De l'ombre et de la lumière

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De l'ombre et de la lumière

Message par Loryan le Mar 24 Juil 2012 - 10:40

Rappel du premier message :

Dans un sujet tout autre notre ami Hermann a abordé un sujet que je trouve particulièrement intéressant à étudier.

Je le cite partiellement :
Hermann a écrit:
Quand on pousse un qualité trop à l'extrême, le défaut inverse se développe automatiquement dans l'ombre, de manière inconsciente, pour des raisons d'équilibre. C'est le processus du refoulement.
A force de trop insister de manière unilatérale sur la foi, la bonté, la pureté, la pauvreté, la charité, le sacrifice de soi, etc., le christianisme a produit très logiquement une société athée, rationaliste, matérialiste, égotique, dominatrice et destructrice.
Cette ombre s'est tellement développée qu'elle est devenue peu à peu dominante.
Ce n'est pas l'opposé de la spiritualité chrétienne, c'est son ombre, son pendant, son complément.
Et quelque part, la spiritualité qui émerge depuis quelques décennies de manière de plus en plus massive mais peu visible me semble l'ombre de l'ombre du christianisme.
Hermann a écrit:
....
Par exemple quelqu'un de très chaste va développer une forme de perversité sexuelle, qui peut s'exprimer au moins dans des rêves.
Ou quelqu'un de trop gentil va développer une agressivité latente, surtout s'il se laisse trop faire ou que sa gentillesse n'est pas récompensée mais ignorée.
Cette ombre est donc due aux frustrations et au refoulement. Et a à voir avec le fait de négliger un aspect ou un autre de la nature humaine, un besoin fondamental, au niveau des instincts, des pulsions, des émotions.
Il est vrai que pour, reprendre ces exemples, si quelqu'un arrive à être gentil dans le don de soi, ou chaste, en pleine conscience, en le vivant bien, sans aucune frustration ni rien, en en étant pleinement satisfait, il n'y aura pas de contrepartie, mais cela me semble tout de même difficile (pour le moins...) dans la mesure où il s'agit d'êtres humains...
Et il faut bien dire aussi que je ne connais aucun exemple et n'en ai jamais connu. Very Happy
Je ne pense pas que la "pureté" et la "perfection" puissent exister en ce monde, même s'il nous en coûte d'abandonner ces idéaux.

Il m'a semblé à lecture y trouver une réalité de l'existence, ça m'a paru tellement évident que parfois je me demande si nous passons pas plus de temps à combattre notre part d'ombre qu'à développer une réelle lumière, combat d'autant plus futile que plus la lumière grandi plus l'ombre grandi.

Or dans la même semaine j'ai été confronté à des informations diverses et variées sur cette part d'ombre en nous qui existera toujours , aussi spirituels voudrions nous être, tant qu'un certain processus d'acceptation de l'ombre et de la lumière n'aura pas lieu.
Un peu comme si cette question ne trouvait sa solution qu'en sublimant la dualité apparente.

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas


Re: De l'ombre et de la lumière

Message par wohpé le Jeu 26 Juil 2012 - 18:00

Oui, et c'est fou comme les vérités qu'on connait depuis toujours un jour prennent corps !... Angel

Bisous Hermanito bisous à tous.

Vive la vie !!
avatar
wohpé

Messages : 196
Date d'inscription : 17/05/2012
Féminin Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par akhenaton7 le Jeu 26 Juil 2012 - 19:18

Bonsoir à tous Hello

Le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Les séducteurs assaillent successivement les coeurs comme les fils du paillasson, les uns après les autres. Dans chaque coeur qui les absorbe, elles laissent des tâches noires et chaque coeur qui les rejette, elles laissent des tâches blanches jusqu'à ce que les coeurs deviennent de deux sortes : un coeur noirci et enflé comme un cruchon usé qui ne connait aucun bien et ne rejette aucun mal car il ne réagit qu'à ses désirs, et un coeur blanc qu'aucune séduction n'atteindra préjudiciablement tant que les cieux et la terre persisteront". (Mouslim)
http://www.islamopedie.com/spiritualite/introduction/coeur.php


Quand on parle de cœur c'est assez abstrait et très imprécis, chacun on a sa définition empirique. Je vais vous parlez sommairement de l'expérience de mon ressenti. D'abord comme tout le monde le sait, il y a le centre énergétique, le fameux Anahata au même emplacement que le cœur physique. Celui la est en effet ténébreux, de base pas très propre quand on s'y attaque, il a plusieurs enveloppes d'impuretés, il n'a pas d'essence en tant que tel il se nourrit de nos actes, il a une maturation d'une lenteur parfois exaspérante. Développer son ressenti de par diverses techniques et une pratique adaptée permet de mesurer sa 'santé' subtile en générale, jusqu'à clairement ou approximativement distinguer les flux/échanges, en présence d'émotions intrusives le cœur se presse/contracte, s'enfle littéralement alors qu'à l'opposé il se dilate (étape superflu).
Puis purifier comme décrit plus haut il s'harmonise, ensuite grandit par les états de compassion, des actes de pardon de soi et des autres, l'amour puis du contentement, le cœur apporte en exaltation un état d'harmonie profond avec l'univers et sentiment d'union plein de plénitude, nait la conviction, tout est conscience et amour, ce qu'est réellement ce que nous nous obstinons à nommer Dieu, que certains ont pu expérimenter.
Puis au fur et à mesure d'une maturation générale s'ouvre le ressenti du thymus, ressenti pas toujours agréable je l'avoue, appelé aussi 'centre solaire', c'est le réel centre de l'affectivité, du ressenti et des sentiments, il a sa propre intelligence, intuition, il est décrit comme un centre du Soi, pour ceux qui veuillent approfondir je conseille l’œuvre de Chris Iwen qui a atteint par ce moyen la réalisation spirituelle.
Et de façon parallèle au cœur, il y a une présence "énergétique" au niveau de la partie droite, il y a peu voir pas de description abondante sur le sujet, on n'en soupçonne pas l'existence, et est réellement très subtil, c'est l'aiguille dans la botte de foin. Maharshi l'évoque évasivement: http://www.astro-tradition.com/symbolisation-coeur.html
Isolant le 'cœur solaire', et considérons que le cœur a deux cavités, l'une de nature ténébreuse (gauche) l'autre de nature lumineuse (droite), la seconde qui ne devient visible que lorsque qu'on a illuminer la première, travail de purification préliminaire et accessoirement nettoyage énergétique.

Il ne faut pas frénétiquement tout enfermer dans un système duel. Le cœur a toujours eu une symbolique solaire et c'est une évidence à l'expérience de son rayonnement, il va de l'intérieur à l'extérieur, l'esprit (souffle) moins, tantôt considérer comme inclus à la symbolique de l'air, semblable au ciel en tant que principe médiateur. Personnellement je n’effectue pas de dichotomie entre cœur et esprit, pour moi les deux sont intimement liés et inséparables. Je me rappel d'un maître qui disait que le siège de l'esprit était celui du cœur, (et non comme le laisserait à croire l'activité de la pensée au niveau du cerveau).


Cordialement.
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Hermann le Jeu 26 Juil 2012 - 19:44

Très technique et confus, tout ça...

Bien sûr que le coeur et l'esprit sont intimement liés, je ne dis pas autre chose, je n'effectue pas de dichotomie. Le coeur doit irriguer l'esprit, l’esprit éclairer le coeur, ils sont (ou doivent être) en constante interaction.
Mon propos est plutôt de montrer que l'un n'est pas mieux que l'autre, il n'y pas hiérarchie ou opposition, mais complémentarité...
Mes observations étaient d'ordre symbolique, et non d'ordre technique et médical.
Si tu t'observes, tu verras que le coeur et l'esprit sont deux choses différentes. Tes pulsions et tes pensées ne sont pas une seule et même chose, normalement.
En tous cas, si séparer coeur et esprit en deux mots différents te gêne, alors pourquoi rapporter des théories qui séparent plusieurs coeurs et même plusieurs parties d'un même coeur ?

Par ailleurs, tu affirmes que le coeur n'est "pas très propre", donnant un sens péjoratif à l'adjectif "ténébreux", que j'ai pourtant employé en prenant garde de préciser que c'était sans nuance péjorative, et en expliquant ce que cela veut dire, au-delà des préjugés habituels.

Une dernière chose : le chakra du coeur ne se confond pas avec l'organe cardiaque, il est situé ailleurs, c'est un centre énergétique, pas un organe physique.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par tijani le Jeu 26 Juil 2012 - 20:08

de mon point de vue ; le coeur est le gardien de l'esprit ....sans le coeur l'esprit n'est qu'un disque dur ..

mais la fonction du coeur devient caduque , aprés la mort , seul l'esprit persistera , tel qu'il aura été façonné par chacun de nous



Dernière édition par tijani le Jeu 26 Juil 2012 - 20:14, édité 1 fois
avatar
tijani

Messages : 576
Date d'inscription : 20/05/2012
Masculin Age : 51
Localisation : oasis

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Hermann le Jeu 26 Juil 2012 - 20:12

Oui, on est d'accord, je crois que ça revient à ce que je disais, avec d'autres mots.
Sans le coeur l'esprit est sec.

Je vois l'esprit associé aux éléments air et feu (comme le masculin et le Ciel) et le coeur eux éléments eau et terre (comme le féminin et la Terre).
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par akhenaton7 le Jeu 26 Juil 2012 - 21:00

Si tu t'observes, tu verras que le coeur et l'esprit sont deux choses différentes. Tes pulsions et tes pensées ne sont pas une seule et même chose, normalement.
L'esprit et le mental sont effectivement deux choses dissociés, mais je ne crois pas que les pulsions ont un rapport quelconque avec le cœur, les éclaboussures des pulsions font tâchent sur le cœur, mais il ne constitue pas une structure psychique. De même la pensée fonctionne pour beaucoup de façon mécanique c'est le mental, cette force créatrice sur la pensée c'est l'action de l'esprit, mais comme tu le dis il ne se résume pas à ça. Donc je ne suis pas d'accord sur cette associations, pensées:esprits, pulsions:coeur. (En fait je ne m'adresse à toi hermann qu'à mon dernier paragraphe, au dessus c'est des généralités)

Par ailleurs, tu affirmes que le coeur n'est "pas très propre", donnant un sens péjoratif à l'adjectif "ténébreux", que j'ai pourtant employé en prenant garde de préciser que c'était sans nuance péjorative, et en expliquant ce que cela veut dire, au-delà des préjugés habituels.
Eh bien que veux-tu à trop laisser de négligence les rouages s'engraissent. Le nettoyage n'est pas que physique, il y a aussi un nettoyage subtil. Préfères t'on boire dans une coupe à l'extérieur sertie des plus belles pierres et à l'intérieur crasseuses et rebutante? Le liquide en est forcément imbibé. Ou préfères t-on la transparence d'un verre?
La péjoration est une valeur subjective et relève de la valeur, sans tomber dans le jugement, c'est comme quand tu fais la vaisselle.

ps : je n'ai pas forcément le temps de rererelire,
si un modo veut se lancer dans une correction orthographique c'est avec plaisir Angel


Dernière édition par akhenaton7 le Jeu 26 Juil 2012 - 21:32, édité 1 fois
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par akhenaton7 le Jeu 26 Juil 2012 - 21:13

En tous cas, si séparer coeur et esprit en deux mots différents te gêne, alors pourquoi rapporter des théories qui séparent plusieurs coeurs et même plusieurs parties d'un même coeur ?

Je précise qu'il n'y a pas de théories au niveau individuel j'exprime mon ressenti, les séparations c'est pour facilitée la compréhension. On ne parle pas forcément de la même chose lorsqu'on parle du cœur justement, nous portons tous l'ombre de l'humanité, mais tu conviendras que nous ne sommes pas implantés et fonctionnons pas sur un unique et même cœur, de fait chacun parle selon son degrés d'expérience. Je ne vais même pas conjecturer on disait que le cœur physique et psychique (cosmique) font un, moi même j'ai mes propres questionnements, enfin dans l'absolu peu importe.


Dernière édition par akhenaton7 le Jeu 26 Juil 2012 - 21:30, édité 2 fois
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Hermann le Jeu 26 Juil 2012 - 21:24

akhenaton7 a écrit:
Par ailleurs, tu affirmes que le coeur n'est "pas très propre", donnant un sens péjoratif à l'adjectif "ténébreux", que j'ai pourtant employé en prenant garde de préciser que c'était sans nuance péjorative, et en expliquant ce que cela veut dire, au-delà des préjugés habituels.
Eh bien que veux-tu à trop laisser de négligence les rouages sont s'engraissent. Le nettoyage n'est pas que physique, il y a aussi un nettoyage subtil. Préfères t'on boire dans une coupe à l'extérieur sertie des plus belles pierres et à l'intérieur crasseuses et rebutante? Le liquide en est forcément imbibé. Ou préfères t-on la transparence d'un verre?
La péjoration est une valeur subjective et relève de la valeur, sans tomber dans le jugement, c'est comme quand tu fais la vaisselle.
Je préfère boire dans le Graal (qui est le coeur lui-même, épuré).

Mais en attendant je bois dans des verres à moutarde comme tout le monde.



avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Soudhamani le Ven 27 Juil 2012 - 2:58

Très intéressant ce fil de discussion .Merci

J'ai l'impression que vous ne parlez pas de "l'ombre" et de "la lumière" au même niveau .
Certains abordent cette question d'un point de vue mental/psychologiques et d'autres d'un point de vue plus "transcendant " , d'où certaines incompréhensions .


D'un point de vue mental/psychologique , "la lumière" est une construction mentale /égotique , un tour de passe passe de l'égo pour faire face à un univers intérieur chaotique (l'ombre) qu'il n'arrive pas/plus à maîtriser d'où les retours de bâtons parfois féroces (les pulsions inconscientes qui lâchent) .



Mais d'un point de vue spirituel , la Lumière , c'est quand on perçoit (ou commence à percevoir) le monde au delà de la dualité apparente , et que l'on fait l'expérience plus ou moins évidente d'une Conscience Unifiante qui sous tend toutes choses .
Alors là, par la grâce de Dieu , plus on perçoit la Lumière et plus nos limites et notre côté ombre deviennent flagrants/conscients , mais c'est pour mieux les travailler .

avatar
Soudhamani

Messages : 63
Date d'inscription : 13/12/2011
Féminin Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Invité le Ven 27 Juil 2012 - 4:57

.


Dernière édition par Cyrille le Mar 18 Déc 2012 - 23:07, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Sophie le Ven 27 Juil 2012 - 17:07

Je me demande si le mot Lumière n'est pas surtout quelque chose qui parfois nous "égare" un peu dans le sens où on l'associe peut-être tout simplement à la lumière que l'on définit par nos sens (la vue en l'occurrence).

Il me semble d'ailleurs que souvent on fait une différence entre lumière (petit l), et Lumière (majuscule).
Et que la Lumière avec le grand L n'a sans doute pas grand chose à voir avec ce qu'on colle sur le mot lumière, quelque chose de lumineux dans le sens où on le définit habituellement, en prenant comme point de référence malgré nous notre système de perception, par les sens.

Je ne sais pas pourquoi on utilise le mot Lumière pour cela, mais je rejoins bien ce que dit Soudhamani (l'unité), et en ce sens effectivement il n'y a pas vraiment de rapport avec le premier sens du mot lumière.


Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Greenman le Sam 28 Juil 2012 - 2:45

Je n'étais pas revenu sur ce fil depuis la page 1, alors juste quelques trucs pour récapituler :

Il avait été dit au départ il me semble qu'on ne pouvait pas dépasser ses instincts par la sublimation, que se comporter harmonieusement impliquait toujours qu'on développe une part d'ombre à coté.
Ce qui avait généré du débat contradictoire, bien entendu.
Mais à partir du moment où on rectifie ça et qu'on dit qu'il s'agissait juste de se regarder profondément pour pouvoir se nettoyer, alors là, tout le monde va être d'accord, évidemment...
L'ombre ne se développe symétriquement à la lumière que si on ne médite pas, si on ne se purifie pas l'esprit pratiquement, si les énergies ne se réveillent pas et n'apportent pas un certain silence à l'esprit et aux instincts.
Ce n'est pas seulement l'acte extérieur, le "bien", qui doit nettoyer seul l'esprit de ses illusions, non, sinon il y aura des frustrations et des contre-coups, bien sûr. Ce sont les pratiques spirituelles qui "transforment" l'essai, qui transmutent immédiatement les énergies. Si les énergies ne font pas ce travail, soit on n'a pas de pratiques spirituelles, soit on n'a pas reçu de Grâce qui éveille les purifications. C'est très simple et pratique, il n'y a pas de longs discours intellectuels à produire. (l'acte de "bien", très important, permet simplement de purifier le karma et donc de favoriser la Grâce, mais ça ne remplace pas la Grâce).
La Grâce survient comme Dieu l'entend, par nos pratiques et par l'intermédiaire d'un de ses Envoyés, à chacun de choisir son mode opératoire selon ce qu'il est capable de faire.
Donc, les dogmes spirituels ne sont pas faux, ils demandent juste à être bien compris, avec sincérité, coeur, et prière envers le Tout.
Nos erreurs et limitations viennent de notre croyance illusoire à l'identification au corps physique, or ce n'est pas une illusion qui va nettoyer une illusion, donc, c'est la Réalité, le Tout, Dieu, qui doit effacer l'illusion, c'est pourquoi la Grâce est nécessaire.
(ce n'est pas une question de bien ou de mal, c'est une question qu'il n'y a rien en ce bas monde, nous ne sommes pas ces limitations et ces corps illusoires, et une bonne visite au cimetière remet aussi les idées en place, même s'il faut faire gaffe de ne pas sombrer dans le désespoir car il ne s'agit pas de dire qu'il n'y a rien ailleurs non plus, mais juste que, au contraire, nous sommes bien plus qu'un corps physique).

Juste pour dire aussi quand même que ombre, lumière, bien, mal, esprit, coeur, instincts, etc, sont des concepts et ne représentent pas notre nature réelle.
Donc, il ne s'agit pas de devenir "des Dieux", Dieu dans lequel nous sommes déjà dit-on, mais simplement de réaliser notre vrai nature humaine, et non d'ingurgiter passivement ce qui se présente à nous, de l'extérieur, sous prétexte que la société moderne prétend définir, avec un aveuglement considérable, ce qui est naturel ou pas. N'oublions jamais que nous rencontrons ce qui nous correspond, au moins au niveau karmique, donc, il y a un devoir de voir l'ombre et la lumière, oui, mais il y a aussi un "devoir" de s'élever au delà des dualités afin de se soustraire à ce cycle infernal, non par peur, mais parce qu'il est aberrant.

J'aime ce passage superbe de Loryan, qui rappelait l'accord toltèque 4 :

"A cela je rajouterais de ne pas faire une affaire personnelle de ce coté sombre qui nous suit comme une ombre au cours de notre cheminement, car on en revient toujours à ça.... ces constructions sont des formes dans lesquelles nous nous mouvons mais elles ne sont pas nous... pas plus que les formes lumières que nous avons tendance à préférer."

==> essentiel. Que rajouter d'autre ?


Ensuite, Okasan lance le débat suivant :

"la personne me disait que nous portons TOUS en nous la totalité de la part d'ombre de l'Humanité.
Dit comme cela, c'est assez brutal voire choquant !! Est-ce à dire que j'ai en moi la capacité d'exaction des nazis ou des kmers rouges par exemple ??"

==> On est bien d'accord qu'on peut tout faire, oui, en potentiel, c'est évident, mais par contre je trouve qu'il y a un truc à préciser :
Le potentiel de faire n'importe quoi est une chose, mais le karma collectif mondial que nous subissons en est une autre.
A partir du moment où on bénéficie de ce monde construit avec des larmes et des souffrances inimaginables depuis le début du monde, il est normal que nous portions collectivement une grosse part de karma collectif. Des êtres, végétaux, animaux, hommes ont été massacrés pour notre bien-être pendant si longtemps, que quelque part, nous sommes tous 1 dans notre histoire humaine et karmique (en plus d'être 1 sur le plan de l'Absolu, bien sûr).
Concrètement, en bénéficiant de ce monde, on a une dette karmique envers ceux qui sont morts pour nous, mais en plus, on en a une aussi envers les destructeurs, puisqu'ils ont participé aussi, d'une certaine manière même lointaine, à l'émergence de notre monde. En réalité, on ne peut donner de leçon à personne, juste voir bien en face tous ces faits qui font partie de nous, puis en sortir par la Conscience de l'1, si notre âme est fatiguée de ce cirque.


Ensuite, dans la page 4 de ce fil, très intéressante, on retombe dans la discussion ombre-lumière, avec ce débat sur le coeur ténébreux.
Pour ma part, je crois bon de me recadrer certaines choses :
La seule chose lumineuse, pure et sans qualificatif est Dieu, le Soi, l'1, et ce 1 est sans limites ni séparations, il est immobile et immuable.
Ceci étant posé, à partir du moment où on imagine être un corps séparé avec temps, espace, corps et chakras, bien, mal, coeur, esprit- ce qui est une illusion, un rêve de Dieu - il est bien évident qu'on peut tout qualifier de ténébreux (illusoire), pas seulement le coeur, mais aussi notre esprit (au sens limité), et ce n'est pas l'esprit qui apporte la lumière au coeur, (bien qu'il y descende effectivement) mais c'est l'union du coeur et de l'esprit qui est lumière, nuance importante. La dualité doit faire 1, quoi d'étonnant, et il n'est pas question d'établir une hiérarchie entre l'esprit et le coeur.
(surtout que dans l'Absolu, les chakras font partie de l'illusion du corps, bien qu'étant situés sur un plan subtil, on ne le dit pas assez).
Tout cela est connu dans pas mal de traditions, voire toutes à un certain niveau, l'alchimie parle de cette "lumière émanant par soi-même des ténèbres", bien sûr, et il ne s'agit pas de juger les choses ni de les rejeter, mais de les dépasser par la Grâce de l'1, de Dieu, car prises dans la dualité, elles sont illusoires. (et font accessoirement souffrir).

Alors, s'attacher aux mots lumière, ténèbres, esprit, coeur, bien, mal, etc, ça peut être relativement barbant aussi je trouve, surtout qu'on peut distinguer 2 sortes de cheminements spirituels :

- les chemins duels où on travaille sur le bien et le mal, la lumière et les ténèbres, en s'identifiant au moins un peu à ces dualités, pour mieux en sortir. Et on tire la lumière des ténèbres, on fait du yoga, toutes les techniques qui peuvent exister, etc, tout ce qu'on veut en s'appuyant sur les dualités, comme d'une aiguille pour retirer un dard.

- les chemins non-duels (t'chan, zen, advaïta vedanta, shivaïsme du cachemire, gnose chrétienne, etc), qui exigent une forte détermination, où la démarche est plutôt de méditer sur la conscience témoin, en cherchant à prendre conscience de Qui agit, la Source, et en discriminant sans cesse toutes les illusions duelles qui se présentent sans s'y identifier et en ne s'y attachant pas une fois qu'elle sont considérées comme illusoires, fermement. Il se produit alors un silence de l'esprit, une paix. Avec la Grâce de Dieu, ici aussi indispensable, l'être se "décolle" peu à peu de l'identification au corps et reste progressivement au delà des bien et mal, lumière-ténèbres, etc. Comme tout ce que nous voyons est illusoire, l'être reste en retrait et indifférent de plus en plus à ce qui arrive au corps physique. Ensuite viendra l'éveil où il n'y aura plus aucune dualité ni séparation.
C'est un chemin appelé "direct", qui ne considère pas comme vraies des illusions, dès le départ.

Bien entendu, ces 2 chemins, duel et non-duel, n'expriment que la tendance majoritaire chez le chercheur, car en pratique, les 2 chemins se côtoient.

En conclusion, je dis tout ça pour illustrer qu'il y a foule de cheminements possibles et que personne n'est obligé de stresser, de s'identifier à outrance à la lumière, aux ténèbres, à une "évolution", aux considérations psychologiques, au bien et mal, etc.
Il n'y a pas forcément à se gaver de ces notions (quand on se remplit la panse, bientôt il faudra aller aux toilettes. pardon pour l'image...), chacun fait ce qu'il veut, l'être humain a des possibilités infinies et peut sublimer toute chose, et le mot infini n'est pas une figure de style.

"Il vous suffit de rester tranquille" comme disent certains sages.

Mais quelle Tranquillité...!

Wet Kiss


_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Loryan le Sam 28 Juil 2012 - 6:32

Ta réponse est riche Greenman, je crois que tu viens de nous faire "le petit livre pour les nuls : l'ombre et la lumière"
Court (du point de vue d'un livre), avec a peu près tout le minimum requis pour se faire une idée honnête que l'on peut prendre avec soi et s'en servir le moment venu.

Loryan

Messages : 426
Date d'inscription : 15/11/2011
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par synthésis le Sam 28 Juil 2012 - 8:42

Greenman a écrit:....
"Il vous suffit de rester tranquille" comme disent certains sages.

Mais quelle Tranquillité...!

Wet Kiss


Bonjour Greenman,

Je débarque sur le forum et je n'ai lu que la première page de ce fil. Je ne suis donc pas sûr de la réelle pertinence de ma petite intervention.

En fait, on parle beaucoup d'Unité et de dualité, mais on a tendance à oublier que ce ne sont pas les théories qui font l'être. En arriver à la conclusion intellectuelle de "rester tranquille" n'est pas suffisant pour qu'une réelle transformation de l'être s'opère. J'aurais même plutôt tendance à dire que, à moins de rester tranquille parce que cela correspond à l'état de l'être (la qualité intime de l'être), il est plutôt conseillé de ne pas rester tranquille.

C'est en subissant les effets des causes que nous avons mises en oeuvre que l'être se transforme réellement. C'est donc dans la mêlée qu'on avance, et pas perché en ermite sur un arbre.

Voilà, c'est ma première intervention sur un fil. J'en ai ouvert un sur l'esprit d'essence divine ou l'esprit saint, et j'aurais aimé avoir quelques avis éclairés sur ce sujet (en plus de ceux qui sont déjà intervenus, bien entendu). Merci d'avance.

Cordialement
Synthésis

synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Sophie le Sam 28 Juil 2012 - 8:45

Greenman Rose

Sophie

Messages : 1834
Date d'inscription : 06/11/2011
Féminin Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par lola83 le Sam 28 Juil 2012 - 9:37

Synthésis ,

Greenman , ne parle pas d'une quelconque tranquillité , il l'a même écrit avec une majuscule : "quelle Tranquillité ! "

c'est un état de Grâce que je souhaite à tous d'atteindre
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Chrysoprase le Sam 28 Juil 2012 - 9:40

Greenou, Sage Sage ça ça mérite encore plein de bisous Kiss Kiss Kiss
avatar
Chrysoprase

Messages : 329
Date d'inscription : 05/11/2011
Féminin Age : 36
Localisation : in my body

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Highlander le Sam 28 Juil 2012 - 9:42

Tout est dans le silence...
avatar
Highlander

Messages : 30
Date d'inscription : 28/07/2012
Masculin Age : 116
Localisation : Les Hautes terres d'Austrasie

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par air le Sam 28 Juil 2012 - 11:04

Superbe post Greenman alien Sage

Lorsque j'ai émis des réserves il y a quelques pages sur la phrase de Okasan disant qu'on porte tous en nous la TOTALITE de la part d'ombre de l'humanité, c'était parce que telle qu'elle était formulée, elle me semblait dénigrer le karma individuel et ne pas faire la part des choses entre la responsabilité collective qui existe certes mais n'est qu'un épiphénomène au niveau individuel, et la responsabilité individuelle qui est ce qui détermine majoritairement notre chemin de vie. Il y a en effet selon moi des dangers à se focaliser outre mesure sur le collectif, notamment le fait de se dédouaner de ses propres responsabilités et de rejeter la faute de nos malheurs sur ce karma collectif, sur "la fatalité". Or c'est à chacun d'entre nous de se prendre en mains pour orienter sa destinée.

Je partage bien ta vision concernant la page 4 de ce fil Greenman et le discours sur le coeur ténébreux. Le coeur n'est pas plus ténébreux que le reste de notre être dans la vision duale de la réalité, et dire cela (que c'est le coeur qui porte les ténèbres) me gêne car cela pourrait être mal interprété je crois, et mener à une conception de l'univers involutive car basée sur une fascination pour cette ombre, sur un déni de la divinité qui réside en chacun de nous et la nécessité de transcender notre ombre pour atteindre la réalisation.

Bien d'accord aussi sur le fait qu'on emprunte tous un peu les deux cheminements à la fois, duel et non duel. Pour ma part par exemple, bien ancré maintenant dans une pratique yogique depuis quelques années (non-duelle), il m'est arrivé il y a quelques temps d'avoir une prise de conscience intense de ce que tu appelles la "conscience témoin", ce qui est plutôt rare car je ne travaille pas sur cet axe de développement, et j'ai à ce moment là écrit les mots qui suivent :

JE ne suis pas celui qui souffre. JE n'EST pas celui qui souffre.

JE peut se détacher de cette souffrance à volonté, à chaque instant. JE est celui qui observe celui qui souffre.

En temps normal, JE se projette dans celui qui souffre et oublie qu'il n'est pas celui qui souffre. Mais lorsqu'il est réveillé, JE réalise qu'il n'est pas lui.

coeur



Dernière édition par air le Sam 28 Juil 2012 - 14:42, édité 1 fois
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 47
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par synthésis le Sam 28 Juil 2012 - 12:22

lola83 a écrit:Synthésis ,

Greenman , ne parle pas d'une quelconque tranquillité , il l'a même écrit avec une majuscule : "quelle Tranquillité ! "

c'est un état de Grâce que je souhaite à tous d'atteindre

Bonjour Lola,

Mon commentaire se référait à: "Il vous suffit de rester tranquille comme le disent certains sages".

Comme l'a déjà signalé un intervenant quelque part dans un topic, "il suffit de" est une expression déconnectée de la réalité. Ce que j'essaye de dire c'est que "s'il suffisait de", la vie serait simplissime.

"L'état de grâce" doit se gagner à la force du poignée. C'est peut-être pas très chrétien ce que je dis, mais c'est ce que je crois.

Ça n'enlève rien à la teneur générale excellente du message de Greenman. Tous les chemins sont bons pour arriver au sommet de la montagne, cependant certains sont plus longs que d'autres. Il vaut mieux parfois affronter radicalement ce qu'on est, en subir les conséquences, souffrir un bon coup et faire un grand saut en avant.

Être actif et faire des erreurs est un très bon moyen pour avancer, surtout... lorsqu'on n'est pas très avancé. La méditation et la volonté prennent une place plus importante lorsque l'âme est déjà arrivée à un bon niveau spirituel.

Bon, je suppose que ce genre d'arguments a déjà été abordé ici.

Cordialement
Synthésis




synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Hirloe le Sam 28 Juil 2012 - 13:20

Air a écrit:il m'est arrivé il y a quelques temps d'avoir une prise de conscience intense de ce que tu appelles la "conscience témoin", ce qui est plutôt rare car je ne travaille pas sur cet axe de développement, et j'ai à ce moment là écrit les mots qui suivent :

JE ne suis pas celui qui souffre. JE n'EST pas celui qui souffre.

JE peut se détacher de cette souffrance à volonté, à chaque instant. JE est celui qui observe celui qui souffre.

En temps normal, JE se projette dans celui qui souffre et oublie qu'il n'est pas celui qui souffre. Mais lorsqu'il est réveillé, JE réalise qu'il n'est pas lui.

J'éprouve ça aussi occasionnellement... Curieux et délicieux état...
avatar
Hirloe

Messages : 646
Date d'inscription : 21/05/2012
Féminin Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par synthésis le Sam 28 Juil 2012 - 14:38

Highlander a écrit:Tout est dans le silence...

Pas forcément, dans le brouhaha d'une chute d'eau tu peux entendre une douce symphonie...

Synthésis

synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par akhenaton7 le Sam 28 Juil 2012 - 16:44

Totalement d'accord avec ton message greenman.
Précision par ténébreux, je l'employer comme adjectif pour qualifier le mauvais état de santé de ce chakra, en tant que tendance générale du genre humain. Non comme nature, c'est un élément subtil du corps d'énergie il a son rôle et ses fonctions tout comme n'importe quel outil, mais indépendamment il ne souscrit à aucune "essence", de même pour l'esprit.

Au sujet de la conscience témoin, il serait intéressant de développer ou de produire un sujet sur ce thème, un bref sur sp que j'avais ouvert: http://spiritpartage.forumactif.com/t7418-etat-temoin même si quelque part on peut conclure par dire qu'il n'y a justement rien à en dire, juste laisser souverain le silence, ou méditer sur 'Je suis', et arriver au sentiment qu'on est rien du connu voir que tout ce qui est perçu est faux et à l'état de joie proportionnel à cette évidence.
étant donné que je me suis ouvert à la spiritualité par ce moyen et que j'y fonde une grande partie de mon vécu, même si j'avoue qu'avec les autres chercheurs hormis la tradition je ne trouve presque pas d'échos.

Cordialement.
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par akhenaton7 le Sam 28 Juil 2012 - 17:02

Qui nourrissez vous intérieurement ?
Et dans quel ordre.
Le corbeau ? La colombe ? ou le Phénix ?
La tortue noir ? La tortue blanche ? ou la tortue rouge ?
Le premier se nourrit de fer, de plomb et d'argile. Ne le nourrissez pas. Le second au contact d'une air purifiée et d'une eau tri-distillée. Il se nourrit seul. Le dernier de l'or des philosophes. Il est sa propre nourriture. Ainsi vous atteignez la conscience témoin.
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Highlander le Sam 28 Juil 2012 - 17:46

synthésis a écrit:
Highlander a écrit:Tout est dans le silence...

Pas forcément, dans le brouhaha d'une chute d'eau tu peux entendre une douce symphonie...

Synthésis

C'est me semble-t-il, la meilleure façon de rendre grâce au Créateur...
avatar
Highlander

Messages : 30
Date d'inscription : 28/07/2012
Masculin Age : 116
Localisation : Les Hautes terres d'Austrasie

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'ombre et de la lumière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum