A qui je parle quand je m'adresse à l'autre et à moi-même ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A qui je parle quand je m'adresse à l'autre et à moi-même ?

Message par Sophie le Mar 14 Fév 2012 - 11:20

C'est suite à ce post-là :
http://www.forumspirituel.fr/t255-l-amour-de-soi-dans-la-relation-a-l-autre
que je voulais développer cela.

J'ai rencontré principales deux enseignants dans mon chemin.
La personne qui m'a initiée au chamanisme, et mon prof de Tarot.

Mon prof de Tarot lors d'un des premiers stages que j'ai faits m'a fortement interpellée par une phrase : il disait "quand vous lisez le Tarot, il faut s'adresser à l'âme de la personne".

Ca m'a interloquée, et renvoyée à mon autre guide, en chamanisme, et cette sensation que j'avais eue souvent, de façon imperceptible, que quelque chose en lui cherchait à "casser" -> dans le sens d'une non complaisance certes, pour nous faire avancer, mais au lieu de nourrir en énergie positive la partie la plus forte et lumineuse de nous qui est notre être divin, qui lui seul peut nous aider à nous libérer ; il avait plutôt tendance - tel que je l'ai ressenti en tout cas - à s'adresser à nos parties "basses" pour les déstabiliser, les perturber, afin que ça provoque une réaction, une évolution.
C'était un enseignement qui était plutôt dans la logique de "détruire" toutes les illusions, les pièges du mental, mais aussi la structure de l'ego, et ensuite ben.... nous laisser nous débrouiller pour reconstruire derrière.

Si je prends l'image de quelqu'un qui marche avec des béquilles, il y a deux possiblités en quelque sorte :
- soit lui envoyer de l'énergie d'amour, positive, l'aider à nourrir et renforcer son corps, sa force intérieure, petit à petit, de sorte qu'à un moment c'est de lui-même qu'il se débarrassera de ses béquilles et pourra marcher librement en étant appuyé sur sa divinité intérieure
- soit lui dégager ses béquilles d'un coup de pied, le faire tomber, pour provoquer une prise de conscience et le pousser à trouver la force et la foi en lui pour se relever.

Evidemment je schématise beaucoup.... simplement pour illustrer ce que je veux dire.

Je ne sais pas si on peut dire que l'un est "mieux" que l'autre. Ca dépendra des gens peut-être.
Simplement ces propos de mon prof de Tarot m'avaient interloquée là-dessus, et à partir de là personnellement cela m'avait aussi ouvert une autre porte.
Pour aider les autres, mais déjà pour m'aider moi-même.
Arrêter de toujours m'enlever les béquilles, accepter que je marche avec certaines béquilles (illusions, ego, mental), et jour après jour redonner de la force à mon être intérieur, le laisser s'exprimer, et essayer de m'appuyer de plus en plus sur lui, jusqu'à ce qu'un jour peut-être les béquilles deviennent inutiles, et que je puisse non pas les rejeter violemment comme on se débarrasse de quelque chose qui nous déplait et qu'on renie, mais les poser simplement, les remercier aussi, parce que aussi imparfaites soient-elles, elles contribuent au fait que j'arrive à avancer telle que je suis aujourd'hui.

Je crois pour faire le parallèle avec l'aide à quelqu'un d'autre que l'on peut toujours le "casser" soi disant pour l'aider - c'est très facile en fait, surtout quand on a "atteint" un certain "degré de connaissance" au niveau spirituel, l'ego spirituel peut très facilement récupérer ça, pour pointer les faiblesses de l'autre, lui mettre le nez dans son mental, son ego, tout ce qui "cloche" chez lui.
Mais qu'en fait à un degré ou un autre quand on fait ça, on ne sait jamais non plus si on n'est pas en train de satisfaire un besoin de pouvoir en soi, ne serait-ce que le pouvoir de déstabiliser ou de "tomber juste" dans ses observations.

Pour l'avoir fait à une époque inconsciemment, quand j'en ai eu pris conscience, je crois que j'avais jamais ressenti autant de regret, et de repentir, parce que faire du mal à quelqu'un en toute ignorance, parce qu'on est maladroit ou que soi-même on souffre inconsciemment, c'est une chose ; mais utiliser la connaissance qu'on a acquise pour "descendre" une personne sous couvert de l'aider, ben.... ça laisse une drôle "d'amertume" au niveau du coeur...

J'essaye autant que je peux maintenant de m'adresser non pas à tout ce qui "tire la personne vers le bas en elle", mais à ce qui vibre, ce qui est lumineux, pour que sa propre lumière la guérisse elle-même et l'aide à évoluer.
C'est pas toujours évident parce que cela suppose que je sois moi-même dans mon être intérieur, et non dans mon ego ou mon mental, mais cela me fait évoluer plus sûrement que tous les bouquins que je pourrais lire de spiritualité ou même tout le travail que je pourrais faire moi-même toute seule sans interaction avec l'autre.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: A qui je parle quand je m'adresse à l'autre et à moi-même ?

Message par ananie le Mar 14 Fév 2012 - 12:25

Je crois que cela dépend de à qui on s'adresse.

Pour certaines personnes, il faudra plus renforcer l'être intérieur.
Pour d'autres, on pourra directement s'attaquer à ses illusions.

Mais tout dépend de l'état d'esprit dans lequel on le fait. C'est surtout cela qui compte.
Si on utilise que la douceur pour éviter d'être rejeté, ou que l'on casse pour se sentir supérieur, ça ne donne rien.
Et en définitive il n'y a que ça qui compte : est ce que notre manière de faire permet à l'autre d'avancer vraiment ou pas ? Si c'est le cas sur le long terme, alors quelle qu'elle soit, je crois qu'elle est bonne.

Et il faut à mon avis un juste milieu entre les deux, juste milieu qui varie suivant les personnes.
Avec celles qui sont plus équilibrées, on peut casser les illusions. Avec d'autres, il faut commencer par les nourrir de douceur et d'amour.

Amma procède ainsi, telle qu'elle le dit elle même : elle donne d'abord de l'amour, puis, quand son disciple est suffisament mur, elle le discipline de manière plus ferme pour le libérer de ses tendances négatives.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A qui je parle quand je m'adresse à l'autre et à moi-même ?

Message par Sophie le Mar 14 Fév 2012 - 13:18

Tout à fait d'accord..... cela me parait en ordre, dans ce sens-là...
C'est à dire que l'on s'adapte à ce que la personne peut entendre et assimiler sans tomber dans une folie ou une dépression dont elle aura du mal à sortir ensuite.

Les êtres réalisés ressentent je pense ce qu'il est précisément juste de dire, comment, et à qui.

Pour nous autres mortels Laughing c'est toute une démarche d'essayer d'y parvenir Very Happy
Mais c'est une démarche passionnante je trouve Very Happy

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: A qui je parle quand je m'adresse à l'autre et à moi-même ?

Message par ananie le Mar 14 Fév 2012 - 20:18

Maina a écrit:Pour nous autres mortels Laughing c'est toute une démarche d'essayer d'y parvenir Very Happy
Mais c'est une démarche passionnante je trouve Very Happy
Complètement d'accord !

Cela demande de vraiment se soucier de l'autre et de faire de gros efforts pour lui e se remettant sans cesse en question (autant pour faire preuve de patience que pour lui rentrer dedans de manière juste : pour moi c'est plus facile d'être patient que de rentrer dedans en fait, c'est surement pour ça que j'insiste sur ce point Very Happy ), mais cela vaut vraiment le coup, et c'est à mon sens quelque chose que l'on ne peut pas négliger dans une démarche spirituelle.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A qui je parle quand je m'adresse à l'autre et à moi-même ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum