Les enseignements spirituels contradictoires...

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Jean-Yves le Jeu 9 Aoû 2012 - 10:16

Rappel du premier message :

Suite au message de Hermann et à la réponse de Marie sur le fil de discussion "Renforcement de l'ego ou ancrage et affirmation nécessaire ?" je crée ce post afin d'éviter les hors sujets.

Marie a écrit:
Hermann a écrit:Je remarque d'ailleurs que des principes spirituels peuvent très bien se contredire. Pris séparément, ils semblent tout à fait louables, cohérents, indépassables. Mais l'argument opposé le parait aussi.
Cela montre bien que tout cela est très relatif, qu'il n'y a pas de vérité absolue, qu'aucun dogme ne peut nous sauver.
Je travaille en effet avec quelque chose du genre moi aussi actuellement, sans me départir de certains "phares" pour autant. Very Happy
avatar
Jean-Yves

Messages : 367
Date d'inscription : 08/05/2012
Masculin Age : 57
Localisation : Var

http://spi.laique.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par lounaaa le Mar 14 Aoû 2012 - 17:57

c'est fou parce que je parlais justement tout l'heure avec des dieteticiennes du lait de vache. Ici classé dans les "bonnes choses", plusieurs études montre de plus en plus qu'il est en réalité inadapté a l'etre humain.
Je dis pas que vous avez torts hein!! Je conçois parfaitement que des aliments soient plus ou moins bons pour la santé, la forme, l'équilibre, et même le moral.
Juste parce que c'est une chose que j'ai apprise aujourd'hui : Il semblerait que le lait de vache ne soit pas adaptée a l'etre humain, tout comme la salade d'ailleurs, car notre estomac ne digere pas ou tres mal la cellulose. mais bref. En fait, le lait de chèvre est bien plus digeste. Et surtout, notre corps devellope petit, une enzyme appelé "lactase" destiné à digerer le "lactose". Plus on grandit, et moins le corps en produit. Certains n'en produisent même plus des l'adolescence. Selon les chiffres, 5 a 10% de la population est intolerant au lactose, d'ou divers troubles rarement diagnostiqué : maux d'estomac, ourdeur, nausées, fatigue, manque d'appetit... Les autoritiés sanitaire ne s'alarmeraient pas parc'il n'y a pas à ce jour de substitutif au calcium aussi riche et aussi facile à produire.On peut néammoins s'en passer en compensant avec des produits qui en sont riche comme la margarine sans lactose, les epinards, l'eau minerale, les amandes et autres fruits secs. Le lait de Soja quand lui est à proscrire chez les enfants de moins de trois ans, car il contient des hormones qui pertube le systeme hormonal dans son devellopement. Même l'adulte ne devrait en consommer que tres peu.
voilà l'info dietetique du jour!! geek sunny




avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Hermann le Mar 14 Aoû 2012 - 18:21

Merci donc Greenman de nous avertir que l'alcoolisme est nocif.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Greenman le Mar 14 Aoû 2012 - 18:28

Oui, Lounaaa, je savais ça, et je peux te dire qu'en Inde, dans les ashrams où j'ai mis les pieds du moins, on ne sert pas de lait autre qu'en petite quantité dans une tasse de thé, 2 fois par jour...
Et encore ! c'est après réclamation des résidents, sinon, avant, c'était 0... ni thé, ni lait.

On peut boire du lait en plus grande quantité mais c'est en allant aux "western canteen", cantines occidentales des ashrams où les occidentaux prennent seuls la responsabilité d'en consommer en plus grande quantité...

J'ai demandé à quelqu'un une fois, on m'a répondu :
- "es-tu un veau ?"
j'ai répondu :
- "bah non..."
on m'a alors lancé :
- "donc il y a fatalement quelque chose d'inadapté pour nous dans le lait, et il ne faut pas en boire beaucoup..."

En plus, le lait est controversé en Inde, dans certaines écritures, c'est pure (sattvique), mais dans d'autres textes et conseils de saints, on dit d'en limiter la consommation à cause de l'inadaptation à l'homme mais aussi à cause de l'excitation des passions (rajas) due au fait qu'il s'agit d'un produit animal, d'où parfois la présence de rares végétaliens...
Mais de toute façon, il n'y a pas de focalisation sur le lait, loin de là, le yoga insiste plutôt sur le fait de ne pas consommer de chair animale ni d'alcool ou autre drogue...


_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Greenman le Mar 14 Aoû 2012 - 18:39

Hermann écrit :

"Merci donc Greenman de nous avertir que l'alcoolisme est nocif."

==> Merci donc à toi de l'avoir compris.


_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par lounaaa le Mar 14 Aoû 2012 - 19:31

Very Happy génial!! je ne savais pas qu'il y avait déjà ce genre "d'intuition" en Inde!!
j'aime beaucoup quand des faits "scientifiques" actuels viennent corroborer des doctrines vieilles de plusieurs siecles! Smile
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par lola83 le Mar 14 Aoû 2012 - 20:15

on en avait parlé sur "envol" ( pour le lait )

d'ailleurs il y a toujours des sujets intéressants de ce point de vue ( écolo , médical , nutrition , recettes anciennes ) sur ce forum , en ce moment même des explications sur le processus des cellules cancéreuses et nerveuses
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Invité le Mar 14 Aoû 2012 - 20:52

.


Dernière édition par Cyrille le Mar 18 Déc 2012 - 22:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par lola83 le Mar 14 Aoû 2012 - 21:26

ceci dit je viens de voir un reportage qui explique que la majorité des vins ( même le grands vins ) sont trafiqués pour leur donner plus de gout et du coup ils contiennent énormément de produits toxiques
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Greenman le Mar 14 Aoû 2012 - 21:43

Cyrille écrit :

"sachant que l'eveil est un etat de conscience, je ne comprend pas pourquoi on voudrait l'atteindre, etant donné que l'on ne sait pas ce que ca signifie, qu'elle est donc le but reel?
ensuite vouloir atteindre l'eveil c'est n'avoir pas conscience de la premiere chose qui le permet, à savoir que nous ne somme rien, et que c'est l'univers qui ouvre et ferme les portes devant nous suivant la profondeur avec laquelle nous nous somme donné a lui, donc quand on comprend un peu ce qu'est reelement l'eveil, on comprend que ce n'est pas a nous decider quand il viendra."

==> Le but est de faire 1 avec tout et d'atteindre notre véritable nature en pleine conscience, pleine et épanouie. C'est un élan naturel et juste, mais il n'en faut pas moins faire des efforts pour l'obtenir. (pas pour obtenir un objet nouveau mais obtenir l'effacement des illusions qui limitent tout).
Deuxièmement, nous ne sommes pas rien, mais c'est l'ego illusoire qui est rien, mais notre être absolu est lui, bien réel. Il est Sat-Chit-Ananda, être-conscience-béatitude.
Troisièmement, je suis d'accord, c'est bien Dieu, ou le Soi, qui ouvre les portes, et suivant ce que tu dis : "suivant la profondeur avec laquelle nous nous sommes donné a lui", et en effet, cette profondeur implique donc tout un cheminement, parmi lequel ce dont on parlait plus haut. Ainsi, quand on comprend ce qu'est l'éveil comme tu le dis si bien, on comprend qu'il faut faire des efforts, et non rester inerte, pour obtenir la Grâce de Dieu même si on ne sait pas quand elle viendra.
Je conçois qu'on ne fasse rien, parfaitement, mais c'est alors parce qu'il n'y a pas d'élan spécial vers l'Absolu, ou parce qu'on a atteint un certain état spirituel satisfaisant, et il n'est pas question de juger ça en bien ou en mal, il n'y a strictement rien à en dire même...

Ensuite, tu écris au sujet de l'alcool :

"je ne parle pas d'une consommation régulière, juste d'une utilisation dans un besoin précis."

==> Je n'ai jamais dit le contraire si tu lis attentivement ce que j'ai écrit plus haut.
Oui, une consommation épisodique peut apporter quelque chose, plusieurs choses même, mais la consommation régulière est mauvaise, j'ai déjà du le répéter 2 ou 3 fois sur ce fil car on ne me comprenait pas... Donc, on est bien d'accord.
Quant aux stats et aux médecins, et bien, c'est comme pour les traditions Very Happy , il faut se tenir au courant, que veux-tu que je te dise ? Aucun avis populaire ne peut se substituer à ce que dit la communauté scientifique, et celle-ci est de plus en plus critique sur l'alcool, il n'y a qu'à suivre l'actualité, il ne s'agit pas que d'un médecin.
Alors certains composants du vin sont bons, oui, (énième édition, j'ai même dit ci-dessus que j'en buvais parfois !), mais l'alcool, lui, est mauvais et empêche une consommation trop régulière, sous peine d'avoir plus d'effets négatifs que positifs.




Dernière édition par Greenman le Mar 14 Aoû 2012 - 22:01, édité 4 fois

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Greenman le Mar 14 Aoû 2012 - 21:53

Lola écrit :

"ceci dit je viens de voir un reportage qui explique que la majorité des vins ( même les grands vins ) sont trafiqués pour leur donner plus de gout et du coup ils contiennent énormément de produits toxiques "

==> Je ne savais pas ça du tout. mais bon, on va te répondre probablement que les pesticides, engrais, ogm et autres produits toxiques imprègnent également les fruits et légumes, les céréales, etc, ce qui ne sera pas faux d'ailleurs...
à nous de faire le tri entre ce qui est grave ou pas grave...

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par lola83 le Mar 14 Aoû 2012 - 22:01

ben , ils ont comparé à l'eau du robinet qui est très reglementée , même si elle n'a rien à voir avec la bonne eau de source de nans les pins , et bim ! il y a pas photo , la différence du point de vue toxique est énorme !

conclusion buvons de l'eau !
avatar
lola83

Messages : 1203
Date d'inscription : 25/03/2012
Localisation : près de paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Greenman le Mar 14 Aoû 2012 - 22:09

Ah bon ? Je ne connaissais pas cette étude mais ça renforce complètement la prudence qu'il faut avoir...

Mais ça devient un autre problème aussi : c'est la surpopulation qui oblige à une superproduction hystérique par tous les moyens, ogm, pesticides, engrais, etc, même l'élevage des volailles et bovins est devenue une horreur industrielle, on donne à manger n'importe quoi à ces bêtes, etc, donc, finalement, tout est touché par la toxicité ou le n'importe quoi...

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Invité le Mar 14 Aoû 2012 - 22:19

.


Dernière édition par Cyrille le Mar 18 Déc 2012 - 22:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Greenman le Mar 14 Aoû 2012 - 23:04

Cyrille,

Ah, ok pour le new age mais alors il y a un problème de communication dans le choix des mots entre nous, donc rien de grave...

Je ne suis pas un spécialiste de la science, j'ai souvent entendu dernièrement ce que j'ai écris à propos de l'alcool, c'est tout... si je retrouve des trucs, je ferais un fil là dessus.

Tout n'est pas rose au royaume de la médecine, tu as bien raison je trouve, mais c'est aux gens de faire attention aussi à leur santé et solidité mentales pour ne pas faire appel aux anxiolitiques car c'est bien eux qui choisissent les valeurs qui les affaiblissent et qui les obligent à courir ensuite au médecin en lui réclamant ces produits. Dans d'autres pays, ça n'arrive pas.
Les vaccins sont pleins d'alu, oui c'est vrai, mais en même temps, combien de millions de vie ont été sauvées grâce aux vaccins ? Et si on comparait le taux de maladies par rapport à l'époque où il n'y avait pas de vaccins ?
Des maladies très graves ont disparues en Occident grâce aux vaccins, dont la polio par exemple, et j'ai vu des cas de polio durant mes voyages dans le tiers monde, et c'est horrible, hein...absolument terrifiant..
Pour l'ostéopathie et les autres médecines parallèles, et pour l'herboristerie, là, je suis d'accord à 100% avec toi, ils sont largués par ignorance et par intérêt financier volontaire et honteusement calculé.

Mais il ne faut pas oublier pour autant les merveilleux cotés de la science médicale, qui, même si elle a des faiblesses au niveau des maladies psychologiques et au niveau des intérêts financiers par rapport à des "confrères" de médecines parallèles, est très efficace au niveau des maladies physiques et de la chirurgie. ça n'est pas rien, d'immenses souffrances ont été évitées à des millions de gens.
Et je trouve qu'on peut leur faire confiance sur certains points concernant les causes de cancers ou de maladies physiques, même si tout n'est pas parfait, loin de là.
Mais quel domaine est parfait à part J.S. Bach en musique et à part les êtres réalisés en spiritualité ? Very Happy

_________________
Ce sont de mauvais témoins pour les hommes que les yeux et les oreilles, quand les âmes sont barbares. Héraclite
avatar
Greenman
Modérateur

Messages : 1552
Date d'inscription : 06/11/2011
Masculin Age : 52
Localisation : Val d'Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Kenzo le Mer 15 Aoû 2012 - 0:54

Pour Bach je n'en suis pas sur, mais pour le reste je te suis Greenou Smile

Il en va de meme pour l'agriculture et bien d'autres choses ...

Oui il y a des abus, comme notre espérance de vie et notre démographie ?
Plus je lis les subversif de ce monde subversif spirituellement, plus je me demande si je puis encore me consacrer a la lecture de leur propos. Ils oublient beaucoup : ils vivent vieux, ils peuvent dire tout et n'importe quoi, écrire tout et n'importe quoi, peuvent choisir leur métier et meme de ne pas travailler, ils voter ou ne pas voter, d'aller a droite ou a gauche, d'avoir la sexualité qu'ils veulent, l'épouse ou l'époux qu'il veulent, l'iphone ou le samsung galaxi III, le nicab ou le string, la bible ou le coran, l'athéisme ou l'extrémisme religieux, le traditionnel ou le superficiel, le bio ou l'industriel, ...................

C'est pourquoi, je pense que le monde moderne est un progres trop récent pour l'homme qui n'est pas assez mature pour exploiter toutes ces merveilles découvertes ... Ce qui tue l'homme d'aujourd'hui, ce n'est point sont besoin de connaissance, de connaitre, mais bien sa façon d'exploiter cette connaissance. Le progres "technique" sans progres "éthique" ne peu durer sur le temps.


Nous voyons que l'on est sur un dilem car si l'homme d'aujourd'hui a sur concquérir la nature et en tirer un profit, il a aussi déréglé ce que la nature ce chargait de mettre en ordre : les plus gaillard des hommes et femmes demeuraient vivant dans un monde ou une seul blessures pouvait tuer. En effet la croissance exponentielle démographique est affaire de l'homme alors que la nature par essence ce bornait a rendre un équilibre. Voir ICI

Le mental a t'il contribué a cette exponentielle progres ? l'on pourrait le croire a moin que cela ne soit le pétrol ! . Moin il y a de nature plus il y a de mental, car l'homme ne réfléchi plus a Dieu mais comment s'affrenchir de ce Dieu et de cette nature limitante, et surtout, de cette fin tragique qu'est la mort. Ainsi donc cette pulsion d'éternité n'est plus une quete interieur mais devenu purement corporelle.

Alors ou est le progres réel ?


Mais tout cela n'est pas nouveau, l'homme navigue entre bien et mal. Je me plait a croire a un monde spirituel avec nos techniques actuelles !


Au dela de cela, mieux est peut il de faire le bien en n'oubliant pas que le mieux est l'ennemie du bien* !

bonsoir Very Happy







* il y a un bien accessible, idéal concret, et un bien idéale, nuisible et inaccessible
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par akhenaton7 le Mer 15 Aoû 2012 - 3:03

Beaucoup de points abordés. Ce qui est développer sur la nourriture dans la conception yoga, devrait mériter un plus large sujet sur les principes de la médecine ayurvédique appliquer à l'alimentation, vata, pita, rajas, & blablabla, il y a d'excellent questionnaire très sérieux pour déterminer à quel type on appartient, c'est beaucoup plus complexe que ce qui est dit mais pas compliqué.
Sur l'alcool et en générale même avis que greenlantern & petit passage que j'ai retrouvé sur l'usage que pouvait avoir l'alcool en tantrisme :
" La méditation tantrique a encore en réserve dans sa panoplie, une bonne quantité de procédés qui ont été longtemps mal considérés parce que incompris. Parmi ceux-ci, l'usage de l'alcool. Une méditation tantrique débute généralement à la nouvelle lune et se termine à la pleine lune, avec une préférence pour les mois d'été où l'influence solaire est la plus forte. Le jour de clôture est marqué par une "puja" ou l'alcool est parfois présent. La boisson utilisée habituellement est le résultat d'une fermentation naturelle, souvent à base d'orge, donc limitée à quinze degrés environ et non d'une distillation. Cette bière relativement forte est diurétique et riche en vitamines, oligo-éléments et protides. Ce singulier rituel vient du fait que, profitant d'une part de l'énergie maximum de la pleine lune sur les lobes cervicaux et les glandes, profitant d'autre part du chemin mental tracé par la méditation, profitant enfin de l'effet dépresseur sur le système nerveux central et de l'apport énergétique massif des éléments nutritifs dans la circulation, il s'ensuit une ivresse utilisée sur le plan spirituel. Le centre respiratoire modifie ses proportions en augmentant l'expiration au détriment de l'inspiration. Cet effet, ajouté à l'hypothermie rappelle le schéma du processus de la mort. Le cumul de ces paramètres plonge le méditant dans des conditions d'approche post mortem dont il pourra tirer profit lors de ses prochaines méditations. En dehors de ces périodes, l'alcool n'est pas utilisé.
[...]
L'utilisation religieuse de ces substances à petites doses et sous le contrôle d'un maître ne doit pas faire oublier son maniement délicat. L'opium comme l'alcool sont des dépresseurs du système nerveux central; si la dose est trop forte, la respiration n'est plus automatique et la conscience doit prendre le relais. L'arrêt respiratoire et cardiaque peut être définitif. En dehors du phénomène d'accoutumance, si une névrose ou une psychose marque la personnalité, la polarisation du corps énergétique va s'accentuer entraînant à son tour une névrose aggravée qui retentira sur le corps physique. Cette polarisation peut être visible chez certains drogués aux rictus asymétrique. Sur le plan spirituel et dans ces conditions, l'expérience est fortement déconseillée."


oui je suis le roi du copier-coller Razz

Sur le new-age, très critiqué effectivement, plupart des critiques sont justes et justifiées. Mais évitons de tomber dans la diabolisation sous la simple motivation que sa sonnerai vaguement new-age, sur des sujets déjà rencontrés le new-age n'est par ex. pas seul à nier la dualité ou le mal, avant d'invoquer ce dernier il y a une panel d'autres mouvements dits traditionnels. Je tiens à considérer qu'il y a autant de distorsions dans les enseignements dits New-Age que dans les enseignements dits traditionnels, d'ailleurs l'un et l'autre servent mutuellement de tremplin dans la conversion de nouveaux adeptes. Qu'un enseignement soit ancien ne le rend pas plus véridique, un mensonge peut être maintenu par un même aveuglement séculaire.
Dans le new-age, on retrouve certains concepts qui on était hermétiquement, occultés ou non traités auparavant, et qui apte à être dévoiler en raison d'une certaine maturité qu'impose l'actuelle transition énergétique de la terre se révèle et s'exprime de façon marginale à travers le New-Age. Citons la merkaba, la flamme jumelle, la multidimentionnalité, les grilles terrestres, le rôle de l'ADN, les données ufologiques...même si l’auteur peut s'en plaindre, il est presque impossible d'introduire de nouveaux éléments dans le terrain traditionnel, et toutes nouveautés qui ne se soumet pas à une ligne idéologique passée tend à être étiqueter New-Age...l'authenticité est très souvent par la suite recycler par les teneurs de ce mouvement, des corrupteurs de la consciences bien connus aujourd'hui comme drunvalo et j'en passe, usant du processus "d'inversement". J'avais poster un article très complet sur sp toujours d'actualité: http://spiritpartage.forumactif.com/t7780-l-origine-du-nouvel-age-et-sa-fin

Cordialement.
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Kenzo le Mer 15 Aoû 2012 - 3:21

Il ne s'agit pas d'adhérer a rajas, pitas and co, qui pour moi est purement fonctionnel dans une cuture qui n'est pas la notre. Relisons d'abord notre histoire française avant d'oeuvre dans le new age des massages intellectuels tantriques. Ce qui est commun a la spiritualité sous toutes ses formes est sa métaphysique. L"exotisme est pûrmement naw age. Le new age n'a pas introduit l'hindouisme en france. Si le Traditonnalisme ne fut connus de tous, c'est bien une raison peu commune : c'est pas commun, et le commun ne puis l'entendre, sauf a la sauce exotique : rajas, gunas, massage !


Dernière édition par Kenzo le Mer 15 Aoû 2012 - 15:08, édité 1 fois
avatar
Kenzo

Messages : 790
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par air le Mer 15 Aoû 2012 - 17:49

Hermann a écrit:Merci donc Greenman de nous avertir que l'alcoolisme est nocif.
Hermann, je cite ci-dessous un passage de la charte :

Charte du forum a écrit:Évitez aussi l'ironie abusive qui est souvent une forme d'agressivité déguisée : même avec de l'humour, l'agressivité blesse toujours.
Merci à toi donc d'éviter tes interventions cyniques et/ou ironiques assez régulières, qui n'apportent rien de constructif.
avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Hermann le Mer 15 Aoû 2012 - 18:06

Je vais donc être selon ton souhait très premier degré et dépourvu d'humour, Air.
J'ai écrit sur ton forum 1417 posts.
Peux-tu, pour prouver ta bonne foi, citer tous les posts que tu juges "cyniques" ou "ironiques", de manière "abusive", montrant ainsi que ces interventions sont, selon toi, "assez régulières" ?
Car cela voudrait dire qu'il y a pour le moins plusieurs centaines de posts de ce genre, blessants et n'apportant rien de constructif selon toi.
avatar
Hermann

Messages : 1442
Date d'inscription : 07/11/2011
Masculin Age : 46
Localisation : Paris

http://arbresacre.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par OKASAN le Ven 17 Aoû 2012 - 12:32



pour l'alimentation Ayurvédique, je pourrai éventuellement vous apporter ma contribution, l'ayant pratiquée, assez laborieusement je dois dire, pendant une petite année....

quant au lait de vache, une vraie hérésie !! voilà quatre ans que je mange sans gluten et sans laitage.....une alimentation hypotoxique (Dr Seignalet) .... mais la dernière fois que j'en ai parlé sur Sp, je me suis faite taillée donc..... Neutral

certains me trouveront peut-être "touche-à-tout", mais la raison en est, quelques-uns le savent ici, la maladie (cancers). c'est pour cela que j'ai étudié, testé, pratiqué pas mal de choses... pour m'en sortir ...... on m'aurait dit de tirer les oreilles d'un âne pour guérir, que je l'aurai fait !! alien
en ce moment, je suis en plein "médecines énergétiques" study

désolée pour cet aparté.....

pour en revenir au sujet initial des enseignements contradictoires, je dirai que oui, ils peuvent l'être, et cela peut être déroutant, mais je pense que c'est complètement voulu et même nécessaire...... dans le sens où, certains l'ont dit, il y a quasiment autant d'enseignements que de types d'individus.... ils correspondent à ce qu'à besoin d'apprendre telle personne, à tel moment de sa vie, de son parcours......idem pour les différents courants spirituels, les différentes religions etc....

pour gravir une haute montagne, on n'emprunte pas forcément le même moyen de locomotion, certains iront à pieds, d'autre en vélo, en moto, etc... voire en hélicoptère........ et une fois au sommet, tout le monde est à égalité !! geek l'exemple est simpliste, mais il veut bien dire ce que j'évoque....

dans ma voie du bouddhisme, on dit que le Bouddha a donné plus de 84000 enseignements dont beaucoup sont en effet contradictoires.... mais malgré tout il y a une certaine progression dans les enseignements ( voir les différentes écoles "Cittamatra"- "Madhymika" etc)

avatar
OKASAN

Messages : 199
Date d'inscription : 11/07/2012
Féminin Age : 59
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par akhenaton7 le Ven 17 Aoû 2012 - 14:13

Oui le buddhisme ne nie pas la contradiction il l'intègre, la contradiction fait partie de l'enseignement, le buddha adapté ces enseignements à la situation, il cherchai à créer des situations d'absurdité de là naissait un vide qui dévorait les faux espoirs et les compréhensions préfabriquées. De sorte à nier les moyens tout on appelant à la transformation. Cela aussi peut paraitre contradictoire.
Mais peu importe.

Ne pas faire le mal,
accomplir ce qui est bien,
purifier son esprit:
c'est là tout l'enseignement de l'Eveillé



Je me rappelle une anecdote de la vie de Bouddha. Un matin, alors qu'il entrait dans un village, quelqu'un lui dit : « Je crois dans le suprême. Dites-moi, je vous prie, où est Dieu? »

Bouddha se mit à rétorquer : « Dieu n'existe pas. Il n'a jamais existé et n'existera jamais. Cessez donc de dire des sottises! » L'homme était ébranlé, mais la situation était ainsi créée.

Dans l'après-midi, un autre homme s'approcha de Bouddha et lui dit : « Je suis athée. Je ne crois pas en Dieu. Est-ce qu'il existe? Qu'avez-vous à dire sur ce sujet? »

Bouddha répondit : « Dieu seul est. Rien n'existe hormis lui. » Et l'homme en fut ébranlé.

Plus tard, dans la soirée, un troisième homme vint trouver Bouddha pour lui dire : « Je suis agnostique. Je ne crois ni ne crois pas en Dieu. Dites-moi, y a-t-il ou non un Dieu? »

Bouddha garda le silence. Et l'homme s'en trouva ébranlé.

Mais il y avait un moine au nom d'Anand, qui jamais ne quittait Bouddha d'une semelle et qui était le plus ébranlé des quatre. Le matin, Bouddha avait dit : « Il n'y a pas de Dieu » ; dans l'après-midi, il disait : « Seul Dieu existe », et le soir, il avait gardé le silence. La nuit arrivée, Anand s'adressa à Bouddha, disant : « Avant d'aller dormir, je vous demanderai de répondre à ma question. J'ai perdu ma paix d'esprit. Je ne sais plus où j'en suis. Que signifie ces réponses absurdes et contradictoires que vous avez faites? »

Bouddha lui répondit : « Aucune des trois ne t'était destinée. Pourquoi donc les avoir écoutées? Chaque réponse s'adressait à l'une des personnes qui m'avaient interrogé. Si ces réponses sèment en toi le trouble, c'est parfait. C'est la réponse qu'il te fallait. »




XIV. Buddha-vagga : Versets sur l’Eveillé


179 - 180
Lui dont la conquête est irréversible,
Inaccessible au commun des mortels,
Eveillé. Son envergure illimitée, tout chemin effacé,
Par quel chemin pourrait-on l’égarer ?

En lui il n’y a pas de désir —
Cette soif dévorante qui mène au devenir.
Eveillé. Son envergure illimitée, tout chemin effacé,
Par quel chemin pourrait-on l’égarer ?

181
Les sages se consacrent à la méditation,
Se délectent de renoncement et de concentration.
Eveillés par eux-mêmes, pleinement conscients,
Ils font la joie et l’envie des êtres célestes.

182
Difficile de naître dans le monde des humains
Difficile de vivre la vie des mortels
Difficile d’avoir la chance d’entendre le véritable Dhamma
Difficile de voir émerger un Etre éveillé.

183 - 185
Ne pas faire de mal,
Accomplir ce qui est juste et bon,
Purifier son esprit —
Tel est l’enseignement des Etres éveillés.

Savoir tout supporter patiemment et maintenir le cap sur la Libération,
Telles sont les vertus suprêmes selon les Etres éveillés.
Qui blesse son prochain n’est pas un vrai renonçant
Qui maltraite son prochain n’est pas un vrai moine.

Ne pas médire, ne pas blesser, respecter la règle monastique,
Manger avec modération, vivre dans la solitude,
Se consacrer à élever son esprit —
Tel est l’enseignement des Etres éveillés.

186 - 187
Pas même une pluie de pièces d’or
Ne pourrait satisfaire nos désirs insatiables.
Les plaisirs des sens apportent peu de joie
Et beaucoup de chagrin.

Ayant compris cela, le sage n’a plus aucun intérêt
Pour les plaisirs des sens, même les plus élevés.
Il se réjouit de constater la fin de l’avidité.
C’est un disciple du Bouddha — l’Eveillé.

188 - 192
Les gens courent chercher refuge dans toutes sortes d’endroits
Dans les montagnes, les parcs, les sanctuaires ou les bois
Quand la peur les guide,
Quand le danger les menace.

Mais un tel refuge n’est pas sûr.
Ce n’est pas le refuge suprême.
Ce n’est pas le refuge qui, lorsqu’on s’y rend,
Libère de toute peur et de toute affliction.

Qui prend refuge dans le Bouddha, le Dhamma et le Sangha
Voit, avec une sagesse profonde et pénétrante,
Les Quatre Nobles Vérités :
La souffrance, sa cause, sa cessation
Et le Noble Octuple Sentier :
La Voie menant à la sérénité.

Voilà le refuge sûr
Voilà le refuge suprême
Voilà le refuge qui, lorsqu’on s’y rend,
Libère de toute peur et de toute affliction.

193
Il est difficile de rencontrer un être pur et parfait
Il est faux de croire qu’il peut en naître partout.
Mais, où qu’il naisse, un Etre éveillé
Apporte à ses proches bonheur et prospérité.

194
Bénédiction l’émergence d’un Etre éveillé
Bénédiction l’enseignement du véritable Dhamma
Bénédiction l’harmonie au cœur du Sangha
La quête des chercheurs de Vérité unis est une bénédiction.

195 - 196
Celui qui rend hommage et révère
Ceux qui sont dignes de révérence —
Les Etres éveillés ou leurs disciples
Qui ont transcendé tous les obstacles,
Les lamentations et le chagrin,
Qui ne risquent plus rien
Qui sont totalement libérés —
Celui-là en retire un mérite
Incommensurable.
[b]
avatar
akhenaton7

Messages : 385
Date d'inscription : 24/03/2012
Masculin Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par air le Sam 18 Aoû 2012 - 10:24

Hermann a écrit:Je vais donc être selon ton souhait très premier degré et dépourvu d'humour, Air.
Tu extrapoles Hermann, l'humour est tout à fait bienvenu ici mais pas la causticité qui est une forme d'agression. Je ne vais pas te faire l'affront de t'expliquer la différence entre l'humour caustique et cynique et les autres formes d'humour ?

Hermann a écrit:J'ai écrit sur ton forum 1417 posts.
Peux-tu, pour prouver ta bonne foi, citer tous les posts que tu juges "cyniques" ou "ironiques", de manière "abusive", montrant ainsi que ces interventions sont, selon toi, "assez régulières" ?
Car cela voudrait dire qu'il y a pour le moins plusieurs centaines de posts de ce genre, blessants et n'apportant rien de constructif selon toi.
Je ne vais pas perdre mon temps à reprendre un à un tous tes messages, mais il y a quelques jours à peine, tu as été cynique également envers Soudhamani, ici : http://www.forumspirituel.fr/t672p15-les-enseignements-spirituels-contradictoires#16928.

Ensuite je ne vois pas ce que le nombre de tes posts vient faire dans cette discussion. Il n'y a pas de "ratio toléré" de cynisme. Nous n'avons pas la même définition du mot régulier certainement, pour moi il suffit d'une dizaine de fois pour utiliser ce terme. S'il y en a ne serait ce qu'une dizaine, c'est déjà huit ou neuf de trop (on peut tolérer un dérapage de temps en temps, surtout s'il est suivi d'excuses).

Je peux te dire en tout cas que tu es - et de très loin - la personne qui occupe le plus la modération depuis la création de ce forum. Cet avertissement est le dernier, au prochain écart ce sera le bannissement.

avatar
air
Modérateur

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/11/2011
Masculin Age : 48
Localisation : Voie Lactée...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par lounaaa le Dim 19 Aoû 2012 - 20:49

merci de m'avoir donné toute cette lecture!!
J'ai essayé de comprendre, de faire la part des choses dans mes propres contradictions spirituelles... mais tout ne se rejoint pas!! je devrais reflechir encore plus longuement...
L'amour des autres et l'amour de soi... ok. Personellement, je n'arrive pas à aimer les autres autant que moi!! lol frappe
Non, ce que je veux dire, c'est que j'ai du mal a positionner "la gentillesse, l'altruisme, la bonté" dans un contexte ou je me sens agressé. Je me "sers" mentalement des gens pour travailler sur moi même => "il m'a mis en colere, pourquoi , qu'est ce qui se passe en moi pour que je ressente ca" mais je suis incapable de "pardonner" en generale, puisque ce qui me met en colere sont des choses qui ne font pas parti de ma normalité ou de ma facon de percevoir la vie.Ce sot des choses que je ne concois pas, qui me surprennet sans cesse, mais pourquoi l'homme est il si compliqué? si vicieux? si hypocrite? etc... Je manque sans doute d'humilité dans ce reflexe, mais je me sens souvent seule contre tous, dans le domaine de la gentillesse... je suis incapble de dire stop quand il faut, et j'eclate toujours trop, trop tard. je travaille sur l'acceptation, ne plus juger ce qui est bien ou mal, effacer meme ces notions de mon esprit, mais je ne sais pas l'accepter sans que cela me mine.
Je lis d'autres chose contradictoire à mon sens : se laisser "porter" par la vie, la voix de Dieu, l'univers, la conscience universelle.... ou se discipliner, suivre quelque chose de fixe et logique, s'y plier, et s'y tenir.
Peut etre la seconde découle de la premiere, mais j'ai encore du mal a le concevoir.
Je lis "il faut s'aimer, s'accepter, se voir tel que l'on est" mais je lis " dépassez votre égo, ce n'est pas vous, trouvez votre MOI, soi, Dieu... ce qui m'amene a une autre contradiction : "A quoi bon etre "humain" si on essaie de devenir des Dieux?
Je pense que l'ascetisme n'est pas propice à l "éveil", puisque les autres nous apprenent de nous même, mais je pense aussi que les autres, c'est l'enfer... doit on apprendre en enfer?
Il semblerait que le bout du chemin soit l'amour absolu pour tout, mais il semblerait qu'on ne peut aimer sans souffrir?
La spiritualité devrait entre autre nous apporter le bonheur, mais plus la lucidité prend place, et plus le coeur sombre...
Je sais, il faut travailler sur l'acceptation, le non jugement, etc... mais n'est ce pas une forme de spiritualité égoiste? N'est il pas trop "facile" de chanter les papillons, au dessus du monde, comme détaché de lui? Peut on s'engager dans le milieu des hommes en pensant à eux en étant détaché de nous? Cette forme de comprehension "je passe juste sur terre pour apprendre" n'est elle pas un leurre pour ne pas avoir justement à souffrir du poid du monde? Ne devrait on pas se prendre en main, et tenter de le changer ce put*** de monde, justement, sans penser à nous?
je ne sais plus trop, j'ai preché selon des époques de ma vie chacune de ses suggestion... si vous comprenez ou cela se rejoint, j'aimerais bien une piste de reflexion!! merci! Wet Kiss
avatar
lounaaa

Messages : 682
Date d'inscription : 18/04/2012
Féminin Age : 33
Localisation : trop souvent la lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par rirrou le Dim 19 Aoû 2012 - 22:12

bonsoir lounaaa... merci pour ta sincérité...

si je peux me permettre de partager avec toi quelques mots... j'ai retenu ce soir deux choses qui font echo, tu dis:

"...Je me "sers" mentalement des gens pour travailler sur moi même => "il m'a mis en colere..."
il, ne te met pas en colère, tu, te met en colère...

puis tu dis: ""A quoi bon etre "humain" si on essaie de devenir des Dieux?..."
tu soulèves là (pour ma part) le conflit engendré par le désir de devenir ce que l'on est pas, c'est une clé très importante.
c'est peut être un exemple bête que je prend mais... disons que je sois quelqu'un de violent, et que cette situation me fasse souffrir, que je m'en rende compte, si je décide de devenir non violent, je me fourvoie... car ce sera un mode de fonctionnement fabriqué, en opposition à ma violence. mais ma violence sera toujours en moi car elle sert de repère et elle est la souche de son contraire, ce que je fabrique psychologiquement. alors que si je reste sur les faits, que j'observe cette violence en moi, sans la rejetter parce qu'elle va me donner des infos précieuses sur son origine alors je ne vais même pas la juger cette violence, mais l'observer du début jusqu'a la fin et je vais apprendre, comprendre, avec honnêteté et ce faisant, la violence cesse... et quand elle cesse, nul besoin de fabriquer quoi que ce soit en opposition, elle n'est plus. ça demande beaucoup d'attention et de courage... mais là, il n'y a pas d'illusion.

Smile Smile Smile Smile Smile Smile Smile Smile Smile Smile Smile Smile Smile


avatar
rirrou

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2012
Masculin Age : 46
Localisation : ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Le_Chat le Dim 19 Aoû 2012 - 23:06

rirrou a écrit:bonsoir lounaaa... merci pour ta sincérité...

si je peux me permettre de partager avec toi quelques mots... j'ai retenu ce soir deux choses qui font echo, tu dis:

"...Je me "sers" mentalement des gens pour travailler sur moi même => "il m'a mis en colere..."
il, ne te met pas en colère, tu, te met en colère...

puis tu dis: ""A quoi bon etre "humain" si on essaie de devenir des Dieux?..."
tu soulèves là (pour ma part) le conflit engendré par le désir de devenir ce que l'on est pas, c'est une clé très importante.
c'est peut être un exemple bête que je prend mais... disons que je sois quelqu'un de violent, et que cette situation me fasse souffrir, que je m'en rende compte, si je décide de devenir non violent, je me fourvoie... car ce sera un mode de fonctionnement fabriqué, en opposition à ma violence. mais ma violence sera toujours en moi car elle sert de repère et elle est la souche de son contraire, ce que je fabrique psychologiquement.

alors que si je reste sur les faits, que j'observe cette violence en moi, sans la rejetter parce qu'elle va me donner des infos précieuses sur son origine alors je ne vais même pas la juger cette violence, mais l'observer du début jusqu'a la fin et je vais apprendre, comprendre, avec honnêteté et ce faisant, la violence cesse... et quand elle cesse, nul besoin de fabriquer quoi que ce soit en opposition, elle n'est plus. ça demande beaucoup d'attention et de courage... mais là, il n'y a pas d'illusion.
Désarçonner la violence avant que ça parte en sucette c'est un super jeu intellectuel
_________________


C'est, si je ne me trompe pas, ce que Freud appelle le conflit entre le ça et le sur-moi. Tiens voilà ce que dit le wiki
Le processus décrit par Freud est le suivant : le point de départ est une pulsion née dans le Ça. Au moment où elle voit le jour, cette pulsion est parfois contrainte par une force supérieure, exigeant de renoncer à la satisfaction qu'engendrerait la réalisation de l'acte pulsionnel.

Cette frustration engendre une seconde pulsion, agressive, à l'encontre de l'agent exerçant la contrainte. Une telle réaction (que l'on observe souvent chez les enfants) n'est pas une réponse socialement adaptée. Pour se sortir de l'impasse, l'enfant a recours à un mécanisme psychique spécifique : l'identification à l'autorité. Cette autorité se voit intériorisée dans une partie du Moi : le Surmoi. Le Surmoi est donc le siège des mécanismes de renoncement aux pulsions, contenant les images des différentes forces contraignantes auxquelles le Moi peut s'identifier.

Je ne suis pas trop d'accord avec la psychologie en général, je pense quand même que cette notion tombe à pic.
_________________

C'est un peu ce que décrit Nietsche dans Ainsi parlait Zarathoustra


Il cherche ici son dernier maître : il veut être l’ennemi de ce maître, comme il est l’ennemi de son dernier dieu ; il veut lutter pour la victoire avec le grand dragon.
Quel est le grand dragon que l’esprit ne veut plus appeler ni dieu ni maître ? « Tu dois », s’appelle le grand dragon. Mais l’esprit du lion dit : « Je veux. »
« Tu dois » le guette au bord du chemin, étincelant d’or sous sa carapace aux mille écailles, et sur chaque écaille brille en lettres dorées : « Tu dois ! »
Des valeurs de mille années brillent sur ces écailles et ainsi parle le plus puissant de tous les dragons : « Tout ce qui est valeur brille sur moi. »
Tout ce qui est valeur a déjà été créé, et c’est moi qui représente toutes les valeurs créées. En vérité il ne doit plus y avoir de « Je veux » ! Ainsi parle le dragon.
lire le passage en entier:
Les trois métamorphoses
Je vais vous dire trois métamorphoses de l’esprit : comment l’esprit devient chameau, comment le chameau devient lion, et comment enfin le lion devient enfant.

Il est maint fardeau pesant pour l’esprit, pour l’esprit patient et vigoureux en qui domine le respect : sa vigueur réclame le fardeau pesant, le plus pesant.
Qu’y a-t-il de plus pesant ! ainsi interroge l’esprit robuste.
Dites-le, ô héros, afin que je le charge sur moi et que ma force se réjouisse.

N’est-ce pas cela : s’humilier pour faire souffrir son orgueil ? Faire luire sa folie pour tourner en dérision sa sagesse ?
Ou bien est-ce cela : déserter une cause, au moment où elle célèbre sa victoire ? Monter sur de hautes montagnes pour tenter le tentateur ?
Ou bien est-ce cela : se nourrir des glands et de l’herbe de la connaissance, et souffrir la faim dans son âme, pour l’amour de la vérité ?
Ou bien est-ce cela : être malade et renvoyer les consolateurs, se lier d’amitié avec des sourds qui m’entendent jamais ce que tu veux ?
Ou bien est-ce cela : descendre dans l’eau sale si c’est l’eau de la vérité et ne point repousser les grenouilles visqueuses et les purulents crapauds ?

Ou bien est-ce cela : aimer qui nous méprise et tendre la main au fantôme lorsqu’il veut nous effrayer ?
L’esprit robuste charge sur lui tous ces fardeaux pesants : tel le chameau qui sitôt chargé se hâte vers le désert, ainsi lui se hâte vers son désert.
Mais au fond du désert le plus solitaire s’accomplit la seconde métamorphose : ici l’esprit devient lion, il veut conquérir la liberté et être maître de son propre désert.
Il cherche ici son dernier maître : il veut être l’ennemi de ce maître, comme il est l’ennemi de son dernier dieu ; il veut lutter pour la victoire avec le grand dragon.
Quel est le grand dragon que l’esprit ne veut plus appeler ni dieu ni maître ? « Tu dois », s’appelle le grand dragon. Mais l’esprit du lion dit : « Je veux. »
« Tu dois » le guette au bord du chemin, étincelant d’or sous sa carapace aux mille écailles, et sur chaque écaille brille en lettres dorées : « Tu dois ! »
Des valeurs de mille années brillent sur ces écailles et ainsi parle le plus puissant de tous les dragons : « Tout ce qui est valeur – brille sur moi. »
Tout ce qui est valeur a déjà été créé, et c’est moi qui repré-sente toutes les valeurs créées. En vérité il ne doit plus y avoir de « Je veux » ! Ainsi parle le dragon.
Mes frères, pourquoi est-il besoin du lion de l’esprit ? La bête robuste qui s’abstient et qui est respectueuse ne suffit-elle pas ?

Créer des valeurs nouvelles – le lion même ne le peut pas encore : mais se rendre libre pour la création nouvelle – c’est ce que peut la puissance du lion.
Se faire libre, opposer une divine négation, même au devoir : telle, mes frères, est la tâche où il est besoin du lion.
Conquérir le droit de créer des valeurs nouvelles – c’est la plus terrible conquête pour un esprit patient et respectueux. En vérité, c’est là un acte féroce, pour lui, et le fait d’une bête de proie.

Il aimait jadis le « Tu dois » comme son bien le plus sacré : maintenant il lui faut trouver l’illusion et l’arbitraire, même dans ce bien le plus sacré, pour qu’il fasse, aux dépens de son amour, la conquête de la liberté : il faut un lion pour un pareil rapt.
Mais, dites-moi, mes frères, que peut faire l’enfant que le lion ne pouvait faire ? Pourquoi faut-il que le lion ravisseur devienne enfant ?
L’enfant est innocence et oubli, un renouveau et un jeu, une roue qui roule sur elle-même, un premier mouvement, une sainte affirmation.
Oui, pour le jeu divin de la création, ô mes frères, il faut une sainte affirmation : l’esprit veut maintenant sa propre volonté, celui qui a perdu le monde veut gagner son propre monde.
Je vous ai nommé trois métamorphoses de l’esprit : comment l’esprit devient chameau, comment l’esprit devient lion, et comment enfin le lion devient enfant. –

Ainsi parlait Zarathoustra. Et en ce temps-là il séjournait dans la ville qu’on appelle : la Vache multicolore.

Ce grand Dragon c'est un sacré sacripan Smile Qu'est ce que tu en penses?
avatar
Le_Chat

Messages : 347
Date d'inscription : 05/06/2012
Masculin Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les enseignements spirituels contradictoires...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum