Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Sophie le Mar 1 Mai 2012 - 16:42

Ce que j'entends par là c'est d'avoir une méthodologie de travail sur soi un peu "carrée", avec des axes de travail qu'on décide et qu'on explore jusqu'au bout.
Par exemple des grandes thématiques de sa vie, des séries de nettoyages que l'on décide de faire, de manière ordonnée et disciplinée.

Bon c'est un des principes de la récapitulation chamanique par exemple (faire une liste et récapituler toute la liste).
Mais peu importe la méthode de nettoyage et de purification, là ce dont je voulais parler c'est l'aspect systématique du travail sur soi.

Je sais que certains n'adhèrent pas du tout à ça, je pense que chacun choisit de travailler comme il le sent.

Pour ce qui me concerne, ça fonctionne bien, ce genre de choses m'a permis et me permet encore de débusquer des trucs que sinon mon mental et mon ego veulent absolument garder cachés.

Par ailleurs, ça me facilite la vie aussi à un certain niveau, parce que même si j'utilise aussi ce qui se présente, ce qui remonte à un moment, pour pouvoir avancer et travailler sur moi, le fait de poser des bases avec une sorte de discipline intrinsèque, fait que ça me donne un fil conducteur, et comme j'ai un fonctionnement de pensée assez friand de discipline pour y voir clair, ben du coup mon mental me met pas trop de bâtons dans les roues dans ce que je veux travailler.

Partant de l'idée que l'on reproduit de toute manière des tas de schémas dans des situations de même nature, on peut alors partir d'une série de situations reliées par un point commun, et aller les "visiter" une par une, avec la technique de purification que l'on veut et que l'on maîtrise.
Perso ça se base en général sur le voyage chamanique, qui est mon outil principal.

L'avantage de ce genre de discipline, c'est que quand on pose un fil conducteur, on se donne donc une base de travail qui peut courir sur plusieurs semaines ou mois, et vu la concentration de l'intention et de l'énergie, du coup, cela peut provoquer pas mal de synchronicités, événements, qui se relient à ce fil conducteur, et venir aider à débloquer et nettoyer sur différents plans.

Dans l'idée, cela revient à "attraper une corde", qui est une problématique ou un certain type de situation, que l'on va suivre jusqu'au bout, et au bout de la corde, il y a un noeud / pivot de notre fonctionnement intérieur, donc avec des schémas limitants qui se défont, des émotions qui se purifient etc...

Et quand on fait ça, on peut aussi halluciner un peu de la récurrence de certaines choses que l'on a vécu, des schémas répétants énormes, mais que l'on n'avait pas vu en prenant les événements de manière séparée.

Disons que pour moi l'avantage de cela, c'est que ça évite de se faire attraper par notre pensée, qui parfois nous dit de manière un peu "prétentieuse" ou en étant dans une illusion que telle situation de notre vie, non non, y'a rien à nettoyer là-dedans, on a pas souffert, y'a rien eu de spécial, pas de problème, on est clean.
Et puis finalement se rendre compte que c'était pas du tout vrai et qu'on avait surtout bien refoulé...

Après on va pouvoir me dire que forcer les refoulements n'est pas bon, et je suis d'accord, mais de toute manière quand on ne peut pas accéder à quelque chose, on n'y accède pas, donc on rencontre un blocage, et on peut simplement "sauter" le truc, continuer à avancer, tout en sachant qu'il faudra y revenir, plus tard, quand on sentira que c'est possible.

Bon quand on travaille avec un thérapeute, ce genre de choses est peut-être moins utile.
Mais moi qui travaille seule maintenant depuis plusieurs années, ben ça m'aide à garder une sorte de discipline intérieure, et à continuer à avancer petit à petit, et régulièrement.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par laflecherail le Mar 1 Mai 2012 - 19:08

Je suis d'accord sur certain point ce que tu dis est vrai, il faut plonger dans notre mental et nettoyer ce qui nous affecte ,c'est nos ancêtres, qui nous ont laissé c'est héritage de problèmes psycologique.

Dieu nous a laissé une chance de nous en sortir, prenons la cette chance, qui est d'édudier sa loi et de la mettre en pratique.

laflecherail

Messages : 6
Date d'inscription : 30/04/2012
Masculin Age : 30
Localisation : 403,chemin st-michel ,@Crabtree ,Qc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par ananie le Mar 1 Mai 2012 - 19:58

Oui je crois aussi qu'avoir une discipline en appliquant une méthode de purification de manière régulière est important.
Parce que si on attend que ça remonte tout seul, et bien ça va beaucoup trop lentement.

Et en attendant tout ce qui n'est pas remonté pourrit dans le fond...

De plus les bouddhistes (qui appelleraient ça la purification du karma, c'est à dire de toutes ses propres tendances négatives) disent que ça évite bien des ennuis :
Avec une discipline de purification on fait que les graines karmiques remontent plus vite à la surface. Et c'est beaucoup plus facile de les déraciner quand elles ont à peine germé.

Parce que si on attend trop, elles prennent racines et deviennent de véritables arbres qu'il est très difficile de déraciner.
Et l'arbre en question c'est une situation concrète de vie.

Si on purifie par exemple un karma de colère, et bien on va sentir monter en soi cette colère, elle va nous tendre, provoquer toutes sortes de sensations désagréables... ça peut même durer quelques jours.
Mais si on attend, cette colère va engendrer par exemple des conflits dans notre travail, dans notre couple, des situations compliquées et tendues... Du coup on va voir que c'est notre irritation qui a généré ça et travailler dessus, mais au final ça aura généré bien plus de souffrances que si on l'avait travaillé en méditation ou autre et qu'on l'avait fait remonter avant.

ça rejoint ce sujet :
http://www.forumspirituel.fr/t260-la-purification-du-karma?highlight=karma

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Sophie le Mar 1 Mai 2012 - 20:19

Ah ben tu viens de me "rassurer" sur un truc Ananie...
J'avais adopté cette façon de travailler sur moi dès le début, mais j'ai rencontré pas mal de critiques à un moment ou de trucs du genre "pff t'as pas fini de t'en rajouter encore ? de forcer les choses ? d'aller trop vite ?", je m'étais mise à douter du coup.
Après je me suis plus ou moins remise de ces doutes, par la simple vérification concrète que pour moi cela fonctionne bien mieux que de seulement attendre que ça remonte.

J'ai trouvé un équilibre entre les deux en fait, je fais avec ce qui remonte au fur et à mesure, mais je fais aussi du travail de purification "systématique", comme expliqué plus haut.

Ce que tu dis me rassure pour de bon que je suis pas en train de me planter en faisant cela.


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par ananie le Mar 1 Mai 2012 - 21:47

Sophie a écrit:j'ai rencontré pas mal de critiques à un moment ou de trucs du genre "pff t'as pas fini de t'en rajouter encore ? de forcer les choses ? d'aller trop vite ?"
Bon je vais en faire criser deux trois mais : "new-age" !!

Non allez... : "justification de la fainéantise et de la peur de se confronter à ses peurs et souffrances intérieures".

Toutes les spiritualités traditionnelles elles conseillent de pratiquer quotidiennement.

Si on attend que ça remonte tout seul, en fait on fait comme les gens qui ne sont pas dans une voie spirituelle (eux aussi font ça) alors je ne vois pas tellement l'intérêt d'en suivre une...
Parce que le plus important dans la voie c'est cette pratique régulière.

Les enseignements sont surtout là pour que cette pratique soit la plus juste possible à mon avis.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par air le Mar 1 Mai 2012 - 22:57

ananie a écrit:Toutes les spiritualités traditionnelles elles conseillent de pratiquer quotidiennement.

Si on attend que ça remonte tout seul, en fait on fait comme les gens qui ne sont pas dans une voie spirituelle (eux aussi font ça) alors je ne vois pas tellement l'intérêt d'en suivre une...
Parce que le plus important dans la voie c'est cette pratique régulière.
Je partage cette vision des choses. A défaut de quotidien, plusieurs fois par semaine au moins est déjà une bonne chose, mais plus c'est régulier, mieux c'est je pense.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Sophie le Mar 1 Mai 2012 - 23:59

Alors pour ce qui me concerne la discipline n'est pas vraiment dans le temps, je veux dire que je pratique pas d'une manière fixe et régulière au niveau du temps, mais justement, le fait d'avoir des fils conducteurs à suivre me permet de travailler quand même assez régulièrement ; et c'est aussi une manière chez moi de compenser le fait que j'ai du mal à me mettre dans une discipline quotidienne.
Je veux dire que me dire "je fais ça tous les jours" ça marche pas pour moi.
Mais avoir un fil conducteur que je suis, là ça accroche beaucoup plus mon intention, et mon attention, et du coup je pratique régulièrement grâce à cela (mais sans m'être imposée un rythme dans le temps).

En fait ce que j'ai compris, c'est que me mettre à pratiquer comme ça, juste pour pratiquer, ça ne marchait pas chez moi.
Et c'est aussi lié à ma forme de pratique : un voyage chamanique s'oriente par une intention, quand il n'y a pas d'intention, le voyage chamanique n'a pas vraiment de sens.
Et plus l'intention est précise, plus la pratique est efficace.
Donc travailler de manière systématique avec des thèmes, ou des fils conducteurs, ça marche très bien pour ce type de pratique.

Si par exemple j'ai décidé de bosser sur tel thème de ma vie (récemment j'ai fait toute la série de mes déménagements, dans lesquels je sentais que j'avais laissé beaucoup d'énergie et d'émotions refoulées), je vais dérouler le fil jusqu'au bout, en partant du début et jusqu'à la fin.

C'est aussi la raison pour laquelle la récapitulation chamanique me convient très bien comme pratique, parce que c'est hyper organisé, précis, et carré dans la manière de l'aborder.

Qui plus est, je ne sais pas pour vous, mais pour ma part j'utilise de manière positive ma curiosité naturelle pour me motiver à pratiquer, et ça aide beaucoup notamment quand j'ai des trucs difficiles à travailler.
C'est à dire que mon désir de dénouer le truc, et la curiosité de voir ce qu'il y a dedans, est plus forte que mes éventuelles résistances à travailler si c'est difficile.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Hermann le Mer 2 Mai 2012 - 0:07

Sophie a écrit:Qui plus est, je ne sais pas pour vous, mais pour ma part j'utilise de manière positive ma curiosité naturelle pour me motiver à pratiquer, et ça aide beaucoup notamment quand j'ai des trucs difficiles à travailler.
C'est à dire que mon désir de dénouer le truc, et la curiosité de voir ce qu'il y a dedans, est plus forte que mes éventuelles résistances à travailler si c'est difficile.
Pareil pour moi.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Bruno C. le Mer 2 Mai 2012 - 13:24

Bonjour tout le monde.

Merci pour ce sujet. Personnellement, j'ai besoin de motivation pour pratiquer. Et ma motivation, c'est le désir profond de changer et de réduire en moi ce qui me bloque et m'empêche d'être bien dans ma peau.
A partir de là, je crois à l'importance d'une certaine discipline. Depuis que je me suis tourné vers la spiritualité, c'est une sacrée nouveauté, ça ! Embarassed Very Happy moi qui sui plutôt inconstant et me laisse facilement détourner de mes objectifs. M'astreindre chaque jour à des exercices de sophrologie, de lecture de l'évangile et des psaumes, puis de prière me permet, je pense, de mettre du neuf dans mon esprit, de me laisser réellement engendrer par le Divin.
Voilà !
avatar
Bruno C.

Messages : 56
Date d'inscription : 26/12/2011
Masculin Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Sophie le Mer 2 Mai 2012 - 14:15

Oh que j'aime ta dernière phrase...... se laisser engendrer par le divin Very Happy Rose

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Sophie le Dim 6 Mai 2012 - 15:37

Je voudrais rajouter une chose, c'est que dans ce travail un peu "systématique", on peut inclure des réflexions sincères par exemple sur un examen approfondi de ce que l'on vit, de nos relations, notre travail, nos circonstances de vie, et se poser vraiment la question de ce qui nous convient pleinement, ou pas, et pourquoi.
Cela permet je pense d'accéder à ce que nous refoulons parfois, ou ce que nous acceptons non pas véritablement mais par résignation ou renoncement.

Bon ça peut être assez déstabilisant, parce que par exemple si d'un coup on se rend compte que l'endroit où on vit depuis vingt ans, non en fait ça ne va plus du tout, et que tout en nous voudrait changer, ben.... du coup on pourra plus faire comme si on savait pas.

Mais ce genre de chose permet aussi de se remettre sur notre vrai chemin, si par hasard nous nous en sommes écartés sans nous en rendre compte.

Cela permet aussi de toucher certaines émotions refoulées, par exemple se rendre compte que nous vivons une situation que nous considérons comme normale avec quelqu'un, (proche, parent, conjoint, ou autre) mais qu'en fait quelque chose ne nous convient pas du tout, et qu'il y a eu à un moment quelque chose que l'on n'a pas dit, ou pas accepté, mais que nous avons passé dans les oubliettes c'est à dire refoulé dans notre inconscient.

Se poser ces questions-là nous confronte aussi parfois au fait que le problème ne vient pas de la situation mais de quelque chose en nous qui résiste, ou qui n'aime pas telle ou telle chose, tel ou tel comportement naturel d'une personne, alors que ce comportement n'est pas pour autant nocif pour nous, ni même déplacé.
A ce moment-là c'est un travail d'aller chercher pourquoi ça nous gêne, et ça peut permettre aussi de défaire des tas de trucs refoulés ou inconscients.

Voilà.
Ce que je voulais mettre en évidence par là, c'est que pour moi dans notre présent, nous avons toutes les portes d'accès nécessaires et suffisantes pour aller purifier ce qui doit l'être en nous.
Cela suppose donc de s'interroger sur ce présent que l'on vit, et ce même quand on a l'impression que "tout va bien", qu'il y a pas de problèmes, s'il n'y en a pas, ben alors tant mieux, mais au moins on en est sûr.
Et s'il y en a, alors on se donne une chance de les régler en acceptant ce qui est vrai, et non pas une illusion de bien être que nous chercherions à maintenir.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Lamdi le Dim 6 Mai 2012 - 16:27

Faire une fixation sur le travail sur soi peut aussi induire l'effet inverse et on peut se consumer littéralement en se faisant dévorer par ses symptômes.

Être doux avec soi-même et écouter ses rythmes et ceux de l'univers amène à la non-violence.

avatar
Lamdi

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Sophie le Dim 6 Mai 2012 - 18:05

Je crois que l'on peut travailler sur soi régulièrement sans pour autant que ça soit une "fixation".
Tout dépend de l'état d'esprit dans lequel on l'aborde à mon sens.

J'ai beaucoup réfléchi et exploré cette notion d'être "doux avec soi-même", savoir ce que ça pouvait être, et après pas mal d'essais différents, j'en suis arrivée à la conclusion que être doux avec soi-même c'était aussi respecter les besoins de notre intériorité à être reconnue, entendue, jusque dans les aspects qui ne sont pas très agréables, et que travail sur soi et douceur avec soi n'ont rien d'incompatible en fait.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Lamdi le Dim 6 Mai 2012 - 22:09

Oui bien sûr, du moment que le système n'emprisonne pas je suis d'accord.
Je fonctionne par cycle en ce qui me concerne.
avatar
Lamdi

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par ananie le Lun 7 Mai 2012 - 8:55

Je crois qu'il est impossible de trop travailler sur soi.
On peut le faire mal, mais le faire beaucoup, quand c'est bien fait et avec la juste motivation c'est nécessairement positif.

Selon moi être doux avec soi-même dans la pratique c'est développer la motivation juste, c'est à dire pratiquer pour être meilleur pour les autres, et en communion avec le divin.
Pour ma part j'ai pu remarqué qu'à chaque fois que j'étais trop dur avec moi même dans la pratique, il y avait toujours une part d'orgueil dans ma motivation : une non acceptation de mes défauts parce que je voulais être mieux que ça, ou supérieur aux autres, ou reconnus...etc.

J'irai même jusqu'à dire maintenant que ne pas pratiquer de manière régulière c'est se faire violence : parce que ça nous amène à garder plus longtemps des poids et des souffrances qui nous empoisonnent la vie.

Quand on fait ce travail, c'est vrai que sur le coup ce n'est pas super agréable de reconnaitre ses défauts, de laisser sortir ses souffrances... mais ce n'est rien à côté de la souffrance de vivre avec pendant des années (voir même toute sa vie).

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Lamdi le Lun 7 Mai 2012 - 10:08

C'est peut-être parce que je suis au début du travail alors que je trouve ça dur.
avatar
Lamdi

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Sophie le Lun 7 Mai 2012 - 10:26

Je suis complètement d'accord avec ce que tu dis Ananie.

Quand on se fait du mal en travaillant sur soi c'est que la motivation qui sous-tend le travail n'est pas juste, reliée à l'orgueil ou le rejet de soi et de ses souffrances, ou toute autre motivation qui n'émane pas du divin.
Lorsque l'on cherche à guérir et se purifier en harmonie avec le divin, on ne se fait jamais violence.
Au contraire. On se fait ce qui est le plus juste et le plus doux pour soi : la même chose que soigner quelqu'un qui serait face à soi qui est malade, qui a des plaies.
face à une personne qui a des plaies qui suppurent, je pense que personne ne dira jamais que si on le soigne, que l'on désinfecte ses blessures, on est violent avec lui. Au contraire.
C'est la même chose pour le travail sur soi, les blessures ne sont pas forcément physiquement apparentes (quoi que desfois elles le sont aussi, par les maladies, ou les problématiques physiques qui émanent des souffrances émotionnelles), mais elles existent.
Et si on reconnaît qu'elles existent, alors on va naturellement vouloir faire avec soi comme avec ce malade qui souffre, se soigner, se guérir, désinfecter ses plaies, et s'apaiser, se mettre dans la chaleur bienfaisante du divin après avoir désinfecté, s'en remettre à l'amour de Dieu pour que tout cela cicatrise, petit à petit.

Si les blessures ont été bien guéries, alors il n'y a pas à les rouvrir et souffrir encore.
C'est pourquoi être le plus doux avec soi possible c'est guérir réellement, et proprement nos blessures, pas juste à moitié, ou en laissant des choses dedans, parce qu'après ça va pourrir à nouveau, et recommencer, et il faudra rouvrir.

Il n'y a que Dieu et l'amour divin qui puissent guider le travail sur soi de manière juste, et alors on ne se fait jamais violence.
Mais quand on se trompe de méthode, quand on a pas une bonne motivation dessous (je ne parle pas de toi Lamdi, je précise, je parle en général), alors oui on peut se faire du mal c'est vrai.
Et devoir tout recommencer derrière.

Pour ce qui me concerne l'écueil a été de vouloir régler tout ce que j'avais à régler de manière trop rapide, ma motivation dessous au début était que je voulais me débarrasser de ma souffrance, mais pas dans le sens d'amour de moi-même complètement me guérir, juste m'en débarrasser, ne plus y penser, ne plus jamais souffrir.

Il arrive un moment, où je crois il faut que la foi ait pu grandir suffisamment en soi pour aborder les blessures les plus anciennes et profondes.
Et normalement, au fur et à mesure que l'on travaille sur soi de manière juste, cette foi grandit justement, de manière que plus on a besoin d'elle, plus elle est là, pour porter nos efforts, nos pas, pour soutenir le courage d'affronter ce qui fait le plus mal en soi.
On ne peut pas affronter certaines choses sans Dieu, peu importe comment on l'appelle si pour certains Dieu ne résonne pas comme mot, mais Dieu, ou tout ce que ça "représente", est nécessaire, indispensable, et suffisant (pardon si ça fait un peu équation mathématique Laughing ) pour guérir et grandir vers la joie d'être.

C'est par lui, avec lui, et en lui, que l'on peut guérir réellement.
Et là ça me sort tout seul comme ça, mais je crois que c'est bien la première fois que je comprends cette phrase que j'entendais quand j'étais gamine à la messe : par lui, avec lui, et en lui.


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Lamdi le Lun 7 Mai 2012 - 10:46

Je vous comprend mieux maintenant Wink
avatar
Lamdi

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par ananie le Lun 7 Mai 2012 - 12:20

Oui c'est ça.

Je voulais aussi juste ajouter que la "bonne motivation" n'est jamais totalement acquise : un coup on est dedans, puis il y des évènements qui nous blessent et réactivent notre système de défense du coup on perd cette juste motivation, puis on la retrouve...etc.
C'est un réajustement constant je trouve pour être de plus en plus souvent dans cette juste motivation.

De manière générale, je crois que quand on pratique et qu'on a l'impression de forcer ou d'être dans des tensions (même physiquement parlant) c'est qu'il y a des choses à réajuster dans la motivation.
Et en même temps la motivation juste vient de plus en plus avec la pratique.
Donc si on attend de l'avoir pour pratiquer, on ne pratiquera jamais.

_________________
Maranatha
avatar
ananie
Modérateur

Messages : 4495
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 38
Localisation : Dans mon corps

http://ananie.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par air le Lun 7 Mai 2012 - 12:34

'Lamdi a écrit:C'est peut-être parce que je suis au début du travail alors que je trouve ça dur.
S'il n'était pas plus difficile en première approche de travailler sur soi que de se laisser emporter par le voluptueux appel du Samsara, le monde serait empli d'être éveillés sunny
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Lamdi le Lun 7 Mai 2012 - 13:27

C'est le mot "systématique" du titre du topic qui me perturbe. Par analogie, j'y vois un acharnement. Et du coup ça me renvoie à mon manque de lâcher-prise actuel.

Euh sinon j'ai pas particulièrement envie de m'éveiller pour le moment, je préfèrerai déjà mieux dormir Razz
avatar
Lamdi

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Kenzo le Lun 7 Mai 2012 - 13:30

J'ai remarqué pour ma part, que faire a son envie et de manière irrégulière est une façon de ce protéger. Quant on va pas bien, on refaits quelques exo, et hop ca va mieux pour deux trois jours. On peu continuer comme cela sans avancer.
Mais quant on pratique régulièrement, y'a tellement de truc a remonter par moment, des blessures qui vous déchire l'ame de partout, que l'on a envie d'arreter ...

Je pense que l'on peu arreter quelque temps (deux trois jours max), quant il y a vraiment un bouleversement intérieur ou l'on voit en soi-meme des parties occulté qui vous remette profondement en question. Cela dépends de chacun, cela dépends de ces blessures et de sas faiblesses psychologique face aux remous intérieur. Il ne s'agit pas de devenir fou non plus a ce prendre en pleine poire, toute notre merdité intérieur ... si l'on a créer des zone tempon pour mieux ce mentir, c'est qu'il y a une raison, c'est aussi une façon du psychisme de se protéger.

Oui pratiquer régulièrement, mais avec douceur. Il ne s'agit pas non plus de terminé a l'hosto, comme certains disciples qui n'ont su gérer des pans de leur conscience aussi divine que morbide. Y aller surement, avec courage, mais avec légèreté, douceur et amour. Le guerrier l'aspect masculin, doit aussi intégrer l'aspect féminin, maternel, maternel dans un premier temps, le temps qu'il y un "moi" réellement solide et guéri de ses plus grosses blessures.

Il est bien aussi de trouver une joie dans la pratique. D'u moin y réfléchir. Comment puis-je me lancer dans une pratique avec joie, envie, curiosité, amour, humilité et hardeur.
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Sophie le Lun 7 Mai 2012 - 13:37

Oui je me doute que le mot systématique fait bizarre, pourtant je l'avais mis entre guillemets, mais bon.

On pourrait mettre "organisé", ou "régulier", ou "sur un fil conducteur".

Pour moi le truc surtout c'est que ça permet de ne pas rentrer dans un truc trop "erratique", genre un coup je travaille sur maman, un coup sur papa, et puis après autre chose, et en fait même s'il y a des allers et retours possibles entre les thématiques, il y a aussi que desfois on doit aller regarder quelque chose jusqu'au bout.
En entier.
Du moins faire le tour de ce qui est au moins accessible à ce moment-là (parce qu'il peut y avoir des strates aussi).

En fait pour moi, ce que je dis là, c'est aussi ce qui me permet de remplacer le fait que je ne travaille pas toujours avec un thérapeute, donc le fil conducteur naturel qui existe dans une thérapie, je ne l'ai pas si je fais rien par ma propre volonté.
Donc je le "recrée", parce que je pense cela nécessaire pour dépasser certains obstacles qui peuvent bloquer dans le travail sur soi.

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par lounaaa le Lun 7 Mai 2012 - 18:00

c'est que dans ce travail un peu "systématique", on peut inclure des réflexions sincères par exemple sur un examen approfondi de ce que l'on vit, de nos relations, notre travail, nos circonstances de vie, et se poser vraiment la question de ce qui nous convient pleinement, ou pas, et pourquoi.

je n'en suis qu'à là, et cela me fait déjà continuellement avancé.
Je fais parti justement de ces personnes un peu braqués contre les disciplines imposées. Déjà parce que de nature, je change plutot regulierement de voie et d'avis, mais aussi et surtout parce que rejette tout ce qui n'est pas simple dans l'instant.
Quand j'ai pratiqué ardemment l'islam il y a quelques années, j'ai trouvé sur le coup un réconfort et un repere stable dans ma vie. Oui, je dois reconnaitre que se tenir a quelque chose de précis a quelque chose de rassurant et d'enrichissant.
Je suis completement sorti de cette voie la entre temps, parce que je n'adherais plus a certaines choses. Mais je sais à présent que peut importe la "discipline" que je m'infligerais, elle sera passagere, et répondra a des besoins précis dans un objectif précis et ne deviendra pas une ligne de conduite a long terme. Je pense vivre ses periode comme des "thérapies" aléatoire...

Je ne connaissais par contre absolument pas la discipline de purification. Je constate que vous avez tous une certaine facilité a aller au fond de vous meme voir ce qu'il s'y cache, et personnellement, j'ai justement le probleme inverse qui consiste a faire taire, enfouir, et advienne que pourra.
"La merde pourrit au fond" , c'est tout à fait ca. Moi qui me vante d'etre ce que je suis, je dois reconnaitre que ce que je n'ai pas "traité" ressort toujours sous forme insidieuse de phobies ou autres tocs.
Pourriez vous me dire quelles sont les methodes existante, comment affronter ce qu'on trouve au fond de soi, commnet le gerer??
merci a vous!! Flower kisses
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Aciuvilem le Lun 7 Mai 2012 - 18:05

j'aimerais bcp t'aider louna mais suis sur que d'autres feront cela bcp mieux que moi.
En tout cas, suis de tout coeur avec toi.
te fais de grosses bises
Kiss
avatar
Aciuvilem

Messages : 112
Date d'inscription : 04/05/2012
Féminin Age : 53
Localisation : Picardie

http://larondeauxaromes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le travail sur soi "systématique" - discipline de travail sur soi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum