Paradoxe métaphysique

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paradoxe métaphysique

Message par Cobra-de-jade le Ven 28 Sep 2012 - 18:30

"Je ne suis ni dualiste, ni non-dualiste. Selon moi, l'UN est DUEL, mais il s'agit là d'une dualité verticale, transcendante, et non morale ni physique (spatio-temporelle), c'est une unidualité: l'essence est au coeur de l'énergie et l'énergie est au coeur de l'essence. C'est là un paradoxe métaphysique qui ne peut-être résolu ni par le mental (exclusivement duel) ni par la spiritualité pure (exclusivement non-duelle)."

CdJ


Dernière édition par Cobra-de-jade le Sam 29 Sep 2012 - 10:56, édité 2 fois
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Kouen le Sam 29 Sep 2012 - 7:14

Qui a dit cela..??

Merci ! Wink
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Cobra-de-jade le Sam 29 Sep 2012 - 10:29

C'est moi qui ai dit ça! clown

2rien, plaisir Fleur
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Invité le Sam 29 Sep 2012 - 13:08

.


Dernière édition par Cyrille le Jeu 29 Nov 2012 - 18:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Cobra-de-jade le Sam 29 Sep 2012 - 14:02

Celle de la source originelle elle-même (peu importe le nom qu'on lui donne), et non de sa manifestation quel que soit le plan manifesté auquel on fait référence.
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Kouen le Sam 29 Sep 2012 - 15:47

C'est une forme de définition de 'l'absolu' en sorte !! Wink

( cdj...veut dire...Cobra de Jade ...j'ai compris...!! ) Rolling Eyes
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Cobra-de-jade le Sam 29 Sep 2012 - 15:57

Oui et non en fait ! Razz

Oui parce qu'en effet j'ai fait ici une formulation et non car cela est réellement expérimentable et a été expérimenté comme tel par plusieurs mystiques et traditions. Ma petite expérience personnelle se résume à certaines immersions (plus ou moins intense) dans cette réalité.

Rose sunny

avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Kouen le Sam 29 Sep 2012 - 18:58

Mon...Dieu !!? ...que cela est compliqué....je ne saisis rien
du tout....???!!!

S.O.S.

Rose
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Kouen le Sam 29 Sep 2012 - 19:05

C'est paradoxal...en fait Wink



avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Cobra-de-jade le Sam 29 Sep 2012 - 20:43

lol Smile t'es co(s)mique Kouen ! Laughing Like a Star @ heaven

Pour tenter d'être plus explicatif sans verser dans l'intellectualisme, je te dirai que la source divine est bien entendu une seule entité, une présence unique mais que celle-ci est dotée de deux principes : le feu de la pure conscience qui éclaire toute chose et l'eau de l'énergie primordiale qui forme le "corps vibratoire", le "réceptacle" de toute réalité, et cela, à TOUS les niveaux de cette même réalité: de la matière physique la plus dense jusqu'à l'essence même de la divinité. Ces deux principes ne sont pas séparés l'un de l'autre mais sont semblables aux deux uniques couleurs des fils formant un seul et même tissu. Je sais que les partisans du Tao pourront me dire que celui-ci, en tant que "cercle vide" précède le yin et le yang... à cela je répondrai que dans l'essence même du vide, ces deux principes sont DEJA présent mais à un état tellement subtil et sublime qu'ils laissent croire à une absence totale de polarité (ceci est exprimé dans le shivaisme trika, dans la bhagavad gita, mais aussi dans l'évangile de thomas). Cette absence totale de polarité au sein du Tao (source) est selon moi une illusion car sans cette polarité, il n'y aurait jamais eu aucune autre manifestation, pas même la manifestation du yin/yang à l'origine de toute chose.
En effet, pour qu'un plan énergétique quelconque se manifeste, il faut nécessairement la présence d'une matrice et d'une semence : le feu primordial représente cette semence et l'eau primordiale en est la matrice. En "pénétrant" sa propre matrice le Tao engendre la polarité yin/yang qui devient manifestée et donc appréhendable alors qu'elle ne l'était pas à l'origine.

En Inde, les textes les plus anciens faisant référence à cette bi-unité ou à cette unidualité de la source originelle ne sont autre que les Védas elles-mêmes (les textes les plus sacrés de l'Inde), dans le cadre du récit de la création du Rig-véda.

Bien à toi Fleur
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Soudhamani le Dim 30 Sep 2012 - 4:21

Bonjour à Toutes et à Tous .


Dans la Bhagada Gîta ce " paradoxe" est exprimé ainsi :


4_La Terre , l'eau , le Feu , l'air , l'ether (l'espace) , le mental , l'intellect , l'ego , sont les huits divisions de Ma Nature .

5_Ceci est Ma Nature (Prakrti) inférieure , ô Guerrier aux bras puissants , dont diffère , sache -le , Ma Nature supérieure , le principe de Vie qui soutient cet univers .

6_sache que c'est deux Prakrti sont la matrice de toutes les créatures . Ainsi , Je suis la source et la dissolution de l'univers entier .



( Commentaires du verset 6 par Swami Chinmayananda : L'une fonctionnant dans l'étreinte de l'autre , ces natures supérieure et inférieure sont la cause de toutes les manifestations du monde de la pluralité . Si la matière n'existait pas , le dynamisme latent en l'esprit ne trouverait pas de champ d'expression . La matière , inerte par elle même , ne pourrait pas faire preuve d'une telle similitude avec la conscience , si l'Esprit n'était pas là pour la dynamiser.L'électricité s'exprimant à travers le filament de l'ampoule devient lumière .Sans l'ampoule , le potentiel de présent dans l'électricité ne peut se manisfester , et de son côté , l'ampoule ne peut s'illuminer si le courant électrique ne la traverse pas .
De même , quand l'esprit fonctionne à travers les 5 couches de matières , il découvre un terrain approprié à l'expression de ses potentialités. c'est pourquoi Krsna déclare ici que ces deux "Prakrti" sont la matrice de toutes les créatures . Le monde de la pluralité , les objets des sens , les émotions , les idées émergent de l'esprit et se disolvent en Lui pour redevenir nature supérieure . ainsi , la nature inférieure dans son essence , n'est rien d'autre que la nature supérieure .
Le Suprême , oubliant sa propre divinité , S'indentifie avec l'aspect inférieur et expérimente les imperfections de l'ego . La nature supérieure semble , dans sa propre illusion , endurer les souffrances de la nature inférieure . La découverte de sa propre divinité est la rédemption de la matière .)


7_Il n'y a rien , absolument rien de supérieure à Moi , ô Dhananjaya . Tout ceci est lié en Moi , comme un collier de perles sur un fil.

8_Je suis la saveur dans l'eau , ô Fils de Kuntî , je suis la lumière dans le soleil et la lune , je suis la syllabe OM dans tous les védas , le son dans l'espace , et la masculinité dans l'homme .

9_ Je suis le doux parfum de la terre et l'éclat dans le feu , la vie en tous les êtres , et Je suis l'austérité chez l'ascète .

10_ Sache que Je suis le germe éternel de tout les êtres . Je suis l'intelligence de l'intelligent , la splendeur de ce qui est splendide .

11_Ô Meilleur des Bharata , Je suis la force libre du désir et de l'attachement chez le fort , et , dans tous les êtres , Je suis le désir qui n'est pas contraire au dharma .

12_ Tous les objets et les êtres , qu'ils soient purs , actifs ou inertes , sache qu'ils sont issus de Moi . Pourtant , Je ne suis pas en eux , ils sont en Moi.





La Bhagavad Gîtâ "Le yoga de la connaissance et de la sagesse ."











avatar
Soudhamani

Messages : 63
Date d'inscription : 13/12/2011
Féminin Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Cobra-de-jade le Dim 30 Sep 2012 - 11:10

Merci pour ton post Soudhamani Sage

La Bhagavad Gîta est un des textes sacrés sur lesquels je reviens le plus souvent avec le Coran.
On est ok : Purusha (essence/âme) et Prakriti (nature/énergie) sont deux principes présent à tous niveaux, y compris dans le Suprême Divin !

Pour ce qui est de la présence de ce paradoxe dans la source divine, je citerai ce passage :

" Sache que Purusha et Prakriti sont tous deux sans origine et éternels; mais les modes de la Nature et les formes inférieures qu'elle assume pour notre expérience consciente ont leur origine en Prakriti (dans les relations de ces deux principes)" (Gîta 13-20)

Commentaire de Sri Aurobindo :

"L'Ame et la Nature ne sont que deux aspects du Brahman éternel, une apparente dualité qui sert de base aux opérations de son existence universelle. Ces opérations, les modes de la nature et leurs formes dérivées, constamment changent, et l'Ame et la Nature semblent changer avec elles; mais en elles-mêmes ces deux puissances sont éternelles et immuables."
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Kouen le Dim 30 Sep 2012 - 16:29

Merci Cobra de Jade pour tes explications
plus en détails Wink

Je cerne un peu mieux l'idée que tu te fais,
du 'paradoxe métaphysique' !!

Ceci dit, moi je crois savoir que pour les scientifiques
de la physique quantique,la Source divine est comme
un énorme réservoir,représenté par une grille en
plusieurs dimensions et en perpétuel mouvement
et qui créé des particules en fonction de la demande de l'Esprit !!

alien


Cette source est à notre disposition et ne tarirait jamais !
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Cobra-de-jade le Lun 1 Oct 2012 - 16:59

En fait Kouen, les particules n'existent pas... elles ne sont qu'une traduction holographique que le cerveau se fait de la matière. Il n'y a pas de particules dans la matière, c'est uniquement un champ vibratoire chargé en informations.

drunken
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par lola83 le Lun 1 Oct 2012 - 17:53

tout à fait Cobra ! Merci
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Kouen le Lun 1 Oct 2012 - 18:15

Cobra-de-jade a écrit:En fait Kouen, les particules n'existent pas... elles ne sont qu'une traduction holographique que le cerveau se fait de la matière. Il n'y a pas de particules dans la matière, c'est uniquement un champ vibratoire chargé en informations.

drunken

Oui...peut être, par théorème 'paradoxal'.. clown !!???
Sinon 'on' n'en sait rien absolument ..?? Wink

Il reste toujours une particule d'illusion, ou de doute !!

Par exemple, la lumière, les sons, les couleurs, n'existent pas en
dehors de notre cerveau, seule l'énergie existe réellement !!!

Mais qui peut prétendre n'avoir jamais vu une forme d'énergie..?

drunken
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par lola83 le Lun 1 Oct 2012 - 18:19

si on ne la voit pas au sens commun , par contre on la ressent l'énergie et on en voit les effets cheers
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Kouen le Lun 1 Oct 2012 - 18:24

lola83 a écrit:si on ne la voit pas au sens commun , par contre on la ressent l'énergie et on en voit les effets cheers

Oui Lola !! Wink

Comme 'voir' avec son coeur !

avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Cobra-de-jade le Lun 1 Oct 2012 - 18:31

Kouen a écrit:Oui...peut être, par théorème 'paradoxal'.. clown !!???
Sinon 'on' n'en sait rien absolument ..?? Wink

Il reste toujours une particule d'illusion, ou de doute !!

Par exemple, la lumière, les sons, les couleurs, n'existent pas en
dehors de notre cerveau, seule l'énergie existe réellement !!!

Mais qui peut prétendre n'avoir jamais vu une forme d'énergie..?

Je vais faire au plus simple Wink : pour qu'il y ait existence réelle de particules, c'est à dire une forme déterminée et localisée que prend l'énergie vibratoire, il faudrait absolument l'existence d'un point fixe. Or, qu'est-ce qu'une particule perçue par nos sens ou par les appareils scientifiques (qui en sont les prolongements artificiels)? Un ensemble de points fixes, des points qui bougent, évoluent, changent de formes certes, mais il y a une forme de staticité.... sans quoi il serait totalement impossible d'identifier une forme précise que prend l'énergie.

Là où la croyance de la physique des particules se casse la gueule c'est que dans un mouvement réel (et non une succession d'images fixes donnant l'illusion de mouvement) il est exclut qu'il existe le moindre point fixe et par voie de conséquence, l'ensemble de points fixes qui forme les particules

Par conséquent : Exit toute forme de MESURE car que peut-on mesurer en l'absence d'un point fixe réel? RIEN du tout clown

Sans mesure, il n'y a plus ni vitesse, ni longueur, ni espace, ni temps.... de notre monde matériel (néanmoins réel) il ne reste qu'un champ d'énergie infini chargé en informations. Toutes les formes, les couleurs, les odeurs, les sons etc ne sont que la conséquence de la traduction que notre cerveau fait du champ d'énergie sunny
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Kouen le Lun 1 Oct 2012 - 18:36

Je dois te re.... re lire....!!

J'ai compris dans l'ensemble de ce que tu veux dire,
mais pas encore bien 'assimiler' le but !! Suspect

Rose


avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Cobra-de-jade le Lun 1 Oct 2012 - 18:38

Petit ajout :

Là où on perçoit une particule évoluer dans son environnement (quel qu'il soit) c'est exactement comme une succession ultra rapide d'images fixes donnant une illusion de mouvement... c'est ni plus ni moins le principe des dessins animés ! geek
Partout où il y a mouvement réel (et non fabriqué) il y a absence de toute forme, de toute particule, de toute mesure, et partout où il y a mouvement illusoire recréé par nos sens ou en laboratoire, il n'y a QUE mesure, staticité et donc absence réel de pure vibration.

avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Kouen le Lun 1 Oct 2012 - 18:54

Oui..en fait, 'on' en revient à la
découverte la plus importante révélée,
par la physique quantique et qui laisse les
matérialistes sans voix, est le fait que la
matière est principalement de l'espace vide
(à 99.9999999% pour être un peu plus précis) !!

C'est cela......Serpent paradoxal !!?

clown
avatar
Kouen

Messages : 497
Date d'inscription : 04/08/2012
Féminin Age : 49
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Cobra-de-jade le Lun 1 Oct 2012 - 19:12

Le vide tel qu'on en parle ne veut rien dire (normal non? Laughing )
Le vide n'est autre qu'énergie non localisable et donc non constitué d'éléments séparés... c'est pkoi on parle de "vide".

Non, la matière n'est pas vide à 99,99% mais à 100% car pour qu'il existe le moindre intervalle réellement vide entre deux éléments (je me demande encore bien lequels) il faudrait de nouveau une suspension du mouvement (et donc d'énergie). L'énergie se suspendrait donc dans une pseudo durée infinitésimale pour reprendre ensuite son activité....... ce qui n'a aucun sens dans un champ vibratoire qui est mouvement permanent et donc absence totale d'espace vide! cyclops
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par lola83 le Lun 1 Oct 2012 - 19:27

kouen se réfère à notre vision de la matière où lorsque l'on descend dans le plus petit que le microscopique , il SEMBLE que la matière soit composée de vide en majeure partie , comme les systèmes solaires de l'univers par exemple

ce n'est pas faux , mais en fait c'est mieux que ça , au final on comprend que seule l'énergie est là et que c'est elle qui nous donne les informations que nous interprétons ensuite
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Cobra-de-jade le Lun 1 Oct 2012 - 19:35

lola83 a écrit:kouen se réfère à notre vision de la matière où lorsque l'on descend dans le plus petit que le microscopique , il SEMBLE que la matière soit composée de vide en majeure partie , comme les systèmes solaires de l'univers par exemple

Oui Lola j'avais bien compris ça Wink j'voulais simplement signaler la différence entre la réalité vivante de la matière physique et sa traduction soit directe (par le cerveau) ou par un appareil scientifique quelconque (traduction indirecte). En gros, tant qu'on expérimente la matière à travers une grille de lecture quelconque, on a aucune chance de savoir ce qu'elle est. Ceci implique une sorte de révélation, que ce soit la matière telle qu'elle est qui se présente directement à elle-même par l'effet miroir de notre propre corps libéré de tout paradigme ou grille de lecture mentale.

lola83 a écrit:ce n'est pas faux , mais en fait c'est mieux que ça , au final on comprend que seule l'énergie est là et que c'est elle qui nous donne les informations que nous interprétons ensuite

Voilà ! et ce qui nous met le ravioli en ébulition c'est que ces différentes informations sont simultanément présente partout dans le champ d'énergie ! drunken
avatar
Cobra-de-jade

Messages : 594
Date d'inscription : 28/05/2012
Masculin Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paradoxe métaphysique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum