Les enseignements spirituels contradictoires...

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Jean-Yves le Jeu 9 Aoû 2012 - 10:16

Rappel du premier message :

Suite au message de Hermann et à la réponse de Marie sur le fil de discussion "Renforcement de l'ego ou ancrage et affirmation nécessaire ?" je crée ce post afin d'éviter les hors sujets.

Marie a écrit:
Hermann a écrit:Je remarque d'ailleurs que des principes spirituels peuvent très bien se contredire. Pris séparément, ils semblent tout à fait louables, cohérents, indépassables. Mais l'argument opposé le parait aussi.
Cela montre bien que tout cela est très relatif, qu'il n'y a pas de vérité absolue, qu'aucun dogme ne peut nous sauver.
Je travaille en effet avec quelque chose du genre moi aussi actuellement, sans me départir de certains "phares" pour autant. Very Happy
avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par lounaaa le Mar 21 Aoû 2012 - 14:31

@ rirrou :
oui, tu as parfaitement raison!! JE me met en colere!! Idea ce reflexe de reporter sur l'autre ce qui ne vas pas chez moi, c'est fou...
tu souleves la question de savoir qui l'on est vraiment, mais même si je peux ressentir sur l'instant ce avec quoi je suis en accord ou non, je ne suis pas certaine de me trouver un jour...

@ lechat :
merci minou, extra!! ca fait longtemps que je pense ouvrir ce livre (bon depuis le temps que je devais le faire, j'en suis aux accords tolteques là.... mais ca m'ennuie...) du coup, "ainsi parlait zarathoustra" sera mon prochain bouquin!! enfin, apres le pelerin russe!! oO A mon avis, il faudra etre concentré!! What a Face mais même si je ne suis pas certaine d'adherer a tout, c'est un petit bijoux de métaphore comme je les aimes!!

@ cyrille
oui, le discernement et l'emotion... interressant. Je devrai m'y pencher, mais comme toi, hypersensible, je doute de pouvoir un jour me passer - ou même dompter- de l'émotion engendrée par la sensibilité, je me perdrais sans doute.
Moi aussi ca fait quelques temps que je m'interresse a la PNL (grace à Jeremy05!!!) et comme elle le dit si bien : la carte n'est pas le territoire. Et bien justement, je fonctionne avec ma carte, je conçois les autres territoire, mais si ils m'heurtent, je perd toute objectivité et ne fonctionne plus que selon MA carte...
je ne sais pas si je suis en "colere",c'est une emotion que je ressens tres souvent mais tres brievement, je n'ai meme pas cette force d'etre en colere finalement, j'ai pris cet exemple parce que je l'ai trop souvent cotoyé ces derniers temps!! Je pense que le bon terme serait "déçue". Déçue quand tout le monde ne s'applique pas a donner le meilleur de lui même, déçue qu'on se fasse souffrir les uns les autres, deçue quand quelqu'un passe son chemin devant un mendiant, , déçue que l'homme ne puisse aimé la terre et la nature comme je l'aime... toujours ma propre carte quoi!! Laughing
Disons qu'en cet exercice de ne plus juger le bien et le mal, je souhaite réunifier le dilemne universel que cela represente pour moi. Je crois sincerement que tout est, et que ce que c'est nous qui faisons de cet "etre" du bien ou du mal. Alors, ca parait paradoxale puisque justement je "souffre" de plusieurs choses, mais dans l'absolue, c'est justement un désaccord avec ma conviction et ma maniere de la vivre. Je ne juge plus la chose originelle qui a eu un impact sur moi, mais je ne sais pas encore me detacher de cet impact.
Pour le reste, tu sais sur quels points nous sommes d'accord!

@ Synthesis
je retiens beaucoup de choses de ton premier message. je crois aussi qu'il est difficile d'aimer sans pardonner, mais je suis incapable aujourd'hui de pardonner. Bien sur c'est plus facile de se vautrer dans la rancoeur et de pointer du doigts les travers d'autrui... Et ca c'est un de mes propres paradoxes, j'aime l'humanité au point de vouloir la voir heureuse toute, mais si je suis directement blessé, je me place en "victime" et je maudit l'autre. Aucune belle preuve de spiritualité la dedans, mais c'est un mécanisme de défense tres bien apprivoisé!! Laughing je ne peux m'empecher d'en vouloir à ceux qui "cause" un mal que je n'aurais pas causé. C'est pour cela que je pardonne l'infidelité, mais que je maudit ceux qui font souffrir les betes par exemple. lol frappe Ton intervention n'est que bon sens pour moi, mais je suis incapable aujourd'hui de l'appliquer.
J'ai cependant une vision beaucoup moins diabolique de l'égo, placant l'experimentation comme un objectif de vie. Nous ne recherchons pas tous le même bonheur!! Wink

@ Okasan : merci, c'est peut etre exactement ce que je voulais lire! je cherche sans doute plus a résoudre mes propres paradoxe que ceux de la spiritualités, tant ta réponse me parait logique... je n'y avais pas fait attention!!

@ Hirloe
Ta réponse 'a fait beaucoup réfléchir : et oui, je suis quelqu'un de tres egotique!!! Embarassed
J'ai pourtant vaguement effleuré des etats transcendant, mais j'ai une forme de peur a lacher cette "etre" que je suis ici. Même si je suis convaincu que nous sommes grandement plus, je ne m'attaches pas a l'autre "état", pensant etre sur terre justemtn pour experienter l'etat humain. Mais ta reflexiion sur "accueillir" le Divin me parle beaucoup, merci!!
Pour le paradoxe qui nous chagrine, je lisait justement la phrase de signature a Akhé :
"Aie confiance en Dieu mais attache ton chameau". Ben ce proverbe arabe parle de lui même en fait, peut etre devrions nous etre confiants et serein tout en se donnant le maximum de possibilités pour l'etre. Aidons nous un peu nous meme aussi? bah, que de la sagesse déjà entendue, il me manque encore un petit quelque chose...
Oui, c'est la fin des illusion qui est douloureuse, tu as raison. Et c'est exactement ça, je suis déçue... que ce en quoi je crois et que ce que j'espere ne viennet jamais....
Peut etre l'enfer est mon enfer egotique, je n'en doute pas, néammoins, je souffre pour peu de chose qui me concerne directement. Je souffre du capitalisme, je souffre que des millions d'enfant meurent de faim, qu'il y est des guerres, qu'on maltraite les betes, les enfant, les femmes... l'enfer c'est le monde comme les homme le dessine pour moi. C'est ça qui me tue.
C'est reveur naif et repetés a volo, mais ca me mine quand même. J'ai pas demandé a naitre, pas demandé a voir cela, et encore moins a y participé. MOI, MA vie, oui, j'ai beaucoup de chose a regler, beaucoup de desequilibre c'est certain, mais ca m'atteint mille fois moins dans le quotidien que le constat d'une souffrance imposée à autrui.
J'ai a peu prés la meme façon de concevoir le changement, et je m'engage de la même façon, à mon petit niveau. Mais là, une con de petite voie au fond de moi me souffle "mais putain mais si tout le monde faisait au moins ça, le monde irait déjà beaucoup mieux!!" et voila, en bonne orgueilleuse, je ramene mon engagement en critiquant ce que j'apellerai "le manque du leur".
Je suis putain qu'egocentrique en vrai... affraid

@ Loli
Justement, tu souleves plus ou moins la question que j'avais déjà posé sur etre comme on nait, et non, même si pour moi c'est evident et facile de "donner" je ne concois pas qu'on ne se force pas. Rien ne changera jamais alors? Soyons nous même, bons ou mauvais, et laissons le monde s'harmonisé autour de ça??
Je prefere un con qui donne qu'un eveillé qui ne donne rien.
Je sais bien que ce n'est pas du tout ce que tu as dit, j'extrapole par rapport à "je ne me force pas" Wink

merci beaucoup à vous tous pour vos message, vos extraits, et vos réponses!! Bisou
A ce stade, deux conclusions :
- je dois voir un psy Laughing
et j'ai grace à vous trouver enfin ce qui me chagrine. je construis vaguement une ébauche autour de ma conclusion, qui n'engage que mes convictions personelles :
Je crois en l'energie universelle, mais je la crois neutre egalment. Je crois en l'equilibre, à la dualité dans le grand tout. Mais je crois qu'il faut agir par amour, que c'est une évidence, que c'est le bon et le meilleur des chemins. Je rfuse de croire en n Dieu intelligent donnant le libre arbitre aux hommes pour les juge ensuite... je pense que cet energie neutre, cette page blanche originelle, se colorie de par la vie, de par le vécu. J'encenses l'experimentation parce que je ne vois aucune foutues bonnes autres raisons à etre charnelles si ce n'est pas pour en vivre les experiences. Mais je crois que nous pouvons tous travailler a rehausser notre propre couleurs, gommer celle qui entache le dessin, et parvenir à notre propre oeuvre, viser un objectif d'art de vie, de vivre, d'etre heureux sans doute.
Pourquoi l'amour? Parce que du bien découle le bien.
Et comme le dit si bien okasan, chacun son chemin, un pour chacun...
Love Panel
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par synthésis le Mar 21 Aoû 2012 - 17:35

lounaaa a écrit: ...Je crois en l'equilibre, à la dualité dans le grand tout.

Bonsoir Lounaaa,

Sans vouloir trop appesantir tous ces beaux échanges, je vais juste me limiter à commenter cette réflexion:
"Je crois en l'equilibre, à la dualité dans le grand tout."

Lorsque l'effort demandé est trop important, effectivement il faut rechercher l'équilibre. Il semblerait cependant que l'on puisse être soi (avoir une personnalité distincte) et parvenir à l'Unité. Cela advient lorsque nous avons pleinement pris conscience que l'autre c'est soi-même. A ce moment là on se retrouve sur un plan de conscience dans lequel les âmes ne sont plus séparées et, loin d'être un amoindrissement du moi, cela devient un enrichissement par la fusion de toutes les âmes. Des millions d'âmes forment une seule âme, un peu comme des milliards de neurones forment le cerveau, chaque neurone ayant sa fonction particulière.

Si on y réfléchit bien, c'est le seul moyen d'être encore quelque chose tout en étant plus soi, d'arrêter la course effrénée à l'évolution, à la connaissance et au savoir...

Et... comment arriver à cet état d'Unité si ce n'est... en aimant inconditionnellement son prochain? La course au savoir les catholiques l'appelle "le péché de Lucifer". Si on revient à la base, aux choses simples, on est bien plus heureux qu'en se les compliquant. J'ai également compris cela en composant des œuvres musicales simples, mais belles.

Wet Kiss

Synthésis sunny



synthésis

Messages : 258
Date d'inscription : 27/07/2012
Masculin Age : 56
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par OKASAN le Mer 22 Aoû 2012 - 7:56


coucou Louna,

tes questionnements m'émeuvent car ils ont été longtemps miens.... j'étais comme toi, pleine de colère face à ce monde que je trouvais absurde dans ces comportements....

mais je voudrai te dire : tu es encore bien jeune.... et Paris ne s'est pas construit en un jour !!! ne désespère pas, le chemin peut être long.. plus ou moins selon les personnes..... et tout cela finira pas se décanter dans ta vie....

je suis assez d'accord avec la réponse de Synthésis, lorsqu'on se relie à l'Universel, qu'on élargit son champ de vision et son champ de conscience, les choses coulent bien mieux, deviennent plus fluides......

l'être humain évolue, les sentiments,les émotions restent les mêmes depuis la nuit des temps, et pourtant il évolue..... il est évident que nous ne sommes plus comme les hommes du 18e siècle ou du temps des chateaux forts.......... ne désespérons pas !!! Very Happy

sunny I love you
avatar
OKASAN

Messages : 199
Date d'inscription : 11/07/2012
Féminin Age : 59
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Greenman le Mer 22 Aoû 2012 - 8:16

Quoi, qu est ce qu ils ont, les hommes des chateaux forts, lol ? Very Happy


_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par OKASAN le Mer 22 Aoû 2012 - 9:31

avatar
OKASAN

Messages : 199
Date d'inscription : 11/07/2012
Féminin Age : 59
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum