylo le Lun 30 Juil 2012 - 9:38

Synchronicité ...

Voici ce que je suis en train d'écouter



Je vous envoie toute ma tendresse
Marylo
Rose
avatar
Marylo

Messages : 303
Date d'inscription : 10/11/2011
Féminin Age : 58
Localisation : Essonne

http://eclaircreative.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par lola83 le Lun 30 Juil 2012 - 10:16

Le passage de la mort n'est pas synonyme d'angoisses , souvent et pour moi c'est l'idéal on peut s'éteindre "comme une chandelle " dans notre sommeil ou comme pour ma voisine de 100 ans en partant s'allonger pour sa sieste soutenue par ses enfants ,

la société moderne par le stress ou la consommation de produits toxiques ( ou l'exposition aux ) y compris certains médicaments pris sur une longue durée , a induit les maladies que l'on connait , principalement toutes formes de cancer et notamment les cancers du foie et du pancréas , et dans ce cas là oui on voit la mort venir et qui plus est dans de mauvaises conditions et là il est normal que l'on soit sujet aux angoisses , donc faire tout son possible pour vivre sa vie selon nos aspirations profondes et garder le plus possible une bonne hygiène de vie pour avoir une "belle mort " chez soi dans son lit ou son fauteuil , comme le faisaient les anciens
certains voyant leurs forces s'affaiblir , faisaient sereinement leurs adieux à la famille , aux amis , et s'en remettaient à Dieu
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Highlander le Lun 30 Juil 2012 - 18:21

J'aime bien ça...

avatar
Highlander

Messages : 30
Date d'inscription : 28/07/2012
Masculin Age : 117
Localisation : Les Hautes terres d'Austrasie

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par lola83 le Lun 30 Juil 2012 - 18:37

j'ai bien aimé aussi ! Merci
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par lounaaa le Lun 30 Juil 2012 - 20:19

Ca c'est vraiment un truc que je me suis toujours dit, aussi loin que ma memoire le permettent "au moment précis ou je vais mourir, je ne veux pas avoir de regrets"
et finalement, je l'applique plutôt pas mal au quotidien, que ce soit pour me surpasser (sport extreme, sensations fortes, etc...) ou quelques ecarts de conduites (essaie de drogues douces, infidelités...) ou je precherais plutôt "mieux vaut les remords que les regrets!!" Laughing

Personellement, je n'ai absolument pas peur de mourir, je languis même, ca pourait survenir n'importe quand, je suis en paix. En revanche, j'ai une trouille bleue de la façon dont je pourrai mourir, j'ai peur de la souffrance... Embarassed

Les rares fois ou j'ai cotoyé des fins de vies, j'ai toujours croisé des gens "blasé" en effet. A part les gens tres croyants, qui eux semblaient plutôt tres serein de rejoindre enfin leur "vision" de Dieu ou les disparus qui leur etaient chers... (souvent la dame qui attends de rejoindre son mari...)
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Sophie le Mar 31 Juil 2012 - 10:38

lola a écrit:donc faire tout son possible pour vivre sa vie selon nos aspirations profondes et garder le plus possible une bonne hygiène de vie pour avoir une "belle mort " chez soi dans son lit ou son fauteuil , comme le faisaient les anciens
certains voyant leurs forces s'affaiblir , faisaient sereinement leurs adieux à la famille , aux amis , et s'en remettaient à Dieu

Sage Very Happy

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par OKASAN le Mer 1 Aoû 2012 - 13:16



pendant de longues années, j'ai lutté pied à pied avec Elle, bien assise sur mon épaule.......(mais après tout, ne l'est-elle pas pour chacun d'entre nous ???) , il y avait toujours une bonne raison : "bats-toi pour ceci, pour cela, pour voir grandir tes enfants, pour moi, pour toi..."

aujourd'hui je m'en fiche, elle gagnera de toute façon !! je n'ai plus peur.... bien au contraire, Elle m'a fait aimé mille fois plus LA VIE Very Happy Very Happy


sunny sunny
avatar
OKASAN

Messages : 199
Date d'inscription : 11/07/2012
Féminin Age : 59
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: avant de mourir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum